Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Audit d'états financiers

Par   •  13 Novembre 2021  •  Étude de cas  •  9 674 Mots (39 Pages)  •  40 Vues

Page 1 sur 39

[pic 1]

 

 

TRAVAIL DE GROUPE

 

 

PRÉSENTÉ À

 

DANS LE CADRE DU COURS

AUDIT D'ÉTATS FINANCIERS ET SUJETS SPÉCIAUX

SCO 6004 - GROUPE 20

ÉTÉ - 2018

 

 

 PAR

 

LE 18 JUIN 2018

 

 

Table des matières

Sommaire exécutif        2

Connaissance de l’entité        2

Évaluation du risque d'audit acceptable        5

Évaluation préliminaire du risque d’anomalies significatives général        8

Stratégie d'audit        9

Seuil de signification        10

Procédures analytiques préliminaires        11

Continuité d'exploitation        12

Postes risqués        12

PRODUITS        12

COMPTES CLIENTS        15

GOODWILL        19

RÉGIME DE RETRAITE        22

COUTS LIÉS AU PERSONNEL        25

Conclusion        28

Bibliographie        30

Hypothèses        31

Annexe A        32

Sommaire exécutif

Le mandat de notre cabinet de CPA Auditeurs est de planifier en détail l’audit des états financiers de Groupe WSP Global Inc.

Vous trouverez ci-joint les états financiers de la société en question en Annexe A. La planification de l'audit comprend une description détaillée de l’entreprise, de ses activités et de sa situation générale, ensuite la stratégie d’audit adoptée comprenant certaines spécifications dû à la nature spécifique de Groupe WSP Global Inc., des procédures analytiques préliminaires et une analyse appliquée du principe de continuité d’exploitation.

Afin d’augmenter notre niveau d’assurance en ce qui a trait au caractère raisonnable de l’information financière présentée, nous avons identifié cinq postes qui, selon nous, présentent un niveau plus élevé de risque d’anomalie significative. Ces cinq postes sont les produits, les comptes clients, le Goodwill, le régime de retraite et les coûts liés au personnel. Les procédures afin d’augmenter le niveau d’assertion de chacun de ces postes est expliqué en détail tant au niveau qualitatif que quantitatif et ce, en concordance avec les risques inhérents identifiés.

Connaissance de l’entité

La société Groupe WSP Global Inc. (la «Société» ou «WSP») est constituée selon la loi canadienne des sociétés par actions[1]. WSP est un cabinet de services conseils professionnels qui offre des compétences techniques et des conseils stratégiques à des clients dans différents segments de marché : transport et infrastructures, immeubles et bâtiment, environnement, industrie, ressources, électricité et énergie. La Société offre, des services hautement spécialisés d’exécution de projets et de consultation stratégique. Les actions ordinaires de la Société sont inscrites à la Bourse de Toronto (la «TSX») sous le symbole «WSP».

La Société travaille dans presque tous les secteurs d’activité, notamment ceux des aliments et des boissons, de la pharmaceutique et de la biotechnologie, de l’automobile et des produits chimiques.

WSP a fait l’acquisition de dix entreprises durant 2017 et a accueilli 5 000 nouveaux employés en Amérique latine et en Nouvelle-Zélande.

Selon l’information fournie par la direction, l'année 2017 a été l'une des plus performantes de l'histoire de WSP, car la société s'est rassemblée sous un même nom, une même marque et une même vision. En même temps, WSP a atteint ou surpassé l'ensemble des indicateurs financiers, elle a réalisé son 100e acquisition depuis son introduction en bourse.

Les principaux utilisateurs intéressés aux états financiers de WSP sont les actionnaires, les créanciers (banques), les gouvernements, les employés, leurs concurrents et le conseil d’administration.

Les statuts de la Société stipulent que le conseil se compose d’un minimum de trois et d’un maximum de dix administrateurs. Le 23 mars 2018, le conseil comptait huit membres. Les administrateurs de la Société sont élus à l’assemblée annuelle des actionnaires. Ils restent en poste jusqu’à la fin de leur mandat, soit la fin de l’assemblée annuelle des actionnaires suivante, et ils peuvent être réélus, mais leur mandat peut prendre fin en cas de départ à la retraite, de démission, de décès, de destitution ou pour une autre cause.[2]

Le comité d’audit compte actuellement trois membres et chacune de ces personnes est indépendante de la Société comme l’exigent les lois sur les valeurs mobilières applicables. De plus, chacune d’elles possède des « compétences financières » au sens du Règlement des ACVM sur le comité d’audit.

Le comité de gouvernance, d’éthique et de rémunération compte actuellement trois membres qui en sont tous membres depuis au moins la dernière assemblée annuelle des actionnaires tenue le 10 mai 2017.

Les produits des activités ordinaires sont composés de la juste valeur de la contrepartie reçue ou à recevoir pour la vente de services dans le cadre de l’activité ordinaire de la Société. Les produits des activités ordinaires sont présentés après déduction de la taxe sur la valeur ajoutée et après élimination des ventes intragroupe.

La direction nous a mentionné que la Société évolue dans des marchés hautement concurrentiels et fait face à la concurrence de nombreuses sociétés régionales, nationales et internationales. Certains de ces concurrents ont des ressources financières et autres plus importantes que celles de la Société. L’importance de la concurrence varie selon le marché, l’industrie, les secteurs géographiques et le type de projets.

Le 31 décembre 2017, la Société comptait approximativement 42 000 employés : ingénieurs, conseillers, techniciens, scientifiques, architectes, planificateurs, arpenteurs-géomètres et spécialistes de l’environnement, ainsi que des spécialistes du design et de la gestion de programmes et de la construction. Au 31 décembre 2017, les employés en Suède, en Finlande et en France, représentant approximativement 11 % de l’effectif de la Société, et la vaste majorité de ses employés syndiqués étaient couverts par des conventions collectives renouvelables chaque année. Nous supposons que la Société estime entretenir de bonnes relations avec ses employés; elle a créé une culture où l’accent est mis sur la responsabilisation, sur la capacité d’adaptation à un environnement en évolution constante et sur la croissance. Au cours des dernières années, la Société a mis en place et offert un programme de rémunération concurrentiel. Elle a aussi renforcé ses outils de communication interne, mis l’accent sur le travail d’équipe, créé des possibilités d’avancement professionnel dans l’ensemble de son réseau de bureaux et encouragé le perfectionnement professionnel.[3]

...

Télécharger :   txt (64.7 Kb)   pdf (330.9 Kb)   docx (63.6 Kb)  
Voir 38 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club