Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Regarder et admirer une œuvre d’Art.

Par   •  15 Mai 2018  •  1 111 Mots (5 Pages)  •  696 Vues

Page 1 sur 5

...

f. Temps : C'est un instant court, de quelques secondes quand a lieu la chute d'Icare. Action momentanée.

5.contexte historique

Carlo Saraceni est un artiste peinte du XVII ième siècle. Il s'installe à Rome en 1598, se joignant à l'Accademia di San Luca en 1607. Il a été formé par le peinte Caravage et d'Adam Elsheimer. Il a peint des petites toiles lumineuses présentant des visages dans les paysages ou de vastes décorations. Son style est qualifié de sensible et de poétique ce qui permet de retranscrire de la manière la plus fidèle possible la vision populaire du mythe d'Icare. Il aime travailler les différents tons, ainsi que les turbans et les draperies. Il n'a jamais visité la France, mais il parlait couramment le français. En 1620, il revint à Venise, où il mourut la même année. Il reçut de nombreuses commandes de la part de dignitaires religieux pour la décoration de leur chapelle.

L'âge d'or du mécénat surgit au 17e siècle. L'académie du dessin de Florence ou Accademia delle Arti del Disegno est la première académie artistique apparue en Europe. Elle a été créée officiellement en 1563. Les Arti à Florence, qui protègent leurs corporations marchandes, financent également les beaux-arts et leurs artistes en commanditant des œuvres pour les édifices religieux.

L'Italie est principalement rurale. Le peuple est composé de paysans sans terre ou de manoeuvriers travaillant de leurs mains pour les autres. Ils habitent dans des maisons construites en bois ou en boue séchée couvertes d'un toit de chaume. Elles n'ont souvent qu'une seule pièce. Les paysans consomment une nourriture peu variée : le porc qui leur donne du lard. Le reste du temps ils se nourrissent de soupe de légumes et de galette. Victimes des mauvaises récoltes et des guerres, ils sont les premiers atteints par les épidémies et la misère, devenant alors mendiants et révoltés. Les révoltes populaires ont été très nombreuses surtout au XVII siècle.

La bourgeoisie est la classe moyenne, celle des marchands, industriels, patrons et maîtres des métiers. Son alimentation est très riche avant tout composée de viande. Certaines habitations sont composées de pierres, de bois et de mortier. Les bourgeois aiment se distingués par leurs costumes somptueux et leurs nombreux bijoux.

Le rayonnement de l'Italie en Amérique latine est considérable. De nombreuses villes ou pays tirent aujourd'hui leurs noms de l'influence italienne, par exemple le Vénézuela qui veut dire petite Venise. Il est un fait que, pendant la première moitié du XVIIe siècle, l'Italie continue à être un pays dynamique au niveau philosophique, scientifique (Torricelli et son baromètre) et détient une peinture de haut niveau (Le Caravage).

6. Conclusion

Je suis particulièrement sensible aux différents tons de bleu de l'oeuvre qui donnent une impression de froideur préparant le spectateur au drame qui se déroule.

La scène du tableau représente l'impulsivité du jeune Icare et son inconscience du danger. Grisé par le vol, il oublie la recommandation de son père et vole toujours plus haut. Lorsque ses ailes se détachent, il est précipité dans la mer. Sa désobéissance lui coûte la vie. Du côté de Dédale, j'apprécie son inventivité notamment la fabrication des ailes et son discernement en évitant de s'aventurer près du soleil. L'action se déroule devant 2 spectateurs, un pêcheur absorbé par sa tâche et un cavalier qui lui montre la scène qui se déroule dans le ciel. Ils ne donnent pas l'impression de s'affoler. Ces 2 personnages représentent pour moi une certaine indifférence des hommes et de la nature face aux tragédies individuelles.

...

Télécharger :   txt (6.8 Kb)   pdf (47.1 Kb)   docx (14.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club