Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Expliquez la place de la gestion des ressources humaines dans une organisation.

Par   •  2 Janvier 2018  •  1 896 Mots (8 Pages)  •  253 Vues

Page 1 sur 8

...

réclamations et éventuellement être à l’écoute de leurs suggestions. Ces rencontres m’ont permis d’être très proche d’eux et de sentir leurs besoins et les défendre auprès de la direction. De plus, grâce à cette permanence RH, on a pu améliorer les conditions du travail de notre personnel et instaurer un bon climat de travail basé sur le respect et la confiance.

Question 2 :

Présentez les défis actuels de la gestion des ressources humaines.

Réponse :

L’évolution de l’économie à l’échelle mondiale, la baisse du taux de natalité, le vieillissement de la population, l’apparition de la nouvelle technologie et la forte concurrence dans le marché de travail, représentent tous un grand défi pour les organisations et surtout les petites et moyennes entreprises en matière de gestion des ressources humaines.

Le vieillissement de la population et la baisse du taux de natalité représentent un défi majeur pour les organisations en croissance. En effet, pour combler ses besoins en ressources humaines, le Canada accueille chaque année des immigrés de presque partout dans le monde, « selon les statistiques, 252 000 personnes ont été admises au canada en 2007 avec le statut de résident permanent » (Sylvie St-Onge, Sylvie Guerrero, Victor Haines et Michel Audet : Relever les défis de la gestion des ressources humaines, 3e édition, 2009, Chenelière Éducation, page 37). Au Canada toujours, certaines organisations surtout dans le domaine de l’agriculture font appel à des travailleurs temporaires de l’étranger. De plus, pour combler leurs besoins, certaines organisations rappellent des retraités au travail en leur offrant des conditions attrayantes et d’autres recrutent à l’échelle mondiale comme le cas pour la compagnie Mc Donald. De même, il y a des organisations qui transfèrent certaines de leurs activités à l’étranger surtout dans des pays où la main d’œuvre est disponible et moins coûteuse, c’est ce qu’on appelle la sous-traitance.

En outre, la mondialisation de l’économie et l’apparition de l’économie émergente comme le cas pour la Chine et l’Inde obligent les organisations d’adapter une gestion des ressources humaines plus flexible. En effet, pour maintenir sa croissance, une entreprise doit performer et être compétitive. Pour ce faire, elle aura besoin d’une main d’œuvre qualifiée, talentueuses et innovatrices. Et pour attirer cette main d’œuvre, l’entreprise doit être compétitive sur le marché de travail en tant qu’un employeur de choix qui offre des conditions de travail attrayantes et adéquates aux valeurs individuelles des employés, surtout ceux de la génération Y, cette dernière exige l’existence de plusieurs valeurs, notamment l’indépendance et l’autonomie au travail, la tolérance et l’acceptation sociale, la liberté d’expression, l’équilibre dans la vie, etc… Pour combler la pénurie de la main d’œuvre, l’organisation doit encourager la diversité ethnoculturelle et par conséquent, le programme de l’accès à l’égalité concernant le recrutement des femmes, des autochtones, des minorités visibles et les personnes handicapées.

De plus, pour faire face à la pénurie de la main d’œuvre qui menace la croissance et même l’existence de certaines organisations, l’entreprise doit adopter une bonne gestion de ses ressources humaines en sorte de promouvoir le recrutement et la mobilisation interne, la gestion des carrières et la planification de la relève pour les postes clés au sein de l’organisation. En effet, ce sont des méthodes qui favorisent d’une part la rétention d’une main d’œuvre disponible dans l’organisation et d’autre part l’attraction des talents et des personnes qualifiées.

De même, l’entreprise doit affronter les changements de son environnement externe et non pas les subir. En effet, des ressources humaines compétentes jouent un rôle primordial pour aider l’organisation à s’adapter à ces changements. Afin de réaliser ses objectifs, l’organisation doit adopter une politique de gestion des ressources humaines, notamment une politique organisationnelle cohérente avec les valeurs individuelles et qui s’adapte aux changements, notamment la gestion des carrières, la reconnaissance, la gestion des formations, la gestion sociale, la gestion de la relève, etc.… tout en offrant un climat de travail sain et attrayant et de son côté, le personnel a le devoir d’appliquer et de respecter cette politique.

De plus, l’état joue un rôle indispensable en matière de régularisation de l’économie. En effet, l’état impose des lois et des règles pour protéger les travailleurs et les organisations ont l’obligation de les respecter. Ces «lois qui touchent directement (via le code du travail) ou indirectement (via les heures d’ouverture) les relations de travail et d’emploi reflète une conciliation qui doit se faire dans les sociétés modernes entre les droits individuels et la régulation collective » (Sylvie St-Onge, Sylvie Guerrero, Victor Haines et Michel Audet : Relever les défis de la gestion des ressources humaines, 3e édition, 2009, Chenelière Éducation, page 41).

La conciliation travail-famille constitue un vrai défi pour les entreprises. En effet, de nos jours, de plus en plus, les travailleurs qualifiés exigent un certain équilibre entre leur travail et leur vie familiale. Par conséquent, au Québec « le comité de concertation sur la conciliation travail-famille (CTF) a procédé à la diffusion de différentes capsules pour sensibiliser les entreprises à la mise en place de mesures en conciliation travail-famille. Quatre entreprises de la région des Bois-Francs se sont impliquées dans ce projet promotionnel en témoignant du succès de cette implantation dans leur propre entreprise selon différentes situations vécues » http://www.travailfamille.com/.

En outre, le développement économique met la pression sur les organisations et par conséquent sur les travailleurs, ce qui peut engendrer des problèmes de santé mentale auprès des employés, notamment le stress, la détresse psychologique, l’épuisement professionnel, des troubles de personnalité et des troubles d’humeur. De même, les organisations doivent revoir leurs pratiques de gestion en sorte d’être plus soucieux aux problématiques liées au bien-être des employés et offrir des conditions de travail favorable pour assurer un meilleur rendement.

...

Télécharger :   txt (13 Kb)   pdf (53.7 Kb)   docx (14.8 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club