Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Réponse à la situation de stress

Par   •  7 Décembre 2018  •  2 121 Mots (9 Pages)  •  206 Vues

Page 1 sur 9

...

Inhibition via GABA et vasodilatation

Les afférences barosensibles d’activation parasympathique

Les neurones glutamatergique du NTS activés lors du baroréflexe projettent également sur autre région du bulbe le noyau ambigu (B1 et B2) C’est dans cette région qu’est localisée la majorité des neurones préganglionnaires parasympathiques à destination du cœur et à l’origine de la libération d’acétylcholine dans le cœur, assurant ainsi la composante parasympathique (bradycardie) du baroréflexe.

Au niveau cardiaque, l’effet exercé par les fibres sympathique et parasympathique sera : augmentation de la fréquence en cas de baisse de PA et ralentissement de la freq card en cas l’élévation de PA

Au niveau vasculaire, l’effet exercé par les fibres sympathique sera : diminution du tonus sympathique et vasodilatation en cas d’élévation de la PA et inversement élévation du tonus sympathique et vasoconstriction en cas de baisse tensionnelle.

Pression artérielle qui est de manière générale fluctuante

4- Système nerveux autonome

Le SN Autonome échappe au contrôle volontaire.

Système nerveux somatique : nerf qui transmettent information sensorielle et motrice (mouvement volontaire)

Système nerveux autonome : efférence de fonction involontaire.

S’occupe de l’innervation des viscères

-notion d’homéostasie

-contrôle de l’activité des muscles et organes internes

-viscères et muscles lisses

-muscles cardiaques

Maintien d’une balance à l’équilibre dans le cadre de l’homéostasie

Système nerveux somatique

-neurone unique

-corps cellulaire dans le SNC

-Axones dans les nerfs spinaux

-induit toujours une excitation (stimule les muscles squelettiques)

-Neurotransmetteurs = acétylcholine

Généralement les neurofibres motrices somatiques sont épaisses et fortement myélinisées qui transmettent rapidement les influx nerveux.

Système nerveux autonome

2 neurones entre le SNC et l’organe effecteur

Neurotransmetteur des neurones préganglionnaires = Acétylcholine

Neurotransmetteur des neurones post ganglionnaires = ACh ou Noradrénaline

Effet excitateur ou inhibiteur

Comparaison SNA et SNS :

Les axones préganglionnaires sont minces et faiblement myélinisé

Les axones postganglionnaires sont encore plus minces et sont amyélinisés

La propagation de l’influx nerveux est donc plus lente dans la chaine efférente autonome que dans le système somatique

La fréquence de l’influx est bcp plus faible (20 fois moins élevés) dans les neurofibres autonomes que dans les neurofibres somatiques.

Anatomie :

Le système nerveux sympathique et parasympathique se distinguent sur le plan anatomique par :

- Le lieu d’origine de leurs nerfs

- La longueur de leurs neurofibres préganglionnaires et postganglionnaires

- L’emplacement de leurs ganglions

-

Parasympathique

Centre cérébraux sacrés, voie efférente parasympathique (système craniosacral)

Nerfs (III,VII,IX,X)

Nerfs sacrés (raciness S2,S3,S4)

Neurofibres d’origine crânienne

Des neurofibres préganglionnaires sont situés dans les nerfs

-oculomoteur

-faciaux

-glossopharygiens

-vague

La plupart des ganglions terminaux sont appelés ganglions intramuraux (ganglions à l’intérieur des parois)

Sur leur trajet dans le thorax, les nerfs vagues émettent des ramifications dans les plexus cardiaques qui fournissent au cœur des neurofibres ralentissant la fréquence cardiaque.

Le reste du gros intestin et les organes de la région pubienne sont desservie par les neurofibres parasympathiques d’origines sacrale, qui émergent de neurones

1er neurone long

2e neurone court

Relais ganglionnaire proche des organes (très proches : ganglions terminaux, dans la paroi : ganglions intramuraux)

Récepteurs des sécrétions des neurones préganglionnaires : nicotinique

Récepteurs des sécrétions neurones postganglionnaires : muscarinique

-

Sympathique

Il est plus complexe

Il innerve plus d’organes

Il dessert non seulement les viscères mais aussi des éléments internes de la peau et des muscles squelettiques

Les glandes sudoripares et certains muscles lisses

Origine

Les corps cellulaires des axones préganglionnaires émergent des segments médullaires T1 à L2 (système thoracolombaire)

Les

...

Télécharger :   txt (17 Kb)   pdf (64.9 Kb)   docx (22.8 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club