Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Quels sont les défis de la gestion des Ressources Humaines dans la banque aujourd’hui ?

Par   •  7 Février 2018  •  1 053 Mots (5 Pages)  •  168 Vues

Page 1 sur 5

...

Renforcer la compétitivité des entreprises bancaires

Compétitivité par les prix : Coefficient d’exploitation : frais généraux/Pnb. La désintermédiation et le développement du consumérisme ont généré une contraction des marges.

Les établissements bancaires se trouvent aujourd'hui dans un contexte de concurrence exacerbée qui n'a plus lieu au niveau national mais continental, voire mondial, ce qui nécessite une rentabilité accrue afin de consolider sa position et d'avoir les moyens de lutter. Cette incontournable rentabilité est renforcée par les exigences en capital de la règlementation Bâloise. 60% des charges d’exploitation des banques sont composées des frais de personnel. La rentabilité de l’activité suppose donc une maîtrise des coûts et donc des charges de main d’œuvre. L’amélioration de la productivité (rendu possible par l’arrivée des NTIC) a permis de : diminuer les effectifs, développer l’activité à effectif constant, afin de restaurer la rentabilité, seule garante de la pérennité des banques. Mais cette limitation des effectifs dans un contexte de départs à la retraite très importants nécessite quand même un nombre d’embauches relativement élevé. Il faut donc maintenir l’attractivité de la profession, notamment dans les activités de banque de détail, concurrencée auprès des jeunes par d’autres activités tertiaires.

Les établissements opèrent un rééquilibrage des fonctions, entre fonctions supports et fonctions réseaux : la priorité est donnée aux métiers commerciaux, à forte "valeur ajoutée" dans les recrutements, qui continuent de progresser, bien que de façon moins rapide qu'au début de la décennie. A l'inverse, l'évolution de toutes les fonctions support devient négative. Certains métiers que la technologie peut remplacer, comme ceux du traitement des opérations, disparaissent. Pour les fonctions support, l’effort de recrutement porte sur les métiers du contrôle des risques, de l’audit et de la conformité.

Par la qualité des services : afin de se différencier de leurs concurrents les banques se doivent d'améliorer la qualité de leurs services octroyés aux clients. Pour se faire les compétences du personnel doivent être renforcées. Les salariés en place bénéficient de formations afin de développer leur professionnalisme et quant aux recrutements les entreprises bancaires recherchent des profils de plus en plus diplômés (Bac +2 à Bac+5).

Nous avons vu que les GRH doivent composer avec une pyramide des âges spécifiques, rééquilibrer les fonctions dans un contexte exigeant une rentabilité accrue, mettre en œuvre une politique spécifique pour renforcer l'adaptabilité des effectifs. Mais après avoir réuni les compétences et les capacités d'adaptation requises, il est incontournable de favoriser la cohésion interne en conciliant le mieux possible les aspirations des salariés et les exigences parfois divergentes de l'entreprise.

...

Télécharger :   txt (7.3 Kb)   pdf (49.6 Kb)   docx (13.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club