Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Fiche Fondamentaux cours complet.

Par   •  14 Mai 2018  •  8 714 Mots (35 Pages)  •  557 Vues

Page 1 sur 35

...

Une position sociale se définit à l’aide du capital économique, social et culturel, plus on est doté de ces capitaux plus nous sommes en haut du graphique et de la hiérarchie sociale.

[pic 1]

Les habitus produisent de style de vie différent càd des principes générateurs de pratiques distinctes et distinctives.

Capital économique : Ensemble comprenant les revenus et le capital

Capital culturel : 3 formes, institutionnalisé (titres, diplômes) ; objectivé (possession d’objets culturels) ; incorporé (savoir et savoir-faire). Le rapport à la culture est transmis par l’environnement familial et correspond à un code culturel.

Capital social : Totalité du réseau social d’un individu

Un individu se situe socialement en fonction de la somme des différents capitaux qu’il détient.

Une autre notion de Bourdieu, la notion de champ, c’est un espace social miniature qui ne subit pas ou peu l’influence des autres champs, il est autonome dans son espace social. (Le champ des enfants/le champ des parents dans des repas de famille)

Plus nous sommes en possession du capital propre à un champ donné plus nous avons de chance d’occuper une position haute au sein de ce champ. Il y a donc un capital spécifique à chaque champ même si nos capitaux généraux peuvent être utilisés dans différents champs.

Chaque individu appartenant à un champ à des intérêts fondamentaux avec les autres membres du champ, Bourdieu appel cela l’illusio. C’est ce qui est nécessaire pour adhérer/croire en un champ.

Un champ est un champ de force car la position qu’occupent les individus dans un champ se détermine par la place des autres membres de celui-ci.

Un champ est un champ de lutte car un champ n’est pas figé, il évolue justement de par les luttes.

Lorsque l’on veut se faire reconnaitre au sein de ce champ pour cela on contribue à l’évolution morphologique de ce champ (création d’un nouveau parti politique).

Dans un champ il y a donc lutte entre dominés et dominant, ce type de rapport se retrouve entre les rapports entretenus entre les différents champs eux-mêmes.

Les hiérarchies sociales se maintiennent et se reproduisent dans nos sociétés modernes.

Pour Bourdieu c’est le système d’enseignement qui joue ce rôle central de reproduction de l’ordre social dans nos sociétés modernes.

Il considère l’égalité prônée à l’école comme un préjugé, selon lui l’école est l’institution par excellence de la reproduction des inégalités.

La sociologie classique explique que l’école est une institution permettant l’égalité en partant du postulat qu’une égalité dans le patrimoine économique est suffisante pour l’égalité scolaire (bourses).

Bourdieu s’oppose à cette vision, il considère l’école comme le lieu de la reproduction de l’inégalité sociale.

Pour Bourdieu le capital culturel est d’autant plus important qu’il coïncide avec la culture scolaire càd avec ce que nous apprenons à l’école. Plus on possède de capital culturel plus on accède rapidement à la culture scolaire car culture intériorisé des classes dominantes.

L’école justifie, légitime, récompense les dispositions, les habitus de ceux qui occupe au sein du monde social les positions dominante. Donc inégalité entre élève avec un grand capital culturel et ceux issus des plus basse classes sociales.

Acculturation de l’élève avec un faible patrimoine culturel, il en vient à se délégitimer du système scolaire qui ne correspond pas à son champ social.

Cette légitimation d’une culture qui ne correspond pas à l’élève revient à produire de la violence symbolique (légitimation de la culture dominante objectivement via les titres scolaires entre autre).

Le concept de violence symbolique consiste à maintenir les rapports de domination.

C’est lorsque Les dominés eux-mêmes adhérent à l’ordre dominant tout en méconnaissant le caractère arbitraire de cette domination.

Pour que la violence symbolique soit effective il faut que le dominé considère l’autre comme dominant légitime. Transparait par des gestuelles : mal à sa place, rougir, bafouiller

La violence symbolique agit via un double mécanisme :

De reconnaissance car le dominé reconnait le dominant comme tel.

De méconnaissance car ne prend pas en compte l’aspect arbitraire de la domination.

La violence physique est secondaire dans le monde social moderne, c’est la violence symbolique qui permet de maintenir l’ordre social.

Raymond Boudon (1934-2013) est un sociologue, professeur à la Sorbonne, il publie en 1976 l’inégalité des chances, la mobilité sociale dans les sociétés industrielles qui contribue à le rendre célèbre. Il y contredit l’idée selon laquelle il y aurait un lien entre la démocratisation du système scolaire et la mobilité sociale. Il représente l’individualisme méthodologique, courant qui considère que le social émane de l’ensemble des motivations individuelles. L’individualisme méthodologique apparait dans les 40s/50s en opposition aux visions holistes des théories durkheimiennes et structuralistes du social.

L’individu est considéré comme « l’atome logique » de l’analyse sociale car c’est l’élément premier du social. Il suppose que l’individu agit rationnellement reprend un peu l’idée de l’homo economicus des économistes. Boudon s’inspire aussi de Weber.

Lorsque Boudon parle d’acteur individuel il peut parler de personnes mais aussi d’unité collective (entreprise, nation) ou encore d’instance de décision connective (décision d’entreprise, d’un professeur pour la classe). Evidement il considère tout individu dans un contexte social donné.

Il distingue deux types d’action individuelle :

- Action non liés entre elles, pas de prise de considération des conséquences sur autrui

-

...

Télécharger :   txt (59.7 Kb)   pdf (191.8 Kb)   docx (602.3 Kb)  
Voir 34 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club