Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Vie politique Française de 1945 à nos jours.

Par   •  18 Novembre 2017  •  993 Mots (4 Pages)  •  266 Vues

Page 1 sur 4

...

3) L’adoption du 2nd projet constitutionnel

De Gaulle reviens en France pour fêter les 2 ans le 16 juin 46 à bailleu et va donner son opinion sur la constitution qui convient à la France. Il donne sa visions des institution, et dit qu’il est en faveur d’ un parlement bicaméral, le pouvoir exécutif ne doit pas être soumis au chambre, il doit faire équilibre. Le chef de l’Etat ne doit pas être élus seulement par les parlements, c’est amatrice de la constitution de 58. Son discours va aider le MRP à faire pression, ils vont donc obtenir une seconde chambre mais à du faire des compromis; il obtient aussi le droit de dissolution mais qui va être encadrer et conditionner.

De Gaulle veut plus, il va faire un deuxième discours le 22 septembre 46 à épinale. Le projet va être retenu par le 30 septembre 46, mais c’est la rupture entre DG et le MRP. Le référendum du 13 octobre 46 va montrer que le peuple vote à 53% de OUI (avec 30% d’abstinence, une lassité de l’opinion publique). Mais ça va permettre à DG de dire « un tiers des Français s’y était résigner , un tiers l’avez repousser et un tiers l’avait ignorer.

La 4e république est donc installer après l’adoption de la nouvelle constitution; l’exécutif est un petit peut renforcer.

4) L’installation de la 4é République

Elle commence avec l’élection de l’assemblé nationale le 10 novembre 46; le tripartisme est confirmer, mais le PCF repasse en tête avec 28% et 182 députés, le MRP est à 26% et 168, et le SFIO obtient 18%.

La SFIO va se retrouver à la tête du gouvernement: Léon Blum va être mis président du conseil. C’est la SFIO car le PCF ne peut pas et il ne veut pas que ce soit le MRP.

Un socialiste et porter à la présidence de la république Vincent Auriol qui va nommer un nouveau président du conseil Paul Ramadier. Il va alors faire un gouvernement d’union national, c’est à dire qu’il va faire entrer dans la vie politiques tous les partis de France. Les poste régaliens reste toujours sous l’emprise du tripartisme. Il va retourner devant l’assemblé et va refaire un vote de confiance sur la constitution de son gouvernement (qui va être approuver à 100%), c’est la double investiture qui va être accepter mais ça affaibli le président du conseil et renforce les partis (retour à la 3e).

...

Télécharger :   txt (5.7 Kb)   pdf (68.2 Kb)   docx (11.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club