Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Conflit chez Burger Mart cas

Par   •  23 Septembre 2017  •  5 070 Mots (21 Pages)  •  647 Vues

Page 1 sur 21

...

4. Inventaire des solutions possibles : Quelles sont les solutions possibles? Plusieurs s’offrent à nous et elles auront un impact évident dans l’avenir de Burger Mart. Même si cette histoire lui semble cocasse, Line doit prendre une décision et cherchez à savoir qui est la fautive. Précédemment, je notais que Marie et Jeanne ne sont pas les seules fautives dans ce conflit. Il y a une portion qui appartient aussi de leur gérante Line. 1) Solution communication et habilitation Point positif : permettre d’éclaircir les rôles de chacun. Permettre de régler un conflit, qui oppose des personnes de paliers hiérarchiques différents. Résoudre les problèmes de fonds afin de permettre de ne pas collectionner des conflits qui dégénèrent de manières récurrentes. Point négatif : processus long et qui nécessite le bon vouloir et l’implication réelle de toutes les parties. Nécessite également un investissement pour la formation adéquate du personnel. Il est important que Line commence par la base et d’informer chaque personne de son équipe de Burger Mart qu’elle est son rôle, ses droits, ses obligations, ses buts et sa raison d’être au sein de l’entreprise. Elle doit aussi indiquer à ses subalternes clairement et sans ambigüité qu’elle est la chaine de commandement de Burger Mart. Dans le cas présent, Line n’a pas donné clairement de pouvoir légitime à Marie ce qui permet à Jeanne de contester ouvertement son autorité. Quand on parle de pouvoir légitime, réfère à la capacité qu’a un gestionnaire d’influer sur le comportement de ses subordonnés en s’appuyant sur la conviction que le patron a le droit de commander. Jeanne ayant plus d’ancienneté que Marie se voit commander par une employée inférieure ce qui crée un problème de fond. Line doit donc veiller à l’habilitation de Marie. « Préciser les rôles et les responsabilités de chacun peut aider le gestionnaire à habiliter leurs subordonnés. » On dit que pour la mise en œuvre d’un programme d’habilitation du personnel, l’autorité doit être déléguée aux échelons inférieurs d’une manière claire, sans ambiguïté aucune. Que la planification doit être participative et intégrée à tous les échelons. Que les cadres doivent manifester de solides habiletés de communication. Line aurait-elle fait un mauvais choix avec Marie? Line ne doit pas seulement donner un titre, mais aussi donner le support qui y est associé. Marie doit être formée à exercer le pouvoir et l’influence que lui confère son rôle. « Line espérait que Marie s’inscrirait au programme de formation destiné aux cadres de Burger Mart. » Au lieu de souhaiter, Line doit utiliser son leadership pour exiger que Marie participe à la formation. Marie aurait pu avoir un poste conditionnel à cette formation. Ce qui lui aurait permis de se démarquer des autres et de gagner en leadership et en crédibilité auprès de ses pairs. Marie aurait un pouvoir légitime par rapport à Jeanne et aurait des compétences supplémentaires essentielles à sa nouvelle position. Puisque Marie n’a pas suivi la formation souhaitée par Line. Il aurait fallu au minimum que cette dernière la supporte davantage dans son processus décisionnel et avec ses interventions auprès des autres employés au lieu de rester spectatrice inactive. Line semble voir les événements, cependant elle reste inactive, elle devrait profiter de sa mobilité à l’intérieur du Burger Mart pour faire de la gestion par déambulation qui est une stratégie de gestion qui consiste à sortir de son bureau pour aller parler à ses subordonnées à leur poste de travail. Cette attitude améliore la quantité et la qualité de l’information. C’est une stratégie efficace afin d’améliorer le processus de prise de décision et permettraient à Line de clarifier les paliers hiérarchiques. Line doit vérifier si la qualité de la communication entre la ou les personnes concernées représente un obstacle à un règlement de conflit efficace. Dans le doute, elle doit vérifier si elle a en main les ressources nécessaires pour pallier à ces obstacles. Line doit ouvrir la communication. Elle doit prendre un temps avec les deux belligérantes. Elle doit faire un effort d’écoute active, qui est « une façon d’écouter qui aide l’émetteur à exprimer ce qu’il veut vraiment dire » et laisser de côté ses opinions personnelles sur la vie privée de ses employés afin de voir la situation de façon plus neutre et adéquate. Elle doit les observer pour découvrir les signes non verbaux. Line pourrait de cette façon valider toutes les informations relatives au conflit. Line se doit de connaître toutes les facettes de la situation conflictuelle. Elle ne doit pas se fier aux ouï-dire ou s’insinuer dans la vie personnelle de ses employés. Line doit veiller à leur collaboration et étant à la base de cette situation il est important qu’elle en mesure l’impact et qu’elle aille chercher les ressources nécessaires et la formation nécessaire afin de pallier au grand manque de communication au sein de l’entreprise. 2) congédiement Point positif : Avoir la possibilité de prendre à l’emploi des personnes avec les compétences requises en communication et en gestion de personnel. Point négatif : Il y aura un manque de personnel de façon temporaire et une surcharge de travail sur les employés en place. Cette décision entrainera un investissement imprévu en formation pour les nouveaux membres du personnel. Probablement de l’investissement en heure supplémentaire le temps que tout revienne à la normale. Sans oublier que le problème de fond n’étant pas réglé, il y aura un risque que les conflits reviennent. Même si Line n’a pas joué son rôle, et que Marie ait outrepassé ses droits, le fait est qu’il y a eu des actes de violence qui ont été portés. Ses actes sont sans aucun doute répréhensibles. Le congédiement de Jeanne serait une option parce qu’elle a agi avec violence et sans retenue dès le départ elle était en faute. Les conséquences de ses comportements et de ses actes auraient pu engendrer des blessures graves, pas justes pour elle et Marie, mais aussi pour les autres employés. 3) suspension Point positif : Cette solution permettra aux esprits de se calmer et de mettre en place des processus de règlement de conflit. Point négatif : Augmenter les tensions dues au côté punitif de la suspension, possibilité de récurrence du problème s’il le problème de fonds n’est pas réglé. La suspension peut être une option pour chacune des belligérantes. Afin que l’une comme l’autre se calment les esprits et qu'elles prennent un temps pour faire le point dans leur situation personnelle et professionnelle. Elles pourront évaluer si elles aiment leur travail et comment ne plus en arriver à des situations identiques

...

Télécharger :   txt (31.7 Kb)   pdf (167.5 Kb)   docx (20 Kb)  
Voir 20 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club