Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Description de situation étudiant infirmier

Par   •  8 Décembre 2018  •  1 086 Mots (5 Pages)  •  22 Vues

Page 1 sur 5

...

l’initiative de donner à manger à monsieur C, redoutant un peu que des troubles de la déglutition apparaissent.

Je demande à monsieur C si il a faim, il me montre la crème dessert au chocolat. Je lui promets de ne pas oublier le dessert, mais qu’il faut qu’il mange l’entrée et le plat avant. Du fait de ses troubles de la déglutition, monsieur C mange des repas mixés qui ne sont pas forcément très appétissants. Je lis donc à monsieur C le menu d’après la petite fiche qui est fournie avec le plateau. Je lui présente ensuite la coupelle de purée de betteraves et lui demande s’il en veut. Il sourit et me montre la coupelle du doigt. Je prélève une petite quantité avec la cuillère que je porte à sa bouche. Il déglutit sans problème et ouvre la bouche en montrant la coupelle du doigt. Je suis rassurée de voir qu’il n’y a pas de problème de déglutition aujourd’hui.

Monsieur C a terminé toute la coupelle de betterave. Je lui présente donc le plat censé être du veau aux carottes. Il s’agissait d’une purée marron-orangée qui n’était pas du tout appétissante, cependant l’odeur était alléchante. Monsieur C regarde le bol sans expression particulière sur son visage. Je lui présente la première cuillérée, il tourne la tête de l’autre côté. Je souris et lui dit qu’il faut qu’il essaye un petit peu de manger, même s’il ne mange pas tout et présente la cuillère devant ses lèvres. Il prend le contenu dans sa bouche, mâchonne et dégluti. Il me regarde sans sourire, je lui présente une nouvelle cuillère qu’il accepte. Je l’encourage. Il mange ainsi environs un tiers du bol. Voyant qu’il n’en veut vraiment plus, je n’insiste pas.

Me souvenant de sa réaction face à la crème au chocolat, je lui fais remarquer qu’il ne doit plus avoir faim s’il ne veut plus de son plat, je ne vais donc pas le forcer à prendre le dessert. Monsieur C s’agite et montre sa crème en poussant des gémissements. Je lui souris et le rassure en lui disant que je n’envisageais pas de le priver de son dessert, mais que je vais rincer la cuillère dans la salle de bain pour ne pas mélanger le plat avec le chocolat puisqu’il n’y en avait qu’une sur le plateau.

Une fois la cuillère propre je prélève une petite quantité de crème que j’apporte à la bouche de monsieur C. Il agite beaucoup les bras et les jambes et ne quitte pas la cuillère des yeux. Il gémissait en souriant. J’ai vite compris qu’il appréciait vraiment le dessert. Il l’a pris très rapidement dans son intégralité.

Je termine en nettoyant autour de la bouche de monsieur C, lui propose un peu d’eau gazeuse, il prend quelques gorgées avec une paille. Je retire sa serviette, éloigne l’adaptable et repositionne le lit en position demi-assise. Je demande à monsieur C s’il est confortablement installé, il me répond par un sourire.

Je lui souhaite une bonne soirée et une bonne nuit. Je retire ma sur blouse et mes gants que j’élimine dans le sac de déchets d’activités de soins à risques infectieux prévu à cet effet dans la salle de bain. Je quitte la chambre en me frictionnant les mains avec la solution hydro alcoolique.

Je rejoins l’infirmière et lui fait part du déroulement du repas. En regard de mon récit l’infirmière a décidé de compléter les plateaux à venir par l’ajout d’un second

...

Télécharger :   txt (6.7 Kb)   pdf (42.1 Kb)   docx (12.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club