Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Droit et religion dans les sociétés moyennes orientales

Par   •  24 Novembre 2018  •  1 046 Mots (5 Pages)  •  66 Vues

Page 1 sur 5

...

II) Une hybridation penchant vers une application divine radicale.

Dans cette partie, il convient de prendre conscience de la différence avec les sociétés polythéiste et de comprendre le mode de fonctionnement de cette société perçu comme originale. Nous étudierons dans un premier la société monotheiste et leur méthode d'application du droit, puis le sentiment qu'un fil conducteur guide les Hommes dans une application strice des lois divines.

a) La société monothéiste et l'application du droit

La religion monothéiste est associée à la société hébraïque. Cette société trouve sa source de droit dans les écrits divins. En effet, les Hommes n'ont aucun pouvoir leur permettant de modifier les principes édictés par Dieu. Ils ne peuvent recourir à une interprétation différente. L'auteur de ces règle est Yahvé. Dans son contenu propre, ce droit est une source pour les Hommes, il permet de les guider dans la bonne direction. Les hébreux se contentent de transcrire la volonté divine par l'intermédiaire de Moise. Ce droit s'articule autour de cette volonté.

Malgré que les lois divines ici peuvent-être bénéfiques pour le peuple, la législation ne s'adapte pas à ces derniers. Au contraire, la rigidité de l'application se perpétue à cause

b) Les hommes, des fils conducteurs pour une application stricte.

Ces hommes présents dans cette société ne sont pas la afin de limiter un certain abus, mais d'être les outils permettant la continuité des lois divines. Ils s'abandonnent à leur Dieu. Une confiance aveugle naît. Tous ces hommes donnent la légitimité à ces lois. Nous en retrouvons plusieurs catégories. Tout d'abord, un Roi règne sur la société hébraïque. Ce Roi n'a pas le même rôle que dans les sociétés polythéistes. En effet, ici c'est un outil permettant la propagation de la loi divine sans que celle-ci ne connaissent d'entraves. Puis, à coté de ce Roi, nous retrouvons des prêtres appelés lévites. Leur intervention permet à la justice d'appliquer strictement les lois divines. Et pour finir, cette société connaît également des juges royaux. Le juge ici respecte la loi essentiellement parce qu'elle est divine.

...

Télécharger :   txt (6.8 Kb)   pdf (42.5 Kb)   docx (12.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club