Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

RIN 1013.

Par   •  19 Mai 2018  •  2 422 Mots (10 Pages)  •  645 Vues

Page 1 sur 10

...

- a) Résumez la réponse apportée par les auteurs du texte 9 à la question de recherche : comment le travail agit-il sur ces processus de transformation avec l’âge des travailleurs ?

Le travail semble être un facteur important qui agit sur le processus de transformation avec l’âge des travailleurs, au niveau cognitif, physique, sociale et économique. Par exemple, il y a les conditions de travail et le contenu même qui peut provoquer des accidents, maladie, trouble psychique, relationnel et sociaux. Il y a également les contraintes temporelles qui amènent les travailleurs à faires des gestes précis, minutieux et bien souvent répétitif dû à la surcharge de la production avec un minimum de temps pour livrer la marchandise. À long terme le travail répétitif sous contrainte de temps a un effet de dégradation de l’état de la santé des travailleurs âgés. Soumettre ces derniers à des contraintes de temps peut collaborer à l’apparition de lésions professionnelles et de problème de santé ainsi qu’à la fatigue et le stress.

b) Comment, en retour, ces transformations avec l’âge

modifient-elles la manière de réaliser le travail ?

Le fait d’avancer en âge a des conséquences sur les activités sensorimotrices. Par exemple, il faut mettre plus de temps dans certain cas pour décider d’exécuter des mouvements et la mémorisation des choix à faire est plus fragile. Les opérateurs plus âgés réorganisent leur activité afin de diminuer les conséquences du vieillissement, ils diminuent leur déplacement et aident moins leurs voisins. De plus, l’avance en âge peut s’accompagner d’une régression des performances pour certaines fonctions cognitives. Elle peut se manifester par un ralentissement dans la sélection de l’information ou de la prise de décision. Par ailleurs, les travailleurs âgés semblent avoir développé une stratégie protectrice pour atteindre les mêmes objectifs de production que les plus jeunes. Ce qui leur permet de continuer à accomplir un travail de qualité efficacement tout en se protégeant des risques de transformation avec l’âge.

- a) Selon les recherches, quels sont les facteurs de risque qui

peuvent expliquer le problème de l’assuétude au travail ?

Le fait de travailler de façon excessive durant de longues heures, ne permet pas de mener une vie saine et équilibrer. Le facteur de risque qui explique le problème de l’assuétude au travail dans certain cas est la réussite, l’estime de soi et parfois même en raison de la culture de l’entreprise. De plus, il y a également les travailleurs qui ont un revenu plus élevé, ceux-ci peuvent également avoir des problèmes de dépendance au travail.

b) Distinguez les risques inhérents au travail de ceux qu’on trouve hors du travail ?

Le fait de travailler plusieurs heures par semaine peut avoir un effet sur la santé et les comportements. Les conséquences sont dans certains cas, la dépression, l’anxiété, la migraine et l’hypertension, ce qui peut provoquer un arrêt de travail. Le risque de travailler plusieurs heures amènent les travailleurs à passer moins de temps à la maison ou avec des amis. En conclusion, ils peuvent être obséder par leur travail, où qu’ils soient (durant les activités familiales, le théâtre ou en vacances), bref ils ne sont pas au bureau mais travaillent tout de même.

c) Selon vous, quel est celui qui peut être considéré comme la cause première des problèmes de santé de Gaston (et quels sont ceux qui ne le peuvent pas) ?

Selon moi, je ne crois pas que son changement d’horaire soit la cause de ses problèmes de santé. Bref je pense que si il avait diminué ou simplement abandonner ses tâches syndical, il aurait eu plus de faciliter à s’adapter à son nouvel horaire. Suite à son changement d’horaire Gaston a préférer continuer ses tâches syndicale, il consacrait de 25 à 30 heure par semaine pour remplir ses tâches. « Gaston considère qu’il doit connaître ses dossier sur le bout des doigts afin de répondre aux syndiqués. Il considère également qu’il doit rapidement régler les dossiers qui lui sont confiés, puisque, s’il prend son temps, ce sont les travailleurs qui en subiront les conséquences» (Recueils de travaux notés, Série F, p14). En conclusion, je crois que Gaston avait beaucoup de pression en rapport avec ses tâches syndicale, ce qui lui a occasionné des problèmes de santé.

d) Comment cela peut-il nuire à sa cause ou, au contraire, l’aider ?

Selon moi, ce qui a nuis à sa cause est probablement le fait que Gaston na pas modifier ses activités syndicale, tout en sachant que son horaire travail avait changé. De plus, il a pris en charge les tâches du secrétaire et du trésorier en plus de ses tâches de président. Cependant n’en pouvant plus de travailler jusqu’à trente heures par semaine pour le syndicat, il a décidé de laisser tomber son poste de président et à été élu trésorier. Cette décision aurait aidé grandement à sa cause. Mais comme la nouvelle équipe était peu expérimentée, Gaston à consacrer de son propre temps au syndicat afin de pallier au manque d’expérience.

9. En période de négociation, quel est l’effet des longues heures que consacre Gaston au travail ?

En période de négociation, Gaston assiste aux réunions durant ses heures de travail, alors il doit reprendre ses heures durant ses journées de congés. Parfois il doit reprendre de deux à trois jour supplémentaire. Durant cette période de négociation, il n’a plus la tête à la défense des travailleurs, il ne cesse de culpabiliser. Il se sent très fatiguer et n’a plus de vie sociale il est toujours au travail ou au bureau syndicale. Gaston na plus de plaisir a travailler ni a faire son travail syndicale.

10. « Les employés des quarts de douze heures ont… une meilleure qualité de sommeil (sommeil plus profond et moins de périodes de réveil) et se réveillent plus reposée, alors que ceux des quarts de huit heures ont un plus grand nombre de périodes de réveil durant la nuit.» (Paradis, p.183). Comment expliquer alors le passage d’un horaire de huit heures de travail par jour à un horaire de douze heures a eu pour effet de perturber le sommeil de Gaston ?

Dans certain cas lorsqu’un travailleur fini son quart de travail de douze heure il est très fatiguer, son sommeil est plus profond. Dans le cas présent, Gaston souffre d’apnée

...

Télécharger :   txt (15.3 Kb)   pdf (57 Kb)   docx (17 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club