Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Synthèse d'économie marketing

Par   •  4 Décembre 2018  •  3 469 Mots (14 Pages)  •  70 Vues

Page 1 sur 14

...

Transparence du marché :

Tous les agents ont à tout moment une connaissance parfaite de toutes les conditions du marché. Chaque agent connaît parfaitement les intentions de tous les autres agents, l’offre et la demande sur le marché, le prix.

Il est impossible à un vendeur de rencontrer un acheteur mal informé et de réussir à vendre à un prix supérieur celui de ses concurrents. Le prix du marché est donc unique.

Principe du PARADIGME.

Fluidité du marché :

Elle signifie une mobilité parfaite et immédiate de toutes les marchandises et de tous les hommes à l’intérieur du marché, ainsi que pour entrer et sortir du marché. A tout moment, un acheteur peut entrer en contact avec un vendeur, il n’est pas gêné par : la distance, frais de transport, habitudes commerciales, réglementation administrative…

A tout moment, les acheteurs nouveaux, peuvent entrer sur le marché, ou des anciens acheteurs peuvent quitter le marché. De même, de entreprises jusque-là absentes du marché peuvent faire librement leur entrée sur le marché ou des entreprises présentes sur le marché peuvent le quitter.

Ex : Pologne : pas même langue, anglais moyen, répondent rarement au téléphone.

CONCLUSION :

L’économie de marché et une forme d’organisation économique dans laquelle l’offre et la demande de biens et services résultent pour l’essentiel des décisions individuelle des agents économiques (ménages, entreprise, administrations)

Forme d’organisation la plus répandue dans le monde. Avec une présence plus ou moins marquée de l’Etat, selon les pays. Moins l’intervention de l’Etat dans l’économie est forte, plus l’économie sera qualifiée de libérale

La confrontation de l’offre et de la demande sur le marché détermine la nature et la quantité des produits échangés, mais également le prix appelé prix du marché

La loi de l’offre et de la demande ne fonctionne bien que sur un marché concurrentiel. L’économie de marché s’appuie sur le modèle de la concurrence pure et parfaite.

3.ANALYSE ECONOMIQUE DES CLASSIQUES

Les principes du libéralisme = pensée classique !! EXAMEN !!

3.1. Théorie sur le travail et l’épargne – A. Smith

Smith explique que la richesse est obtenue par le travail et l’épargne.

Il montre que l’accroissement de cette richesse est dû à celui des pouvoirs productifs du travail humain, lui-même lié aux progrès de la division du travail et prend l’exemple célèbre de la manufacture d’épingles.

- La division et la spécialisation du travail augmente la productivité.

- La division du travail conduit au progrès économique

Or, pour réaliser la spécialisation du travail, il faut du capital, donc de l’argent pour payer les machines, matières premières, salaires,… l’accumulation de capital ne peut se produire que si une partie du revenu est épargnée.

3.2. La rente foncière – Ricardo

Au fur et mesure, de l’accroissement de la population, on met en culture des terres de moins en moins fertiles, sur lesquelles le cout de production et de plus en plus élevé. Comme il faut que ses terres moins fertiles soit elle aussi cultivée, le prix du blé, sera déterminé par la terre la moins fertile, ce qui permettra au proprio des terres les plus fertiles d’obtenir une rente foncière plus élevée, rente différentielle qui provient des différences entre les couts de production des terres.

3.3. L’offre, moteur de l’activité ( Loi des débouchés de SAY)

L’offre doit être le moteur de l’économie parce que si on produit au maximum (beaucoup de machines et donc beaucoup de personnes pour les faire fonctionner), elle va contribuer à la résorption du chômage (meilleur salaire). La consommation va donc également augment vu qu’ils ont plus de revenu, ils contribuent donc à la croissance de l’économie.

2.Graphique : [pic 1]

Demande : Quand le prix augmente, la quantité diminue.

Offre : Quand le prix augmente, la quantité offerte augmente.

En P1, parce que le niveau de prix est élevé, la quantité offerte est supérieur à la quantité demandée -> Surproduction, excédent de stock.

Les entreprises souhaitent écouler leur stock et vont donc diminuer leur prix.

Le stock s’écoule et la quantité diminue.

Les ménages profitent de cette diminution de prix pour augmenter leur consommation -> Quantité demandée augmente.

La Q0 = QD c’est ce qu’on appelle le point d’équilibre

QE = Quantité d’équilibre

PE = Prix d’équilibre

Si PO2 Pénurie

Les clients sont insatisfaits car ils n’ont pas ce qu’ils veulent

-> Soit ils acceptent une augmentation des prix.

-> Soit ils se retirent du marché !

Ce processus perdure jusqu’à temps que la quantité offerte = la quantité demandé. Il s’agit de la quantité d’équilibre au prix d’équilibre.

2.La main invisible

L’offre globale est constituée par toutes les offres individuelles. Elle indique les quantités d’un bien que les producteurs sont prêts à vendre aux différents niveaux de prix.

Plus le prix est élevé, plus les producteurs sont prêts à vendre davantage.

La demande globale est constituée de toutes les demandes individuelles. Elle renseigne les quantités d’un bien que les consommateurs souhaitent acquérir aux différents niveaux de prix. Plus le prix est élevé moins les consommateurs sont prêts à acheter.

Chaque individu lorsqu’il poursuit son propre intérêt, il finit par contribuer

...

Télécharger :   txt (23.9 Kb)   pdf (155.6 Kb)   docx (586.8 Kb)  
Voir 13 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club