Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

À quoi servent les banques?

Par   •  7 Décembre 2018  •  1 214 Mots (5 Pages)  •  392 Vues

Page 1 sur 5

...

---------------------------------------------------------------

☞ les banques exercent une activité de production de services

Les banques proposent aux agents non financiers un ensemble de prestations, pour lesquelles elles disposent d’un savoir-faire difficilement accessible.

L’évolution du rôle de banquier comme prestataire de services et de services d’investissement explique le rythme rapide auquel se développe la taille du hors-bilan et la recomposition du produit net bancaire entre marges d’intermédiation, produits des activités de marché et facturation des services.

Le système bancaire français s'appuie sur des réseaux et des effectifs toujours en croissance. En 2013, les réseaux bancaires, avec 390 entreprises bancaires, étaient constitués de près de 38000 agences tous établissements confondus. Ces réseaux employaient près de 370 000 personnes et procèdent en moyenne à 21 000 recrutements par an.

L'ensemble ainsi constitué représente un des 1ers employeurs privés en France. Pour fixer les esprits, on peut aussi noter que le secteur bancaire représente, en termes d'effectifs, un secteur à peu près de même taille que l'ensemble formé par les médecins (207 200), la police (145 800) et la gendarmerie nationale (105 300).

Le taux de bancarisation de la population française s’élève à 99 %.

En France, les établissements de crédit gèrent 78 millions de comptes à vue fin 2013, et 149 millions de comptes à terme et comptes d’épargne à régime spécial (livrets, CEL, PEL, LEP...).

1136 milliards d’€ d’encours de crédits aux ménages / 885 pour les prêts immobiliers.

1500 milliards d’encours de dépôts en assurance vie.

Source www.fbf.fr

☞ les banques assurent la gestion des moyens de paiement

17,5 milliards d'opérations de paiement ont été réalisées par les clients particuliers et entreprises des banques françaises en 2013 selon la FBF.

La carte (de type interbancaire ou privatif) reste l'instrument de paiement le plus utilisé puisqu'elle représente plus de 42 % des paiements, avec une croissance de 6 % sur un an. Selon les chiffres de l'Observatoire des cartes de paiement, on estime qu'il y a 85.7 millions de cartes de paiement en France en 2013 et 730 millions en Europe.

En revanche, le nombre de chèques émis baisse d'environ 5 % depuis 7 ans. Les chèques représentent

17 % des paiements en 2013.

☞ les banques participent au processus de création monétaire et à la mise en œuvre de la politique monétaite

Trois catégories d’agents financiers peuvent créer ou détruire de la monnaie :

- les établissements de crédit au sens de la loi bancaire de 1984,

- le Trésor public,

- la banque centrale

Un établissement de crédit crée de la monnaie lorsqu’il accorde un financement à un agent non financier résident, quel que soit le support qui sert à financer l’agent (crédit, titres, découvert…) ; inversement, tout remboursement d’un financement par un agent non financier à un établissement de crédit prêteur se traduira par une destruction de la quantité de monnaie en circulation dans l’économie.

La politique monétaire comprend les actions mises en œuvre par les autorités monétaires afin de procurer à l’économie la quantité de monnaie nécessaire à la poursuite de la croissance économique et à la réalisation des grands équilibres (plein emploi, stabilité des changes….).

La quantité de monnaie en circulation a un impact sur l’activité économique.

Pour mener à bien leur politique monétaire, les autorités monétaires disposent de 2 types d’actions :

- des actions directes sur le crédit

- des actions indirectes sur la liquidité bancaire

---------------------------------------------------------------

[pic 1][pic 2][pic 3][pic 4][pic 5]

...

Télécharger :   txt (8.6 Kb)   pdf (128.1 Kb)   docx (15.2 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club