Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

LES JEUNES ET LES COMPORTEMENTS A RISQUES

Par   •  6 Décembre 2018  •  1 562 Mots (7 Pages)  •  465 Vues

Page 1 sur 7

...

Suite à cela, nous avons identifié grâce aux documents mis à notre disposition une action mise en œuvre dans 22 lycées.

Le projet qui a été instauré dans ces établissements sur une durée de cinq ans est qu’ils deviennent totalement non-fumeur. L’action mise en œuvre en vue de ce projet est la journée de formation organisées pour les infirmières scolaires qui auront un rôle d’accompagnement en vers les élèves qui souhaitent engager une démarche de sevrage. Elles pourront donc délivrer ponctuellement des substituts nicotiniques.

Les rôles et missions de l’établissement scolaire sont d’éduquer, insérer socialement le jeune, inculquer les valeurs de la société.

L’objectif général « Prévenir les conduites addictives chez les jeunes de 13 à 17 ans » et « renforcer les connaissances et compétences des professionnels et des jeunes» nous a permis de repérer plusieurs besoins notamment le manque de dialogue adapté et d’accompagnement psychologique entre les jeunes et les professionnels en milieu scolaire concernant les conduites addictives.

Nous avons identifié le rôle de chaque acteur en milieu scolaire présent dans le projet : Les élèves sont impliqués dans leur intégration et dans leur parcours scolaire, l’infirmière scolaire va promouvoir et mettre en œuvre la politique de santé en faveur de tous les élèves scolarisés. Le chef d’établissement qui est un animateur pédagogique qui a un rôle éducatif, administratif et veille au bon déroulement de son établissement. De plus, les surveillants encadrent, écoutent les élèves, veillent au respect du règlement et à l’intégration des élèves.

L’assistante sociale aide à faire face aux problèmes rencontrés, elle informe les élèves sur leurs droits et a un rôle de médiation.

Le psychologue répond aux questions des élèves, il est présent en cas de mal être et il est le relai entre les élèves et les professionnels.

Les enseignants transmettent leur savoir aux élèves, engagent les élèves dans la construction de leurs parcours éducatifs et scolaires. De plus, ils participent à des activités pluridisciplinaires et parascolaires.

CONCLUSION

Ce projet nous est apparu comme pertinent par le problème qu’il cause au sein de la société actuelle, en particulier sur la région des Hauts-de-France et plus précisément à Soissons. En effet, les conduites addictives amènent vers d’autres problèmes de santé publique comme par exemple le tabac qui peut favoriser certaines maladies (exemple : BPCO > bronchopneumopathie chronique obstructive). Ces problèmes de santé peuvent provoquer des problèmes de sociabilité ou encore à des échecs scolaires.

Pour ce travail de recherches, nous nous sommes répartis équitablement les documents imprimés pour faciliter le support de travail. Dans l’échange, nous avons mis en commun les similitudes des documents pour en faire ressortir les informations essentielles à notre projet. Les difficultés rencontrées pour l’élaboration de ce travail ont été l’identification des besoins et des demandes ainsi que de choisir la tranche d’âge adaptée au sujet. De plus, il y a eu la mise en accord de nos réponses car être un groupe nécessite l’écoute des uns et des autres ainsi que le respect mutuel de chaque réponse apportée par autrui.

En tant que futurs professionnels, nous avons pris conscience de l’importance de la prévention et de l’éducation qui sont de notre rôle propre et de notre collaboration (avec les médecins, les psychologues, assistantes sociales…) qui deviennent à nos yeux trop peu présents pour cette population.

Ce travail nous permet de mobiliser la compétence 5 qui est « initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs ». Le repérage des besoins et des demandes de notre population ciblée nous amène à comprendre le manque de prévention au sein des établissements scolaires qui sont pourtant formateurs de notre population de demain.

BIBLIOGRAPHIE

Ouvrages :

- L’agence régional de santé, le projet régional de santé, le conseil territorial de santé, l’OR2S, Caractéristiques socio-sanitaires du territoire de démocratie sanitaire de l’Aisne, Laon, 17 mars 2017, 42 p.

- UNICEF, écoutons ce que les enfants ont à nous dire : Adolescents en France : le grand malaise, 60 p.

- L’OR2S, Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, Les indicateurs de cohésion sociale Arrondissement de Soissons, Février 2013, 8p.

- PERRIN-ESCALON Hélène, HASSOUN Judith, Adolescence et santé, constats et propositions auprès des jeunes scolarisés, DIDIER Jacqueline, Septembre 2004, Collection la santé en action, 116 p.

- PRS, ARS, Programme régional d’accès à la prévention aux soins (PRAPS), 61p.

- Comité de pilotage académique des CESC, Compte-rendu de l’enquête CESC 2013-2014 Collèges et lycées de l’académie d’Amiens, 18 juin 2014, 54 p.

Sites internet :

- L’INPES, Inégalités sociales de santé [en ligne], 16 février 2012, [consulté le 21 novembre]

Disponible sur le Web : http://inpes.santepubliquefrance.fr.

...

Télécharger :   txt (11 Kb)   pdf (55.6 Kb)   docx (16.9 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club