Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Fondement en gestion de la santé et de la sécurité du travail

Par   •  25 Octobre 2017  •  5 506 Mots (23 Pages)  •  121 Vues

Page 1 sur 23

...

encore en cours de mise en oeuvre et de voir qu’est-ce qui peut être un danger. La théorie nous apprend des principes mais le fait de les voir en vrai nous fait comprendre comment ces principes sont appliqués et vécus dans le quotidien du travail.

Nous avons donc rencontré Mme. Geneviève St-Cyr qui est représentante en SST à la succursale Léo Blanchette de Poste Canada et M. Provencher qui est représentant et délégué syndical à la même succursale. Le fait derencontrer ces deux personnes nous a fait voir des aspects différents de la culture SST chez Poste Canada. D’abord, Mme St-Cyr a comme tâche de s’assurer que les environnements de travail soient sécuritaires et que les conditions de travail ne mettent pas en péril la santé des travailleurs. Son rôle se joue au niveau des méthodes, des lieux, des outils, des tâches, etc. Elle s’occupe de faire des inspections, de veiller au respect des mesures SST instaurer, des rapports d’accidents, etc. M. Provencher nous a fait comprendre ce qui est vécu par les travailleurs relativement à ces mesures ou au manque de mesures. Il nous a permis de comparer le côté humain au côté plus technique de ce qui est mis en place.

La collaboration entre ces deux parties est importante dans le sens ou ce qui est rapporté par des travailleurs au syndicat va faire bouger des choses en SST, il crée alors le besoin. Que ce soit par le mauvais fonctionnement d’une mesure SST mise en place ou un nouveau risque de blessure qu’un employé a remarqué, ce sont des commentaires qui devront être transmis au département SST pour être solutionner et ainsi toujours évoluer dans un milieu de travail sécuritaire.

Résumé de la problématique ciblée

Le problème étudié chez Poste Canada lors de notre rencontre est relié à la sécurité dans le transport du matériel à l’extérieur de l’usine Il y a eu, au cours des dernières années, plusieurs plaintes mais aussi plusieurs cas de problèmes de santé des employés par rapport aux équipements fournispar l’entreprise. Sans compter que Poste Canada est l’une des entreprises ayant le plus grand nombre d’accident du travail, selon M. Provencher, délégué syndical, il doit y avoir du changement.

L’une de ces plaintes et cause de plusieurs problèmes de santé, notamment relié au dos et aux entorses lombaires, concerne le diable utilisé par les facteurs motorisé. Les plaintes et rapport d’accident se résume au fait que les diables ne sont pas assez nombreux, le poids y est mal réparti, les chariots sont trop lourds et ne peuvent pas transporter assez de marchandises donc, trop petits et, de plus, il y a trop de types différents sur les routes de facteurs qui ne fonctionne donc pas tous de la même façon ce qui augmentait les risques d’accidents. C’est-à-dire qu’il y a un employé, dans notre cas plusieurs, qui, lors de son travail qui est tout de même assez répétitif, a dû soulever des charges et, du fait que le chariot est mal adapté, l’employé a fait un faux mouvement qui, à force de répétition lui cause une douleur. La douleur diagnostiquée en entorse lombaire causée par le travail amène un rapport d’accident rempli par le superviseur et soumis à la CSST(pas sur qu’ils sont indemnisés par la csst…) pour que l’employé puisse être rémunéré même s’il n’est plus à l’emploi le temps du rétablissement.

Cette problématique est présente principalement à la succursale Léo-Blanchette et Bridge qui dessert la ville de Montréal et le centre-ville avec, au total, plus de 120 routes. Les facteurspeuvent faire plusieurs voyages jusqu’au camion pour ramasser toutes les corbeilles de lettres d’un édifice ou tout simplement d’un client. Chaque voyage est donc un risque pour le facteur de se blesser au dos lorsqu’il transporte la, ou les, corbeille de lettres et/ou de colis ou lorsqu’il utilise un chariot mal adapté. De plus, il est possible, pour un facteur, de prendre son camion le matin et de n’y trouver aucun chariot pour transporter ses corbeilles de lettres ou d’y trouver un chariot désuet ou inadéquat.

Parallèlement à cette problématique, vient s’en ajouter une autre qui concerne la tâche même des facteurs. La tâche d’un facteur est d’effectuer son travail, peu importe le nombre d’heure de travail qu’il prend pour le faire. Par conséquent, un facteur peut effectuer son travail en cinq heures et être payé pour une journée de huit heures. De ce fait, il est avantageux, du point de vue monétaire, pour le facteur de se dépêcher à effectuer son travail pour ainsi être payé même s’il n’est plus en train d’effectuer sa tâche. Par contre, du point de vue des accidents de travail, il est moins avantageux pour le facteur de se hâter à faire son travail car ainsi il est plus enclin à être victime d’un accident dû à une négligence de sa part. Autrement dit, un facteur peut se dépêcher, dans le but d’arriver plus tôt chez lui, et faire un faux mouvement ou prendre plusieurs corbeilles de lettres à la fois et ainsi être plus à risque d’un accident.

La dernière problématique, liée aux diablesest de trouver un modèle qui puisse convenir à la majorité des facteurs car, satisfaire 100% des gens est bien souvent difficile. Il n’y a aucun standard morphologique pour être un facteur donc, les employés ont tous des gabarits différents. De ce fait, un modèle de diable peut être très utile pour un grand monsieur musclé mais moins utile pour un petit monsieur avec une musculature plus faible ou encore pour une petite dame. Il faut donc trouver un diable qui plaise à tout le monde et ce, parmi les diables fournis par les fournisseurs autorisés de Poste Canada.

Stratégies d’intervention réalisées chez Post Canada

Intervention générale

Avant même d’élaborer la stratégie concernant spécifiquement notre problématique. Poste Canada effectue des taches de prévention tout au long de l’année afin de faire de la prévention primaire. Les facteurs sont désormais équipés d’un système de surveillance électronique de leur itinéraire pour la journée. Cet outil qui se nomme TDP permet de suivre le facteur afin de s’assurer qu’ils respectent les normes de temps préétablies.

Poste Canada fait beaucoup d’affichage grâce aux campagnes de CSST, les affiches se retrouvent sur les lieux de travail et aussi dans les aires de repos, les bureaux des responsables en SST contiennent toutes les informations nécessaires aux employés. Sur les machines, il y a le code d’utilisation et les méthodes de protection

...

Télécharger :   txt (35.8 Kb)   pdf (259.2 Kb)   docx (25.6 Kb)  
Voir 22 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club