Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Jocaste, Sophocle et Pasolini

Par   •  17 Juin 2018  •  830 Mots (4 Pages)  •  455 Vues

Page 1 sur 4

...

Jocaste se suicide car elle n’a plus d’avenir, plus de présent donc plus de raison d’être. C’est elle qui a bouillé l’arbre généalogique et son suicide est prémonitoire (p.126) “Donne à la morte en ce palais la tombe que tu voudras”. Quant à Pasolini, lui aussi montre cette prémonition du suicide lors de la scène dans le pré, avec un gros plan sur Jocaste qui montre l’inquiétude visible. Nous voyons le suicide de Jocaste par caméra subjective, dans les yeux d’Oedipe. Nous découvrons ses pieds, sa robe bleue… Et la contre plongée quand Oedipe s’accroche à Jocaste qui devient nue quand sa robe tombe, renvoie à la relation charnelle présente tout au long du film. Pasolini met l’accent sur la relation qui les lie car leur dernier contact se fait dans la chambre qui est lieu de bonheur mais aussi de malheur. Jocaste se tue car elle n’a pas d’autre issue.

Enfin, nous verrons la fonction que les deux auteurs donnent à Jocaste. Sophocle, comme on l’a vu précédemment, en fait une fonction politique car Jocaste est au pouvoir de Thèbes, de plus Oedipe et elle sont à rang égal. Pasolini, lui, en fait une fonction maternelle puisque la mère ressemble à la propre mère de Pasolini. Puis, comme il s’agit de la même actrice du début à la fin, cela accentue le rôle de la mère. La plongée et contre plongée montre cinématographiquement la relation mère/enfant. Sa fonction de reine est vue qu’une seule fois, lorsqu’elle reçoit le messager de Corinthe debout devant les portes, elle montre son autorité. D’ailleurs, ses vêtements sont symboles de royauté.

...

Télécharger :   txt (5 Kb)   pdf (43 Kb)   docx (11.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club