Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Question de corpus: Quel regard les auteurs de ces textes portent-ils sur l'autre et sur eux-mêmes?

Par   •  11 Avril 2018  •  1 907 Mots (8 Pages)  •  672 Vues

Page 1 sur 8

...

très bien que le voyage pratiqué par ces voyageurs, n’est que superficielle et n’est point comparable à un voyage d’éducation et d’apprentissage.

Par conséquent, il faut que le voyage puisse offrir un moment d’ouverture de l’esprit.

La découverte de l’autre, et l’abondance de grandeur personnelle apporté par la culture de l’autre est un abord très important du voyage. Car ce voyage-ci, peut amener des individus d’abord étrangers à lier leurs vies et leurs expériences. Le contact humain est essentiel, il apporte ce que le quotidien ne peut pas, ce que la curiosité recherche. En effet, l’homme a toujours envié l’étranger, autrui, il s’est toujours inspiré et appuyer sur les connaissances de l’autre. D’autant plus que le voyage fait vivre, il fait passer l’individu à explorer et essayer de connaître, il lui apprend ce qu’il ne connaissait pas. Tel que des cultures très enrichissantes.

Les cultures vont donc permettre une certaines ouvertures à l’étranger

En effet, la culture qui nous est étrangère, peut nous apporter tellement, des nouvelles connaissances pour notre quotidien à une façon de pensée bien plus élargie, un esprit bien plus ouvert, et une façon d’argumentée bien plus importante. Aussi, le voyageur découvrira des coutumes tellement différentes qu’il pourrait se sentir extrêmement à l’écart et dépaysagé, mais il lui faut apprendre à apprécier et comprendre ses coutumes, à les associer à ce qu’il connait et à les dominer pour être plus confortable dans cet contrée inconnue, comme le disait Jacques Lacarrière dans L’été grec : « vous devez oublier vos propres attitudes, vous fondre autant que possible dans le nouveau milieu ». Cette découverte d’un nouveau monde et de nouvelles personnes, nous fait aussi découvrir de nouvelles faces de soi-même qu’on ne connaissait pas au paravant.

Aussi allons nous nous pencher sur la découverte de soi même que le voyage peut apporter.

La découverte de soi-même est bien une des quêtes les plus essentielles de la vie, peut-être même la plus importante, elle ne sera peut-être jamais vraiment terminé, mais elle nous fera toujours découvrir des caractéristiques vivantes et cachés de nous mêmes. Le voyage peut en effet nous créer de toutes nouvelles sensations notamment préciser encore une fois, dans L’été grec de Jacques Lacarrière : « Ils ont créé en moi ce goût, ce besoin même de rencontres avec les inconnus », le locuteur se métamorphose alors, il cherche de nouveaux horizons même revenus à son quotidien, il apprend à changer ses façades les plus inscrites pour mieux comprendre, et assimiler de nouvelles choses. Comme le dit Levi-Strauss dans sa citation, il va rapporter des connaissances, et les appliquer.

D’autre part, les connaissances et informations qu’ils rapporte avec lui, va apprendre au voyageur à mieux critiquer.

Etant donné que la critique est naturelle, il faut mieux qu’elle soit façonné et réfléchie. L’expérience récupérée par l’explorateur, lui permet une ouverture de parole, en effet elle permet d’être utilisé comme ’arme’ qu’il peut utiliser contre son propre quotidien, sa propre société. Il y a toujours énormément de problèmes lié à un pays, cela posant des problèmes aux personnes vivant dans ce pays eux-mêmes, et le voyageur peut utiliser ses connaissances pour mettre en doute les fonctions et les mœurs qui lui paraissent critiquables. Comme l’a expliqué Diderot dans le récit Supplément au voyage de Bougainville, où il critique les européens -lui même européen- en se mettant dans la peau d’un tahitien qui affirme ne pouvoir avoir besoin de l’aide d’aucun de ses étrangers que sont les continentales.

Ce récit nous amène à nous pencher bien plus sur le but du récit de voyage.

Lévi-Strauss parle de rapporter des connaissances, et informations, celles-ci peuvent être des relations de voyages.

Les témoignages de ces voyageurs et écrivains, sont la preuves mêmes de l’impact que le voyage a sur un individu. Le voyage aide le voyageur à apprendre, et ce même locuteur apprend alors à partager, et expliquer ce qu’il a vécu. Là alors s’ouvre d’innombrables possibilités, tels que les questions philosophiques, les critiques sur des injustices, sur une qualité de vie, sur une société, etc. De plus, nombreux sont les auteurs de relations de voyages, et cela s’explique bien par leur popularité au près des lecteurs.

Qui eux mêmes voyagent dans ses récits.

La relation de voyage a cette incroyable possibilité, de faire voyager sans même bouger un cheveu. Le lecteur, s’intéressant à des contrées si proches et pourtant si lointaines, peut s’y plonger, se cultiver et se laisser emporter par de simples mémoires de voyageurs, qui ont des buts tous très différent, visant le lecteur à réfléchir et s’amuser à imaginer et rêver. Le voyage peut aussi prendre une tournure intéressante, et faire des étrangers visiter le pays du lecteur, comme dans le roman épistolaire de Montesquieu Lettres Persanes , ce roman joint fiction, et situation inattendues. Cependant, Montesquieu lui même n’a pas voyagé, il a tiré son inspiration d’autres relations de voyages, nous parlons donc ici de roman de fiction, ce qui laisse une certaines liberté à l’écrivain pour faire voyager le lecteur.

Ainsi, nous pouvons comprendre plus profondément la citation du voyageur Lévi-Strauss, qui s’efforçait de faire une réflexion philosophique et à donner un sens à sa définition du voyage. Voilà pourquoi, il a contribuer très fortement à démontrer le côté éducatif que le voyage peut apporter, et peut nous aider à nous pencher sur, au contraire, le tourisme que le voyage accorde. Les relations de voyages jouent un rôle très fort en tant que Chefs d’expédition pour les lecteurs. Cela nous démontre bien que la lecture et le vécu ont tous deux, une place très importante dans la compréhension de ce qu’est réellement un voyage. Cependant, certaines relations de voyages ont été jugés comme fausses. Il ne faut donc pas négliger la réalité quand on lis un texte sortant de la

...

Télécharger :   txt (12.3 Kb)   pdf (52.8 Kb)   docx (16.2 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club