Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La discrimination raciale dans le milieu du travail en France.

Par   •  2 Décembre 2018  •  836 Mots (4 Pages)  •  65 Vues

Page 1 sur 4

...

Pourquoi lutter contre la discrimination raciale au travail en France ?Et comment y parvenir ?

[Annonce du plan : Nous pouvons alors dans un premier temps aborder l'évolution de la discrimination raciale au travail en France au fil du temps. Puis nous allons analyser toute les formes de lutte contre la discrimination raciale en France.]

- L'évolution de la discrimination raciale au travail en France à travers le temps.

a) L'origine du racisme.

Le racisme existe depuis la nuit des temps. Il a justifié la ségrégation [Séparation imposée, plus au moins radicale, de droit ou de fait, de personnes, de groupes sociaux ou de collectivités, suivant la condition sociale, le niveau, d'instruction, l'âge et le sexe] et l'esclavage à plusieurs époques et sur tous les continents.

Les grecs anciens se considéraient comme les seuls hommes libres et réduisaient à l'esclavage les populations étrangères. Ce qui est vrai pour les Grecs est également pour les Romains comme ils sont un modèle pour eux. L'incrimination des préjugés racistes à l'antiquité gréco-romaine n'est que projection des préjugés contemporains sur l'Antiquité.

L'abolition de l'esclavage se fait en 1865 au États-Unis. Mais dès 1875, des lois ségrégationniste imposant la séparation selon les races dans certains états américains naissent comme l'interdiction des mariages mixtes et l'entrée dans les lieux publics. Au début des années 1960, la vie quotidienne de la population noire américaine est faite d'inégalités et de discrimination dans plusieurs domaines. Il faudra attendre 1964, l'adoption de la loi sur les droits civiques pour que toute formes de ségrégation sur des lieux publics soit interdite.

En revanche il y a toujours eu, dans notre pays, des groupes nombreux racistes. L’affaire Dreyfus, qui à été condamnés sur de fausse preuves parce qu'il était juif signe ainsi l'entrée définitive d'un nationalisme au côtés antisémites. Dans les années 1930, le racisme était un des thèmes privilégiés de la droite militante et en 1940 les lois antisémites de Vichy n’ont guère soulevé d’opposition.

De nos jours, le racisme en France a pris et peut prendre plusieurs facettes, il n'est pas instauré par l’État, mais dépend du comportement de chacun, il s'agit parfois de xénophobie. Il n'existe pas de critère officiel de classification de la population en race.

Même dans les civilisations occidentales, aujourd'hui, le racisme persiste alors qu'il se situe à différents niveaux. Il peut être à un niveau national comme en république fédérale de Yougoslavie, où Milosevic a été un dictateur raciste. Il peut aussi être vécu au quotidien en France, en Suisse...

Derrière le terme de « racisme », on peut voir qu'ils s'en cachent en fait d'autres. Lorsqu'on évoque celui de "races", s'agissant de l'humanité, on entend aussi souvent, comme un bruit parasite: racisme, esclavagisme, colonialisme, ségrégation, génocide. Autant de comportements humains abusifs qui trouvent leurs justifications dans la classification scientifique des races humaines.

Rajouter photo caricature discrimination.

b) Pourquoi y a t'il une transformation ?

...

Télécharger :   txt (5.7 Kb)   pdf (46.7 Kb)   docx (13.6 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club