Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Analyse de situation Stage infirmier

Par   •  19 Novembre 2018  •  1 123 Mots (5 Pages)  •  3 264 Vues

Page 1 sur 5

...

mettre les chaussures, pour descendre déjeuner, si elle le voulait bien. Elle accepta de mettre ses chaussures et de descendre, après m’avoir remercié mille fois de l’avoir aidée. Je l’accompagnai donc jusqu’à l’ascenseur pour aller à la salle à manger.

Remarque, questionnements :

Dans cette situation, je ne parvenais pas à comprendre ce que voulait dire Mme C. J’ai essayé d’être à l’écoute de la patiente, en mobilisant tous mes sens, pour la comprendre. En effet pour entrer dans une relation simple avec autrui il faut arriver à établir avec celui-ci une communication, c’est le fondement de toute relation. Dans cette situation, la patiente a essayé de communiquer, mais elle ne pouvait pas exprimer verbalement ce qu’elle désirait. Elle a mis en œuvre une communication non-verbale, c’est-à-dire qu’elle a essayé de communiquer avec des gestes, des signes et avec son regard. Peut-être ai-je manqué d’observation ? L’observation est particulièrement importante dans la communication, et spécialement dans une communication non-verbale. Le soignant se doit d’être attentif à tout, il doit être capable d’écouter, de comprendre les paroles et le comportement, et de saisir la dynamique de la relation afin d’intervenir à bon escient. L’observation mobilise tous les sens, les yeux, l’ouïe, le toucher, mais aussi la sensibilité. Je pense que j’aurai dû m’efforcer à éveiller davantage mes sens, afin de comprendre plus rapidement Mme C. Je me suis remise en question afin d’analyser la situation et de mieux réussir à prendre en charge cette patiente une prochaine fois. J’ai interrogé mes collègues au sujet de Mme C., et j’ai regardé son dossier.

Difficultés, points à approfondir, réajustements envisagés :

Dans cette situation relationnelle, j’ai eu beaucoup de difficulté à comprendre Mme C. J’y suis parvenue à force de lui poser des questions et avec son aide, mais nous avons eu besoin de beaucoup de temps. En parlant de Mme C avec une aide-soignante, j’ai appris qu’elle possédait une ardoise et un feutre véléda, et qu’elle écrivait ainsi très facilement ce qu’elle voulait dire à son entourage. Peut-être que si j’avais su mieux observer l’environnement de la patiente, ou si j’avais échangé auparavant avec mes collègues, j’aurais connu l’existence de cette ardoise pour faciliter la communication avec Mme C.

Je pense, au regard de cette situation, que je dois améliorer ma capacité à m’informer et à échanger avec mes collègues pour mieux connaître les besoins de mes patients.

Je devrais développer mes sens et ma capacité à observer pour comprendre plus rapidement les besoins des patients.

Analyse: recherche de connaissances appropriées, propositions d’hypothèses:

A la suite de cette situation, j’ai consulté le dossier de la patiente, pour comprendre de quoi elle souffrait et connaître les causes de son aphasie, ainsi que son état de santé actuel. J’ai recherché ensuite des informations sur ce qu’était une aphasie séquellaire, et d’où cela pouvait venir. J’ai vu que la patiente avait fait un AVC, et que cette aphasie était liée à cet antécédent. Cela se caractérise, par des troubles oraux et écrits alors que la compréhension est encore bonne. Le patient présente généralement des problèmes d’articulation, et utilise des phrases non structurés, et a du mal à trouver le mot exact pour s’exprimer. Dans le cas d’un AVC, l’air de Broca, zone du cerveau où se situe le langage, est atteinte, et cela entraîne ce type d’aphasie.

...

Télécharger :   txt (7.2 Kb)   pdf (43.1 Kb)   docx (13.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club