Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Que nos regards se tournent vers la lumière

Par   •  26 Novembre 2017  •  1 194 Mots (5 Pages)  •  641 Vues

Page 1 sur 5

...

3eme partie : Que faisons-nous de cette Lumière reçue

La Loge ne reçoit aucune Lumière de l’extérieur.

A l’ouverture des travaux, nous sommes invitées à découvrir la Lumière de l’intérieur du temple, visuellement ; rituellement, symboliquement.

Précisément au moment de l’allumage des piliers Sagesse Force et Beauté qui soutiennent symboliquement le temple, nous sommes invitées à nous tourner vers la Lumière, le tapis de Loge renfermant tous les symboles essentiels au grade d’Apprentie et définissant l’espace sacré.

Chaque déplacement en Loge se déroule en fonction de la découverte de la Lumière de l’Occident à L’Orient avec des pauses marquées à chacun des trois piliers

Au premier degré, l’Apprentie se trouve plongée dans la nuit au septentrion et dans le silence où lui parviennent les lumières diffuses de la Loge.Elle est mise en état de voir la Lumière.

Nous, Maitresses Maçonnes devons comprendre que la Lumière n’éclaire la Loge que si aucun obstacle ne s’y oppose, Cette lumière ne peut rester lumière que dans la mesure où elle rayonne, si elle est étouffée ; elle ne peut rester lumière.

L’assiduité et la mobilisation permanente participent à une parfaite réception et transmission de la Lumière.

A force de persévérance et d’endurance l’esprit s’illumine progressivement, nous devons nous éclairer nous-mêmes pour espérer éclairer autrui.

Ce que nous faisons de cette Lumière est dit à la fermeture des travaux est dit sous forme d’injonction par notre VM :

« Que la Lumière qui a éclairé nos Travaux Continue à briller en nous Pour que nous poursuivions au dehors L’œuvre commencée dans le Temple, Mais qu’elle ne reste pas exposée aux regards profanes.

Arrivent encore des questions sur cette phrase qui vient en écho à la première étudiée plus haut .

Quels sont ces regards profanes qui pourraient surprendre la Lumière qui a éclairé notre temple et nos travaux ?Les nôtres bien sûr, uniquement les nôtres

Ce qu’il faut que je comprenne, c’est que c’est mon regard à moi qui risque d’être profane, dès que

je sors du temple, mon regard perd la lumière qui à brillé dans le temple, j’oublie….Je dois rester

éveillée, initiée même dans le monde profane, même si personne ne s’en rend compte. Je ne suis pas parfaite, je suis égoïste, orgueilleuse, paresseuse et prisonnière de l’image que les autres ont de moi, mais j’essaye de tendre vers la générosité, l’humilité, le courage, et la maîtrise de mon ego. Etre initiée, c’est en permanence porter ses outils en soi, et s’en servir sans ostentation

Notre but est de nous extraire des Ténèbres afin de sortir l’humanité des Ténèbres .

Mes Sœurs, Elevons nos cœurs vers la Lumière afin que naisse un monde meilleur .

...

Télécharger :   txt (7.6 Kb)   pdf (74 Kb)   docx (12.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club