Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Le génie civil

Par   •  30 Novembre 2018  •  3 107 Mots (13 Pages)  •  241 Vues

Page 1 sur 13

...

L’installation du chantier s’est faite dans la fin du mois de septembre 2016, il comprend : un poste de ferraillage, un poste de menuiserie, un poste de bétonnage, une aire de stockage des matériaux, un bureau annexe, une aire de stockage des granulats (sable, Gravier).

- Organisation du personnel

Le chantier travaillait du lundi au samedi sauf les jours fériés de 08h00 à 17h00 grâce à ces différents personne qui luttent pour l’avancement du chantier.

- Un conducteur de travaux

- Un technicien (stagiaire)

- Un magasinier

- Tacherons

- Les ferrailleurs 12 personnes

- Les menuisiers coffreurs 08 personnes

- Les maçons 05 personne

- Aides maçons 08 personnes

- Electricité 04 personnes

- Plomberie 04 personnes

- REALISATION DES TRAVAUX

- Préambule

A mon arrivé sur le chantier du projet de la réalisation du centre commercial du type R+3 le 05 Févier 2017. Les travaux sur le chantier connaissaient déjà un cours d’avancement. A cette date, les travaux de gros œuvres dans le bloc A était déjà terminé. Nous avons pu donc poursuivre durant cette période de mon stage les travaux de débroussaillage, désherbage et implantation du bloc B. Les travaux de réalisation de fondation, de l’élévation RDC, du plancher haut RDC etc.… La réalisation d’ouvrage en Génie Civil nécessite plusieurs étapes qui sont étroitement liées, permettant ainsi à tous les corps de métiers d’exécuter leurs travaux.

- Terrassement

Notre terrassement a été fait par un tractopelle. Il creusait et chargeait les bennes de terre pour les évacuer à la décharge pendant plusieurs jours. Et après ce travail, nous avons un terrain plus où moins plat.

- Implantation

Nous avons posé une chaise d’implantation à environ 1,50m. Tout au tout de notre terrain à construire. Ensuite nous avons tiré des cordons sur ses différents axes pour vérifier l’équerrage par la méthode de 3, 4, 5 avec le mètre et le décamètre

- Fouille en trou et en rigole

Apres avoir tout vérifié, c'est-à-dire dimensionner et équerrer, nous avons fait le tracement des différents fouille avec du sable blanc. Comme nous avons plusieurs semelles isolées de 250 x280, le chef chantier à utilisé un tractopelle pour creuser. Apres le passage de l’engin nous avons arrangé tous ces trous à la main. C'est-à-dire avec des pelles bèches, en respectant des dimensions sur le plan exigé par le chef technicien. Enfin, les fouilleurs à l’aide de pelle bèches et de pioche ont relié les trous des semelles isolés par les fouilles en rigoles de 30 cm pour loger les longrines.

- SEMELLE ET LONGRINE

- Béton de propreté de semelle isole et de longrines

Nous avons coulé un béton dosé à 150 Kg/m3 dans les différentes fouilles. Ce béton nous a permis de tracer les différents poteaux et leurs semelles.

- Ferraillage

Le ferraillage des semelles isolées comporte deux lits. Le lit inferieur est fait d’acier de type HA 14 espacé de 15 cm dans les deux sens. Et celui du lit supérieur avec des aciers de type AH 12 tissé comme celui du lit inferieur.

Le ferraillage des longrines est fait d’aciers longitudinaux de type 3 HA 14 au lit inferieur et 3 HA 12 au lit supérieur. Celui des Amorces des poteaux est fait d’acier de type 8 HA 14 comme plantant et d’étrier de type HA 8 espacé de 15 cm

- Pose de Ferraillages

Le ferraillage des amorces de poteaux est posé sur le ferraillage du lit inferieur des semelles isolées et ensuite le ferraillage du lit supérieur est tissé sur place avec celui des longrines tout en respectant les tracés des poteaux et de la semelle isolée. Les ferrailleurs mettent les amorces de poteaux à niveaux et les bloquent par des morceaux de fer piqués dans le sol.

- Béton de semelle isolée et de longrine

Nous donnons toujours le niveau de coulage de béton à l’aide d’un appareil de niveau stationné a partir d’un repère fixe. Dans notre cas l’épaisseur du béton est à 50 cm pour les semelles et longrines. Elles sont coulés à 350 Kg/ m3 par une équipe de maçon, cette équipe utilise généralement des chariots pour le coulage

- DALLAGE

Apres le coulage de béton de semelle isolé et longrine nous avons utilisé l’appareil de niveau pour niveler la plate forme. Nous avons déballé un film polyanne sur la plat forme et mis ensuite des piquets à niveau de 13 cm et poser un treillis soudé de type HA8 espacé de 20 cm des deux sens.

Le coulage se faisait progressivement par le béton industriel ou par l’équipe de maçon en place l’aide d’une bétonnière.

- TRACER DES POTEAUX SUR DALLAGE

- Tracé des poteaux isolés sur dallage

On sait encore servir de nos axes fixes sur la chaise d’implantation. Des corbeaux ont été tirés sur ses différents axes. A chaque extrémité des corbeaux, on faisait une projection verticale sur le dallage à l’aide d’un fil à plomb. Nous avons reproduis les différents axes sur le dallage a partir des points du fil a plomb. Ses axes ont été tracés avec une cordesse sur le dallage et les tracés de poteaux matérialisés.

- Amorce de poteaux

A chaque tracé de poteaux les menuisiers on coffré un Amorce d’épaisseur, celle de chevron. Elle permet de maintenir le poteau sur son tracé.

- Ferraillage de poteau

Les filants des poteaux comportent 8 HA espacé de 13,75 cm et des étriers de types HA8 dont 5 étriers espacé de 6cm puis 4 étriers espacé de 10cmdu bas vers le haut et dans le sens inverse. Au milieu de les étriers sont espacé de 15 cm. Cette disposition des étriers permet au

...

Télécharger :   txt (20.1 Kb)   pdf (70.6 Kb)   docx (23.8 Kb)  
Voir 12 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club