Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

: Analyse financière de la société publique

Par   •  6 Février 2022  •  Analyse sectorielle  •  1 472 Mots (6 Pages)  •  293 Vues

Page 1 sur 6

Table des matières

Étape 1 : Téléchargement du rapport annuel le plus récent        1

Étape 2 : Analyse sectorielle        2

Étape 3 : Analyse des flux de trésorerie (12 points)        3

Étape 4 : Analyse financière de la société publique (total de 77 points)        4

1.        États financiers standardisés (2 points)        4

2.        Analyse financière par ratios (47 points)        4

3.        Présentez le bénéfice (perte) nette par action et le bénéfice (perte) nette dilué par action. Quels sont les éléments dilutifs de la société (si applicable) ? (3 points)        4

4.        Analyse comparative avec les ratios du secteur d’activité (25 points)        5

Annexe A) Ratios financiers clés        8

Bibliographie        11

Étape 1 : Téléchargement du rapport annuel le plus récent


Étape 2 : Analyse sectorielle

[pic 1]


Étape 3 : Analyse des flux de trésorerie (12 points)

[pic 2]


Étape 4 : Analyse financière de la société publique (total de 77 points)

  1. États financiers standardisés (2 points)

  1. Analyse financière par ratios (47 points)

  1. Présentez le bénéfice (perte) nette par action et le bénéfice (perte) nette dilué par action. Quels sont les éléments dilutifs de la société (si applicable) ? (3 points)


  1. Analyse comparative avec les ratios du secteur d’activité (25 points)

  1. Le secteur d’activité principal de l’entreprise

Les Compagnies Loblaw limitée offrent des produits d'épicerie, de pharmacie, de produits de santé et de beauté, de marchandises, services financiers et produits et services mobiles sans fil. Dans ses états financiers, la société publie deux secteurs d'exploitation séparés: le commerce de détail et les services financiers. Cependant, le segment des services financier représente seulement 2,1% de leur résultat opérationnel[1]. Selon Factiva, Loblaw est classé dans le secteur des du commerce de détail (Retail Trade)[2]. Étant donné que le site de Factiva donnait seulement les ratios de profitabilité du secteur, nous avons également rajouté des ratios provenant du Financial Post advirsor sur l’industrie de Loblaw (Food and Staples Retailing).

  1. Ratios financiers du secteur d’activité sélectionné.

Voici les ratios que nous avons extrait du site de Factiva, rapport dans l’annexe A :

Ratios sélectionnés

Secteur

du commerce de détail

Gross Margin, 5-Yr Average

28.67%

Operating Margin, 5-Yr Average

6.92%

Pre-Tax Margin, 5-Yr Average

6.36%

Net Profit Margin, 5-Yr Average

4.51%

Tax Rate, 5-Yr Average

23.81%

Return on Average Assets, 5-Yr Average

3.73%

Return on Investment, 5-Yr Average

6.53%

Return on Average Equity, 5-Yr Average

64.26%


Voici les ratios que nous avons extrait du site de Financial Post Advisor[3], rapport dans l’annexe A :

Ratios sélectionnés

Industrie

Des épicerie (Food & Staples Retailing)

Quick ratio

0,7

Current

1,37

Long-term Debt/Common Equity

0,85

Total Debt/Common Equity

1

Interest Coverage

6,81

Leverage

3,62

Asset turnover

1,64

Sales/ Receivables

11,84

Sales / Inventory

10,26

Sales / fixed asset

9,56

  1.  Sommaire comparatif de la société avec le secteur d’activité (2020)

  1. Analyse de la liquidité de la société par rapport au secteur / industrie

Liquidity ratios

Loblaw

Industrie

Interprétation

Ratio de trésorie (Quick)

0,65

0,7

Le ratio de Loblaw et de l’industrie est inférieur à 1. On peut en déduire que plusieurs compagnies de cette industrie n’ont pas beaucoup de liquidités entre les mains et ont besoin de vendre leur inventaire pour être capable de générer assez de trésorerie pour payer leur dette à court terme. Loblaw est plus risqué que son industrie.

Ratio du fond de roulement (Current)

1,23

1,37

Ce ratio mesure la capacité d'une entreprise à payer ses obligations à court terme selon ces actifs à court terme. L’industrie est encore une fois moins risquée et a une plus grande capacité à rencontrer ces obligations que Loblaw. Le ratio est plus grand que 1, ce qui nous indique que l’industrie et Loblaw ont assez d’actif à court terme pour payer leur passif à court terme, ce qui vient compenser en partie le ratio de trésorerie en bas de 1. Cela nous indique que la compagnie est assez confiante quelle va vendre son inventaire rapidement pour payer ces fournisseurs à temps, ce n’est pas surprenant pour des épicerie.

Source : FP advisor

...

Télécharger :   txt (10.6 Kb)   pdf (688 Kb)   docx (1.3 Mb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club