Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Des Cannibales - Montaigne - 1595

Par   •  4 Juillet 2018  •  779 Mots (4 Pages)  •  542 Vues

Page 1 sur 4

...

A partir de ces arguments, le but de Montaigne est de considérer les cannibales comme un peuple civilisé.

L’auteur fait des éloges aux cannibales, plus précisément des éloges de guerre ; ligne 37 « guerre (…) généreuse » est un argument extrêmement mélioratif car il s’agit d’un compliment sur leur culture.

A la ligne 39 « nécessite naturel » fait une hiérarchie des valeurs des guerres puis Ligne 38 « la jalousie de la vertu » fait une référence chevalière. La jalousie est une émotion, rivalité positive qui prouve sa valeur.

Montaigne utilise la pratique de l’anthropologie, étudier les humains. Ligne 21 « barbarie » justifie le cannibalisme de manière explicite. Ligne 12, la vengeance est pour les cannibales une raison morale. On essuie un affront pour s’opposer aux idées reçu. De la ligne 7 à 10, le cannibalisme est représenté dans un acte social.

D’après le texte, les cannibales sont représentés comme un peuple digne de respect et d’admiration : ligne 40 « liberté naturel » est un champ lexical de l’âge d’or.

Montaigne cherche tout simplement à différencier les deux civilisations. Il s’agit également d’un peuple qui vit selon la nature.

Cet éloge des cannibales comprend implicitement une critique.

Cet éloge des cannibales comprend implicitement une critique.

Ici l’auteur critique implicitement la société européenne. Ligne 16 « ces gens-ci de l’autre monde » champs lexical des vices de la malice. Ligne 36-37 « nous qui les surpassons en toute sorte de barbarie » la civilisation et la barbarie ne sont pas antithétique et ligne 34-35 « nous sommes aveugle de nos fautes » attitude de l’homme blanc, accumulation des défauts européens nous sommes tous barbares de nature.

Montaigne utilise des exemples récents afin de pouvoir plus facilement jugé ligne 23 « géhennes ». Référence aux guerres religieuses entre catholiques et protestants comme le massacre de Saint Barthelemy. Ainsi ce dernier joue le rôle de journaliste.

Dans ce passage Montaigne critique de plus de l’atrocité des guerres de religions les grandes découvertes qui malgré l’avancé intellectuelle a permis aux européens d’envahir le monde et donc de redevenir barbares.

Pour conclure grâce à un registre

...

Télécharger :   txt (5.1 Kb)   pdf (46.2 Kb)   docx (12.7 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club