Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Les enjeux et les formes de la communication.

Par   •  3 Mai 2018  •  3 043 Mots (13 Pages)  •  662 Vues

Page 1 sur 13

...

Baiser sur le front, les lèvres (Russie), les joues (bise en France, 1, 2, 3, 4 selon régions)

Se frotter le nez (Nouvelle Zélande : les Maori)

Embrassade : USA, GB

Se tirer la langue : Tibétains

Gestes

Pointer l’index en direction de son interlocuteur = signe de menace (Indonésie)

Index sur la tempe = en France « il est fou », en GB « il est intelligent »

Lettre « O » avec les pouce/index = USA « d’accord », France « zéro », Japon « référence à l’argent », arabe « menace de mort »

Regard

Soutenu : Occidentaux : signe de franchise (insolence si enfants) / Japon, Polynésie : signe d’insolence

Afrique : évite le contact visuel en guise de respect / Canada = fausseté, malhonnêteté

Non en Bulgarie : hocher la tête de haut en bas

Manière de se tenir à table (tenir fourchette et couteau codifié en GB)

a- 2 types de communications non verbales

La communication intentionnelle : on cherche à s'exprimer par un comportement, des attitudes ou des gestes dans le but de faire passer un message conscient.

La communication non intentionnelle : on transmet un message aux autres malgré soi. Ce dernier type de communication est le plus important.

- b- Les territoires

Le territoire tribal : l'appartenance à la tribu passe par des signes de reconnaissance bien spécifiques.

- Ex. : la tribu française a son drapeau, sa langue, son hymne...

L'entreprise est un territoire tribal, avec son règlement intérieur, ses rituels...

Le territoire familial : la maison est le territoire naturel de la famille, avec ses clés, sa boîte aux lettres, son bail...

Le territoire personnel : à l'intérieur du territoire familial et tribal, il y a des territoires personnels : le bureau, la chambre...

Le territoire peut n'être que ponctuel.

Ex. : le métro : les gens font partie de la tribu de "ceux qui prennent le métro". Ils en acceptent les règles.

La notion de territoire peut expliquer certains comportements :

elle engendre des comportements de défense.

Ex : un gros bureau, et une petite chaise pour les visiteurs. On décore son territoire personnel (bureau, chambre...).

En fait, l'occupation de l'espace est le prolongement de la personnalité

La relation entre 2 êtres humains est influencée par le territoire. L'individu se sent mieux sur son territoire personnel que sur le territoire personnel de l'autre.

Ex. : les négociateurs choisissent toujours un terrain neutre pour négocier.

- c- Les zones d'interaction (proxémie)

- La zone intime : réservée aux personnes qui nous sont familières. Si un intrus pénètre dans cette zone, nous sommes très mal à l'aise.

- La zone personnelle : zone de convivialité.

- La zone sociale : distance de l'échange, de l'interview, de la négociation.

La zone publique : zone des discours, des exposés, des prises de parole en public.

Ex : métro, ascenseur : mal aise quand la proxémie n’est pas respectée.

- d- Les postures (plusieurs postures peuvent être simultanées)

- Postures de soumission (posture en contraction) : tête rentrée ou inclinée, épaules basses, buste courbé, pieds rentrés, paumes vers le haut...

- Postures de dominance (posture en extension) : menton et tête hauts, épaules ouvertes, jambes écartées, pieds ouverts, paumes vers le sol.

Posture de rejet : tête en recul ou détournée, bras barrière, buste profil, regard de travers, appuis arrière...

Posture en approche (attitude participative) : tête avancée, cou allongé, buste penché en avant, bras vers l'autre, mains ouvertes, un pied en avant...

Pour une communication réussie, il doit y avoir la cohérence ou l'incohérence entre le fond de ce que dit l'individu, le sens des mots, et la posture de son corps.

Ex : "je suis prêt à faire telle démarche", mais posture en contraction, bras croisés, tête rentrée

- f- La dissonance et la consonance

Il y a dissonance quand 2 postures partielles se contredisent.

Ex : "on se sent bien chez vous". Les bras sont largement ouverts, mais les jambes sont en "scoubidou" et les fesses au bord de la chaise.

Il y a consonance quand tout s'harmonise.

-

g- Congruence ou incongruence

- Il y a congruence lorsque 2 personnes adoptent les mêmes postures : le courant passe alors bien. Il y a incongruence lorsque les attitudes sont opposées : le courant passe mal.

Ex : le 12 sept 2001, le président Busch descend d’un hélicoptère, salut le militaire d’un air décidé, avance rapidement vers le pupitre d’une conférence de presse. Avant de s’exprimer, le message est clair : fermeté et détermination.

- h- Le visage

Certaines mimiques peuvent être facilitatrices de la communication.

Le regard : le regard directif (facteur de franchise), à l'inverse du

...

Télécharger :   txt (20.9 Kb)   pdf (76.2 Kb)   docx (28.1 Kb)  
Voir 12 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club