Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La flexisécurité est-elle une solution au chômage français ?

Par   •  15 Février 2018  •  721 Mots (3 Pages)  •  229 Vues

Page 1 sur 3

...

plus de flexibilité aux E :baisser plus facilement salaires , salariés renforcement droit aux allocat° chômage , meilleur format° pro , procédure de licenciement simplifiée .

II.Des difficultés liés au contexte et au type de chômage

Mais conflits car salaires négociés E/indiv et non collectivement

A.Difficile à appliquer avec la dérèglementation du marché du travail

La flexibilisation de l’emploi fragilise la position des salariés, qui sont de plus en plus souvent dans des situations précaires. Cette flexibilisation a entretenu le phénomène de la "nouvelle pauvreté" qui touche les travailleurs pauvres.

B.Politiques différentes selon les types de chômage

Depuis 90 : nouvelles formes d’emplois (11% des emplois actuels):

CDD: 2 jours à 18 mois , instabilité de l’emploi. Salarié jamais intéger a l’E et signe contrat de L temporaire . E vend service en main d’oeuvre .

Intérim: emplois très instables, X E dans même semaine , très mobile

emplois aidés : aides spécifiques : ex contrat de retour à l’emploi, de génération

Ces nouvelles formes = exclusion ?

↳ âge moyen emploi stable: 28ans

↳ donc CDD/Intérim= passerelle vers le L donc précarité = étape transitoire

↳ Cpd précarité peut entrainer chômage et donc menacer cohésion sociale : chômage répétitif :processus négatif: indiv acceptent“petits boulots”et sont marginalisés .

III.Autres solutions pour améliorer l’emploi

A.Renforcer la protection des travailleurs

Manque de syndicats représentants travailleurs

B.Renforcer l’emploi par la formation

- renforcer par format° initiale : générat° 80% bac

-renforcer par niveau d’étude : accompagner salariés veulent changer de métier

Ajd :seulement 10% emplois nécessitent pas diplômes(soit 8 fois moins qu’en 1862 )

emplois demandent de + en + de qualification // niveau scolaire

lutter contre chômage structurel par formation (France 2013 9,7% sans diplômes)

-Renforcer l’employabilité, notamment des plus jeunes (le diplôme reste un rempart contre le chômage).

-Améliorer la compétitivité des entreprises en formant une main-d’œuvre qualifiée et productive.

-Faciliter l’ajustement entre offre et demande de travail, par exemple en formant des chômeurs aux nouveaux emplois qui se développent dans les services, ou en aidant à la maîtrise des nouvelles technologies.

...

Télécharger :   txt (4.9 Kb)   pdf (122.6 Kb)   docx (571.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club