Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La Gestion des stocks dans un contexte de demande indépendante

Par   •  24 Mars 2018  •  2 002 Mots (9 Pages)  •  91 Vues

Page 1 sur 9

...

Toutefois, il est difficile de mesurer le coût de pénurie, mais n’empêche que les gestionnaires fassent des prévisions pour éviter les pénuries et leurs coûts.

- Le coût de commande et le coût de stockage :

- Le coût de commande :

Ce coût comprend tous les frais relatifs à la participation, au traitement puis au paiement de la commande, ce coût varie beaucoup selon les articles.

On distingue le coût de commande et le coût de préparation et de mise en œuvre.

Ce coût peut être évalué à travers le ratio suivant :

Coût unitaire de commande = Coût total annuel des commandes / Nombre annuel de commandes.

En ajoute aussi des coûts de mise en route (préparation à la demande …)

- Le coût de stockage

C’est le coût le plus important il peux représenter annuellement jusqu’à 50% du coût de production

Le coût de stockage comprend trois catégories de coût :

- Le coût de renonciation : coût sur le capital emprunté, taux de rendement sur les investissements autres que les stocks

- Le coût d’entreposage : taxes foncière, assurances sur l’entrepôt, énergie, manutention..

- Le coût de détention : assurances sur les stocks, conditionnement, Feu, vols et bris, désuétude..

Il est difficile de calculer un coût exact de stockage réel pour une quantité donnée, vu que l’accroissement du coût de stockage n’est habituellement pas linéaire.

- Le niveau de service

Quel niveau de service on est prêt a offrir c'est-à-dire quel niveau de pénurie on est prêt à tolérer, un niveau de service de 95% signifie que la demande sera satisfaite dans 95% des cas Une pénurie peut être due à une variation de la demande ou à une variation du délai de livraison.

- III. Les techniques de gestions des stocks

- Le lot économique : modèle de base

Nous traiterons tout d’abord la question de combien, quand faut t-il commander. C’est une méthode qui permet de calculer la quantité la plus économique à commander (QEC) pour minimiser le coût total de commande et de stockage. Ce modèle comporte 7 hypothèses.

Le coût total de commande Ctc= [pic 1]

Le coût total de stockage Cts=[pic 2]

Le coût de gestion des stocks [pic 3]

QEC=[pic 4]

Le coût total de commande et de stockage (CT min) correspond à QEC est CT min=[pic 5]

A l’optimum Le coût total de commande= Le coût total de stockage

Cc×D÷Q = Cs×Q÷2

Il est à noter que le lot économique ne doit pas être adopté aveuglement, car il existe

d’autres contraintes qui doivent être prises en considération.

- L’analyse de sensibilité :

En fait, le coût de pénurie est très difficile à déterminer avec exactitude, et en cas de doute, il est plus avantageux de commander plus que moins. Une saine gestion des stocks repose sur une approche systémique, permettant de faire des arbitrages tout en prenant en considération le lot économique comme facteur déterminant.

- En cas de doute , il vaut mieux commander plus que moins .

- L’exactitude des chiffres n’est pas essentielle ( approximatif) + marge d’erreur faible

- Si l'entreprise, se trouve obligée de commander des lots au plus 20% supérieures ou inférieures au lot économique, cette situation a des conséquences faibles sur les couts de commande et de stockage.

- Le lot économique avec livraison ou fabrication échelonnées

La demande dans ce cas est considérée comme constante à un taux quotidien. A la suite d’une commande on commence à produire et après un certain nombre de jours, et on arrête la production de cet article et on fabrique d’autres catégories d’articles, on parle alors de la production échelonnée au lieu que la production instantanée celle-ci est une hypothèse de base du lot économique.

- Les stocks de sécurité

Un stock de sécurité est une quantité d’articles que l’on conserve pour se protéger contre les pénuries résultant des incertitudes qui proviennent soit de la demande, soit des délais de livraison où les deux à la fois. Y’à un risque de pénurie d’un produit si il y’à un délai pour la livraison de ce produit et que sa demande est aléatoire, quand il n y’à pas de délai de livraison la pénurie est théoriquement impossible.

- IV. Les systèmes de gestion des stocks

C’est un ensemble de règles et de façons de procéder qui permettent de répondre systématiquement et complètement aux deux questions fondamentales de la gestion des stocks.

- Le réapprovisionnement à quantité fixe et à intervalle variable

Ce système permet d’indiquer quand déclencher une commande quand les stocks atteignent un niveau prédéterminé appelé point de commande (Pr). Le point de commande est établi en fonction du délai de livraison.

Pr = DD ( demande moyenne pendant le délai de livraison) + SS ( stock de sécurité )

Les facteurs qui influent sur le Point de réapprovisionnement : La durée du délai de livraison ; La demande moyenne quotidienne ; La variabilité de la demande et du délai de livraison ; Le niveau de service désiré.

4 facteurs influent sur le point de réapprovisionnement :

- La durée du délai de livraison

- La demande quotidienne moyenne

- La variabilité de la demande et du délai de livraison

-

...

Télécharger :   txt (12.9 Kb)   pdf (135.2 Kb)   docx (577 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club