Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Dossier de communication.

Par   •  30 Mai 2018  •  1 390 Mots (6 Pages)  •  173 Vues

Page 1 sur 6

...

La communication verbale est conceptualisée par des mots qui peuvent être utilisés par le langage parlé ou écrit. Cela permet d'exprimer à l'autre des idées, des pensées, de lui faire passer un message, d'entrer en relation avec lui. On parle d'un message codé qui part d'un émetteur et va vers un récepteur. Cependant parler ne se réduit pas à regrouper des mots pour en faire des phrases.

Parler est une manière de communiquer qui nécessite un savoir-faire et un savoir-être. Ce mécanisme de communication s'élabore aussi par l'utilisation de la voix, de l'intonation... Cette dernière doit être globale et diversifiée car le patient peut-être plus réceptif à un mode de communication qu'à un autre. En effet, la communication verbale a été utilisée dans cette situation de soins lorsque que je posais les questions à madame X et qu'elle me répondait. Lors de ces échanges, la communication verbale a parfois été complexe du fait qu'elle est d'origine différente et que son accent ne me permettait pas de toujours comprendre les mots qu'elle utilisait. J'ai su toutefois m'adapter et j'ai pu comprendre les messages qu'elle voulait me transmettre.

Pour la réconforter, j'ai pris une voix sereine et calme car dans les cours délivrés à l'IFSI, j’ai pu constater que l'intonation de la voix a un rôle très important pour mettre la personne en confiance.

La communication non verbale, quant à elle, se définit par le fait d'envoyer et de recevoir des messages sans passer par le biais de la parole. Elle est basée sur la compréhension implicite de signes non exprimés verbalement, mais par l'intermédiaire des différents sens de l'émetteur et du récepteur.

Cette forme de communication comprend différents comportements qui sont le contact visuel, l'expression faciale, le contact physique (le toucher), les odeurs, le goût.

Chaque geste a une signification particulière et traduit la nature même d’un comportement, d’un état intérieur.

J’ai également utilisé la communication non verbale dans cette situation. Par exemple, je me suis assis près de madame X au même niveau qu’elle pour qu'elle ne se sente pas inférieure, j’ai usé de mouvements ouverts pour faciliter la communication.

Le contact physique a permis à madame X de se calmer car j'ai utilisé un toucher rassurant. Pour ce faire, j'ai dû me rapprocher de la patiente. En utilisant le concept de « distance personnelle », j’ai favorisé le développement d’une confiance nécessaire aux échanges, à la verbalisation du ressenti et aux confidences livrées par la personne soignée.

Enfin, lors de cette situation, j'ai gardé un visage neutre et souriant car l'expression du visage communique aussi un message essentiel. En effet, avant même d’établir une relation, l’aspect physique de notre interlocuteur permet de nous donner quelques indications sur sa nature.

Pour finir, il y a eu plusieurs aspects dans cette relation :

- une relation aidante vis à vis de cette patiente qui avait besoin d'un moment d'écoute dans son instant de solitude et à qui j’ai pu apporter soutien et réconfort. Cette relation se définit par une relation de soutien qui s’instaure spontanément en réponse à un besoin d’écoute d’une personne soignée ou de son entourage. Elle nécessite la capacité du soignant à accueillir les émotions et à mettre en place une attitude ajustée à ce que vit la personne.

- une relation éducative quand je lui ai appris à se servir d'un téléphone portable qui lui servira peut être à joindre ses enfants, à prendre ainsi de leur nouvelles et se sentir moins seule. Cette relation se définit par l’aide au développement des aptitudes qu’elle possède à l’état potentiel et à l’acquisition des comportements adaptés qui lui permettront de mieux gérer sa vie.

CONCLUSION

Ayant été confronté à cette situation, on prend conscience qu'il est nécessaire d'adopter une attitude répondant aux différents besoins du patient. Quel que soit le mode de communication utilisé (verbal ou non verbal), il doit toujours être adapté à la situation donnée pour pouvoir transmettre un message et s'assurer que celui-ci a bien été compris.

...

Télécharger :   txt (8.6 Kb)   pdf (49.7 Kb)   docx (14.6 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club