Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Devoir n°1 : Management des entreprises

Par   •  5 Décembre 2018  •  1 836 Mots (8 Pages)  •  47 Vues

Page 1 sur 8

...

il y a plusieurs années, l’entreprise avait une finalité du management stratégique. Ainsi, après des débuts en pleine croissance, c’est à l’approche de sa 15ème année d’existence que La Soulterie commence à avoir des difficultés importantes causées par l’augmentation de la taille et de l’activité économique de l’entreprise. Différentes raisons démontrent les faiblesses de l’entreprise.

Tout d’abord au niveau des dossiers de marché, au niveau des prestations de dossiers, Alain qui est le patron met de plus en plus de temps à valider et traité les dossiers de ce fait certains sont donc rendus hors délais, ce qui l’empêche de remporter de nouveau marché et de plus qui fait perdre certains contrats arrivés à renouvellement. Cette mauvaise gestion influe sur l’activité économique c’est un manque à gagner très important sur un marché tel que la librairie.

Aussi au point de vue de la livraison des clients, les effectifs et la logistique ne sont pas suffisants et donc pas efficaces, il y a de nombreux retards sur les commandes des clients, cela décrédibilise l’entreprise, diminue la fréquentation, fait perdre des clients et notamment des clients pas encore fidélisés qui auront une mauvaise image de l’entreprise.

Le dirigeant admet une charge de travail vraiment trop importante: Alain travaille près de 15 heures par jour car il a de nombreux aspects à gérer comme le planning, gérer les paiements des clients, les papiers administratifs, aider au dépôt. Cette surcharge de travail ne peut qu’être une contrainte pour l’entreprise et son fonctionnement, on ne prends pas le temps de bien faire les choses.

Sur l’aspect organisationnel et l’utilisation des locaux, certains sont loués pour l’année alors que pendant plusieurs mois ils restent vides, cela est du à l’activité du livre qui est cyclique avec une année scolaire.

Le dernier problème au point de vue du management est la cohésion sociale et la culture de l’entreprise, en effet il y a une fracture entre les salariés et les dirigeants. Les salariés ne connaissent pas les débuts difficiles et timides que l’entreprise a pu connaitre, de plus ils ne comprennent pas la faiblesse de leurs salaires. On peut aussi ajouter le manque d’une certaine cohésion entre eux, sans cette cohésion l’entreprise ne sera pas efficace au maximum.

Tous ces problèmes de management influent sur le résultat de l’entreprise qui est en déclin depuis peu, il faut que les dirigeants reprennent ces problèmes en les résolvants dans l’avenir pour la prospérité de l’entreprise.

Questions 5 :

Il y est important de trouver des solutions pour que l’entreprise passe cette crise de croissance, il y a des solutions d’une part en matière de pilotage de l’entreprise et dans un second point dans le cadre des ressources humaines de l’entreprise.

Pour commencer, la solution en matière de pilotage que l’entreprise pourrait mettre en œuvre afin de franchir dans les meilleures conditions cette crise de croissance est de mettre en place un tableau de bord prospectif car l’entreprise n’a pas d’outil de pilotage, or dans un environnement économique où les changements ne font que s’accélérer, se diriger sans tableau de bord est vraiment dangereux, de plus la mise en place d’un outil de pilotage ne nécessite pas forcément d’investir beaucoup dans un logiciel de gestion. Par exemple, il est possible de mettre en place un système où la trésorerie doit être mise à jour chaque quinzaine pour être au courant souvent de la situation financière. Le tableau de bord prospectif permettrait aussi à « La Soulterie » d’établir et de publier la stratégie, mais aussi de se focaliser sur l’atteinte des objectifs et des performances importantes, et enfin de décider d’actions à mettre en place pour l’entreprise et de les entreprendre. Ainsi, les dirigeants de l’entreprise seront et doivent être dotés d’indicateurs sur ses clients avec une base de donné clientèle, mais aussi sur la qualité et l’efficience des processus internes de l’entreprise et enfin sur la capacité qu’à cette dernière de s’améliorer de croître à long terme pour assurer sa prospérité économique.

D’autre part, il existe plusieurs solutions en matière de gestion des ressources humaines que l’entreprise pourrait mettre en place afin de franchir dans les meilleures conditions possibles cette «crise» de croissance. Tout d’abord au point de vue des salariés de l’entreprise, il serait envisageable de mettre en place l’actionnariat salarié. Cela permettrait d’accéder pour les employés à la gestion stratégique de l’entreprise, il y a des risques mais cela peut être calculée et sécurisée. De ce fait tout le monde travaillera dans le même intérêt et cela permet d’accroitre la performance de l’entreprise. Aussi l’actionnariat salarié admet une relation de confiance et une implication plus forte dans l’entreprise, les salariés auront un sentiment de cohésion et d’appartenance à la société. L’actionnaire salarié devient alors copropriétaire et use de son pouvoir de décision. De plus, le système de rémunération est fondés sur le partage des résultats ce qui constitue un facteur de motivations supplémentaires ce qui est positif pour l’entreprise. Cependant dans le cadre d’une mise en place de ce système il faut qu’entre les dirigeants et les actionnaires les relations soit optimales pour améliorer la gestion globale de l’entreprise et aussi de contrôler l’entreprise. La dernière solution au niveau des ressources humaines qu’il faudrait mettre en place concerne la culture et la cohésion dans l’entreprise, en effet il serait utile que les nouveaux salariés connaissent les début de l’entreprise pour comprendre l’aspect familial de l’entreprise. Ainsi, ils comprendront et seront au courant les difficultés rencontrées par celle-ci au début de l’aventure de « La Soulterie ». En expliquant le vécu quotidien et les choix stratégiques réalisés par l’entreprise cela créera des liens, et donc une cohésion plus forte entre les salariés cela pourrait améliorer la motivation des employés.

...

Télécharger :   txt (12.2 Kb)   pdf (49 Kb)   docx (15 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club