Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Etude de situation Louis

Par   •  22 Février 2018  •  1 512 Mots (7 Pages)  •  659 Vues

Page 1 sur 7

...

.

Dans la situation de Louis, plusieurs éléments me sont apparus comme importants. Je vais les développer dans l’analyse qui suit.

Depuis la séparation de ses parents, Louis se trouve au centre du conflit parental. Il est tiraillé entre ses deux parents séparés qui ont des discours en opposition permanente. Louis est au cœur d’un conflit de loyauté. Selon, Yvan Boszormenyi-Nagy, psychiatre américain, le conflit de loyauté peut se définir comme un conflit intra-psychique né de l’impossibilité pour l’enfant de choisir entre son père et sa mère. Ce tiraillement l’amène à avoir des sentiments contradictoires alternants entre l’attachement et le détachement (départ avec sa mère en Pologne puis retour), la proximité et le rejet (refus d’aller chez le père) à l’égard de l’un ou l’autre de ses parents. Louis manifeste alors sont désarroi par de l’angoisse et de la violence physique et verbale.

Dans ce conflit familial, Louis n’a pas évolué dans un climat sécurisant. Ses repères familiaux ont été trop faibles et trop aléatoires ce qui a empêché à Louis de se structurer et de se développer sereinement. Il a ainsi un retard dans ses apprentissages.

Selon la pyramide de Maslow, l’enfant a besoin de repère pour se structurer et d’un cadre rassurant, tant au niveau des personnes qui l’entourent, qu’au niveau des lieux. Ainsi le fait d’être dans une classe interne où il y a un petit effectif d’enfants avec toujours les mêmes adultes autour de lui est rassurant et sécurisant pour lui, ce qui est indispensable pour qu’il reprenne confiance en lui. On notera que ce cadre sécure lui permet de se ré-ouvrir au apprentissage, comme le montre son dernier bulletin scolaire. Cet environnement sécurisant permet également petit à petit à Louis d’améliorer les relations avec ses pairs et de se faire une place dans le groupe.

Yvan Boszormenyi-Nagy, évoque également le fait que lors d’un conflit de loyauté l’enfant peut être parentifié. Autrement dit l’enfant peut être amené à prendre des responsabilités plus importantes que le veut son âge. Au sein de la M.E.C.S, dès son arrivée, Louis est dans une relation de proximité avec les adultes, il intervient dans des conversations qui ne le regardent pas. Il est très exigeant dans ses demandes et a du mal à respecter les règles. Pris dans le conflit, Louis ne sait plus où est sa place d’enfant.

La pyramide met également en avant le fait que la sécurité affective passe aussi par les limites données à l’enfant. Les règles sécurisantes ont pour but de le protéger, de le sécuriser et d’en prendre soin. Louis a besoin de repères pour se structurer et retrouver sa place d’enfant.

En lien avec les éléments d’analyse, je vais tenter d’apporter des propositions d’actions adaptées aux besoins de Louis.

Au vu de l’évolution de la situation de Louis, je pense que le maintien du placement au sein de la M.E.C.S « L’oiseau bleu » pour une durée de un an est le plus adapté. Cette stabilité me semble une condition nécessaire à son développement.

Il est également important que Louis continue sa scolarité dans la classe interne afin de profiter de ce cadre qui lui semble sécurisant afin qu’il se réinscrive complètement dans l’envie d’apprendre. Il serait intéressant de faire un bilan au cours de l’année afin d’envisager ou pas une scolarisation en milieu ordinaire. Cela pourrait lui permettre une socialisation à l’extérieur de l’établissement.

Je propose de maintenir le rythme d’une visite par semaine pour chaque parent. Les visites médiatisées pourront être alternées avec des sorties à l’extérieur afin de leur permettent de partager des centres d’intérêts et de recréer une relation parent-enfant où chacun à sa place. Des bilans seront effectués régulièrement afin d’évaluer l’évolution de la relation de Louis.

Je propose également qu’une activité extrascolaire soit proposée à Louis, selon ses envies. Cela lui permettra d’évacuer le stress, de réguler ses émotions, d’appartenir à une groupe tout en prenant du plaisir.

Enfin, un bilan sera effectué au milieu de l’année avec tous les partenaires : éducateurs, institutrices de la M.E.C.S, la référente de l’ASE afin de faire un point sur la situation de Louis et d’organiser progressivement un retour en famille, si l’évolution de la situation, le permet. Il sera important de faire un bilan, au préalable de cette réunion, avec Louis afin de prendre en compte ses attentes et ses besoins car comme le dit la loi 2002-2, l’usager doit être acteur de son projet.

...

Télécharger :   txt (9.6 Kb)   pdf (51 Kb)   docx (14.7 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club