Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Le cas de la laiterie de la Rive-Sud.

Par   •  22 Mai 2018  •  2 882 Mots (12 Pages)  •  899 Vues

Page 1 sur 12

...

de m’assurer de ne jamais en manquer. Al avait l’habitude de nous donner un crédit ou des produits de remplacement si on lui disait qu’on avait dû jeter un produit parce qu’il n’était pas bon ».

Par la suite, nous avons, M. Al Brown, l’expéditeur qui est à l’embauche de la laiterie depuis 35 ans, Al arrive toujours très tôt à la laiterie, il est le responsable à l’entretien du bâtiment et il s’occupe de préparer les commandes pour les chauffeurs et leur donne l’inventaire nécessaire pour passer la journée. Al demeure à la laiterie toute la journée. Le problème c’est qu’Al ne comptabilise pas les produits qui entre dans l’entrepôt et les produits qui en sortent, c’est un problème majeur surtout quand on veut contrôler l’inventaire, il s’agit la d’une énorme source de perte de revenu pour la laiterie. Al est probablement inconscient des lacunes au niveau de la gestion de l’inventaire ou il est peut être au courant, mais sont patron ne lui a probablement jamais demander de serrer la vis pour contrôler l’inventaire. Dans le prochain extrait, nous allons constater que la faille dans le contrôle de l’inventaire est exploitée par plusieurs chauffeurs « Une pratique commune consistait à livrer moins de produits à un client, faire la facture et recevoir le paiement. Ensuite, le chauffeur allait chercher les quelques produits manquants, se

faisait payer pour ces produits sans faire une autre facture. Le chauffeur mettait cet argent dans sa poche et pouvait ensuite remplacer le stock dès que Al s’absentait , par exemple au moment du repas du midi ».

• L’entreprise

La laiterie est en affaires depuis plusieurs années et à toujours su être rentable, cependant elle n’a fait aucune expansion et surtout aucun changement organisationnel, cette dernière raison explique pourquoi l’entreprise n’a pas réussi à avoir de l’expansion, elle à conserver les mêmes dirigeants et en les gardant dans les mêmes fonctions depuis plusieurs années. Une rotation du personnel administratif aide à faire changer certaines choses et apporter des idées nouvelles. Je que l’entreprise devrait revoir leur modèle d’affaires au niveau administratif.

Inventaires des solutions possibles :

• Pour Jerry Jones :

Dans le cas de M Jerry Jones, l’entreprise devrait investir dans la formation du personnel administratif, plus particulièrement dans le coaching aux employés. Les formations auxquels devrait assister M Jones, devrait être dans le but de développer son écoute active, car lorsque les employés tentent de lui faire part de leurs opinions ou de leurs versions lors de plaintes clients, il est têtu comme une mule. Cette formation lui serait bénéfique et aiderait grandement les employés à donner leurs opinions plus fréquemment.

Une formation de type virage 180 pourrait également lui être octroyé, ce type de formation l’aiderait à obtenir du rendement de ses employés sans nécessairement faire de la discipline, donc il utiliserait les bons mots et apprendre à faire part de ses attentes dans un environnement neutre et sans autres sources de distraction ou employés dans les environs pour entendre la conversation en question. De plus, il réussirait à aller chercher l’engagement de ses employés dans le plus digne des respects.

M Jones doit également recevoir des formations dans la gestion du personnel, en ce qui a trait à la motivation du personnel, il pourrait être en mesure de soulever les mauvais coups des employés d’une façon plus subtile, mais également les bons coups des employés. Il pourrait remarquer que de simplement signifier les bons coups en faisant du renforcement en continu au début à chaque bon coup qu’il constate aiderait à recevoir les dividendes beaucoup plus rapidement que de frapper sur tout ce qui n’est pas bien fait. Par la suite, il pourrait faire du renforcement partiel jusqu’à ce que le comportement qu’il souhaite soit obtenu.

Toutes ses recommandations seraient une grande valeur ajoutée pour la motivation des employés à la laiterie, par contre cette solution vient avec un cout que la compagnie devra assumer pour obtenir des résultats et voir possiblement une augmentation des revenus à moyen terme.

• Pour Al Brown :

Al Brown est un vieux loup dans l’entreprise, il compte 35 ans d’expérience à la laiterie, il travaille la plupart du temps en solitaire à la laiterie, je crois que lui donner de l’encadrement et lui mettre des objectifs concernant l’inventaire de la laiterie pourrait aider à avoir une meilleure surveillance. Al devrait être beaucoup plus discipliné pour ce qui est de la gestion de la production entrante et sortante pour éviter les pertes. Son gestionnaire devrait le rencontrer lui faire part des pertes qui sont subies dans son département et lui demander de proposer des solutions et la correction de certaines failles, par exemple celle des glacières qui ne sont jamais verrouillées.

Il pourrait également prendre son heure de repas dans l’entrepôt pour assurer la surveillance des produits ou tout simplement s’assurer que les glacières soient verrouillées ou bien l’entrepôt fermer lorsqu’il s’absentent. Des couts pour modifier la configuration de l’entrepôt pourraient être engendrée, donc à valider si l’entreprise veux aller dans ce sens.

L’important est d’encadrer le travail de M Brown et de faire des suivis avec lui dans le but de voir s’il est vraiment vaillant et travail dans le même sens que l’entreprise.

• Pour l’entrepôt :

Dans l’entrepôt, l’investissement dans un système de gestion de l’inventaire plus serré devrait être fait dans le but d’avoir en temps réel les chiffres des produits entrants et sortants. Ceci aurait pour effet de mieux gérer l’inventaire et d’éviter les pertes ou les vols, donc une source de revenus supplémentaire qui est récupérée.

La reconfiguration de l’entrepôt pourrait être également envisagé dans le but d’avoir une configuration magasin, les livreurs pourraient se pointer au comptoir et placer leurs commandes sans jamais avoir accès aux produits directement, sans magasinier aucun inventaire n’est distribué.Cette solution permettrait de garder le contrôle sur les produits sortants. Il est clair que cette proposition engendra probablement des couts.Toutefois,

...

Télécharger :   txt (18.9 Kb)   pdf (60.3 Kb)   docx (19.5 Kb)  
Voir 11 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club