Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

SATISFACTION CLIENT EN BANQUE COMMERCIALE

Par   •  22 Novembre 2017  •  15 892 Mots (64 Pages)  •  564 Vues

Page 1 sur 64

...

Comme l’a énoncé Jean Favier nous pouvons dire « La banque est née du commerce, de ses besoins et de ses opportunités.»

On assiste au milieu du 19ème siècle à une expansion des banques surtout pendant la Révolution industrielle ; qui ont joué un rôle important notamment grâce à la création du compte d’épargne ainsi que la généralisation de l’utilisation des chèques surtout en France sous Napoléon III. La première moitié du XXème siècle est la période de la spéculation qui a conduit à la crise de 1929 aux Etats-Unis. Ce n’est que dans la deuxième moitié du XXème siècle plus précisément au sortir de la Seconde guerre mondiale qu’on assistera à la différenciation des banques par type.

Ce qui nous amène à définir la banque comme suit : Une banque est une entreprise qui fait le commerce de l’argent, elle reçoit des capitaux placés sur des comptes, échange de la monnaie, prête de l’argent à des taux et moyennant des commissions et des frais de dossier variables.

Selon la loi bancaire en son article 3 une banque est une entreprise qui a pour profession habituelle de recevoir des fonds du public dont il peut être disposé par chèque et par virements et qu’elles emploient pour leur propre compte ou pour le compte d’autrui en opérations de crédit ou de placement. Sachant que les opérations de crédit sont toutes les opérations de prêts, d’escompte, de prise de pension, d’acquisition de créances, de garanties, de financement et de crédit bail.

Paragraphe 2: les types de banque

Il existe plusieurs types d’établissements bancaires

2-1- Les établissements bancaires à caractère public

Ce sont des établissements mis en place par l’Etat pour accomplir des missions en matière de financement. En Côte d’Ivoire ces établissements sont :

La Banque Nationale d’Investissement (BNI).

La Banque du trésor.

2-2- Les banques privées

Ce sont des banques qui ont pour actionnaires majoritaires des privés. Ce type d’établissement est le plus répandu sur le marché ivoirien. En Côte d’Ivoire ces établissements sont :

La Banque Internationale d’Afrique de l’Ouest

La Société Ivoirienne de Banques

La Société Générale de Banques en Côte d’Ivoire

La Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie en Côte d’Ivoire

Ecobank

Versus Bank

United Bank for Africa

Citibank

Access Bank

Banque Atlantique Côte d’Ivoire

La Banque régionale de solidarité de Côte d’Ivoire

Section 3: Les activités bancaires

Les activités des banques consistent en la réception des fonds du public, la mise à la disposition de la clientèle et la gestion des moyens de paiement, effectuer des opérations de crédit et réaliser des opérations d’assurances. Il y a aussi d’autres activités qui sont menées par les banques, ce sont les activités connexes.

Paragraphe 1 : La réception des fonds du public

On entend par dépôt l’ensemble des fonds confiés par le client au banquier. Ces dépôts peuvent être effectués à vue, c’est-à-dire avec possibilité de retrait à tout moment, ou à terme, le retrait n’étant alors, en principe, possible qu’à une échéance déterminée d’avance.

En fonction de ces objectifs, la banque proposera à ses clients plusieurs types de produit qu’elle cataloguera en trois grandes familles :

Les dépôts à vue non rémunérés. (Tels que le compte courant, le compte Eco)

Les dépôts à vue rémunérés. (Le compte d’épargne, le crédimatic)

Les dépôts à terme rémunérés. (Le plan épargne logement, Le plan épargne investissement, le DAT, le CAR8.)

Paragraphe 2 : Les opérations de crédit

Le crédit est définit comme un soutien financier du banquier à l’égard de son client ; le crédit peut donner lieu à la mise à disposition de fonds (exemple : Découvert). Il peut être un crédit à la consommation, ou un crédit immobilier.

Il peut être aussi, plus simplement, l’engagement par la banque d’honorer la signature de son client en cas d’incapacité de ce dernier à restituer les sommes empruntées à un tiers, la banque se porte alors caution de son client.

Les différents types de crédits par décaissement (autorisation de découvert, PPO) peuvent être à court terme, moyen et long terme. En ce qui concerne les cautions la banque s’engage le plus souvent à court terme.

Sont assimilées à des opérations de crédit :

Les opérations de crédit-bail et de location avec option d’achat et assimilées.

L’Affacturage : L’affacturage est une opération de crédit qui repose sur un véritable transfert de propriété de créances. « Convention par laquelle un établissement de crédit s’engage à effectuer le recouvrement et éventuellement, la mobilisation des créances commerciales que détient le client, soit en acquérant les dites créances, soit en se portant mandataire du créancier avec une garantie de bonne fin ». (Article 9 de la loi Bancaire)

Paragraphe 3 : Les moyens de paiement et leur gestion

Les moyens de paiements permettent d’utiliser la monnaie qu’on détient en compte de dépôt ou en espèces pour régler ses dépenses et ses dettes. On considère comme moyen de paiement :

Chèque

Effets de commerce

Virement

La monétique : Les Cartes magnétiques.

Paragraphe 4 : Les activités

...

Télécharger :   txt (109.4 Kb)   pdf (469.7 Kb)   docx (79.2 Kb)  
Voir 63 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club