Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Correction Montaigne

Par   •  15 Avril 2018  •  840 Mots (4 Pages)  •  557 Vues

Page 1 sur 4

...

- Le tâtonnement est au cœur des Essais

L’errance de son voyage correspond à celui de son esprit. Cette attitude apparaît à travers l’écriture du texte qui procède par moments « par sauts et gambades » Non content d’introduire une rupture à l’intérieur de son texte avec l’affirmation d’un paradoxe, il délaisse le voyage pour évoquer la cour et ainsi généraliser sur les comportements humains

- Montaigne nous livre une belle leçon humaniste

S’il ne cesse d’évoquer la variété des coutumes c’est avant tout pour inciter l’homme à faire preuve de tolérance et ainsi être nuancé dans ses jugements L’ironie dont il use est surtout destinée à prouver la nécessaire richesse de l’autre car l’humaniste est celui qui dialogue avec les œuvres du passé et aussi avec les autres cultures.

Conclusion

En conclusion Montaigne met son écriture au service de sa pensée, cherchant au-delà de ses expériences personnelles à atteindre « l’humaine condition » Dans ce qui semble au départ un autoportrait, Montaigne se nourrit d’anecdotes vécues pour nous révéler ses goûts, ses opinions, s’enflammant avec passion dès qu’il touche au comportement xénophobe de ses concitoyens. Mais plus encore il nous livre une leçon d’humilité, nous incitant nous- mêmes à suspendre notre jugement. Le titre Vanité tiré de L’Ecclésiaste : « o vanité des vanités tout est vanité » en rappelant à l’homme sa condition de mortel l’incite à remettre en question sa vision du monde ».Cette condamnation de l’hybris a été exploitée par des peintres comme Hans Bol qui ont exploité le mythe d’Icare.

OU cette leçon d’humanisme sera reprise au XX siècle par Saint Exupéry qui écrit « Si je diffère de toi mon frère, loin de te léser, je t’augmente »

Début 72 commence la rédaction

Date de publication 1580

Journal de v oyage en voyage en 1580

1586/88 rédige puis publie le livre III en 1588

Posthume 1595

stoïcismes vers 1575 :76

Le scepticisme à partir de 1576 Pyyrhon

...

Télécharger :   txt (5.5 Kb)   pdf (45.8 Kb)   docx (13.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club