Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Office de la formation professionnelle et de promotion du travail

Par   •  20 Octobre 2018  •  6 133 Mots (25 Pages)  •  54 Vues

Page 1 sur 25

...

Intègre la nouvelle branche de l'assurance accident et prend le nom de «Transport&Unfall-Versicherungs-

Aktien-Gesellschaft». Elle obtient la même année les accords pour développer ses activités à l'étranger.

En 1881, la compagnie arrête ses activités dans le transport, l'activité principale devient alors

L’assurance accident et responsabilité civile. La compagnie change de nouveau de nom en 1894 et s'appelle

alors «Zürich» Allgemeine Unfall- und Haftpflicht-Versicherungs-Aktiengesellschaft. En 1895, la Zurich

Introduit la responsabilité civile privée, en 1899 elle lance également ses activités d'assurance cambriolage,

Contre le vol et contre les détournements. Du fait de la modification de la législation dans le domaine de

L’assurance accidents du travail (ce qui amène finalement à la création de la SUVA en 1917 et supprimant

Une grande partie des activités de Zurich), Zurich se lance sur le marché US en 1912.

En 1922 une filiale à Londres est établie et en 1923, une au Canada. Zurich se tourne vers un nouveau

Secteur en 1922 en fondant sa filiale Vita Assurances Vie SA. Celle-ci contribue à étendre les activités de

Zurich dans les pays voisins.

En 1938, Zurich fonde la société de réassurance Turegum en Suisse, en 1947 elle créé la Zurich Life

Insurance Company à New York.

En 1955, la «Zürich» Allgemeine Unfall- und Haftpflicht-Versicherungs-Aktiengesellschaft devient la

«Zürich» Versicherungs-Gesellschaft, la «Zurich» Compagnie d’Assurances. L'expansion dans les autres

Pays progresse. Mais en Suisse également: en 1965 Zurich devient majoritaire dans l'Alpina. Au cours de

L’année 1970, Zurich introduit dans sa gamme de produits pour la Suisse l'assurance incendie et les

Secteurs associés. En 1976, elle met sur pied la International Division afin de pouvoir traiter

Systématiquement le segment des entreprises aux activités internationales.

En 1982, Zurich prend le contrôle de la Altstadt Compagnie d'Assurances SA en Suisse. En 1989 le

Groupe Zurich publie pour la première fois des comptes consolidés. Zurich reprend en 1991 le groupe

Genevoise Assurances.

En 1993, la Vita Compagnie d'Assurances SA prend le nom de Zurich Vie. Et finalement en 1996, les

compagnies actives en Suisse dans l'entité nouvellement créée Zurich Suisse sont subordonnées à une

direction unique. En 1997, Zurich Suisse devient majoritaire d’Orion Compagnie d'Assurance de Protection

Juridique à Bâle.

En 1994, Zurich fait œuvre de pionnière en introduisant en Suisse un nouveau concept de marketing

direct: la marque Zuritel devient une référence dans la commercialisation par téléphone et sur le Internet.

En 1998, Zurich et la division de B.A.T. active dans les finances unissent leurs activités et prennent le

nom de Zurich Financial Services. Enfin en 2000 l'action unitaire négociée aujourd'hui sur les bourses de

Zurich et de Londres est introduite.

En 2002, les cours des actions en chute imposent à Zurich également un nouveau défi. Elle fait face

avec succès grâce à l'orientation claire de sa stratégie vers son activité basée sur l’assurance et grâce à un

programme strict visant l’amélioration durable de la rentabilité.

En 2004, Alpina Compagnie d’assurances SA fusionne avec Zurich. Cette fusion est conforme à la

stratégie du groupe qui est d’opérer dans tous les domaines avec une organisation efficiente et performante.

En 2006, les affaires de la Genevoise, Compagnie d’Assurances sur la Vie et de la « Zurich »

Compagnie d’Assurances sur la Vie respectivement de la « Zurich » Compagnie d’Assurances sont

regroupées. L’objectif est de proposer à la clientèle des prestations de services dans tous les domaines de

l’assurance sous une seule marque, avec une organisation performante et d’une grande efficacité sur le plan

économique.

III. DEFINITION DE L’ASSURANCE :

L’assurance, c’est la mutualité.

Cette formule lapidaire tend à démontrer que l’assurance c’est la réunion de nombreuses personnes qui, risquant d’être frappées par un événement similaire, coûteux ou dommageable, s’accordent entre elles à l’avance pour venir en aide à celui ou ceux qui sont frappés par le sort.

Chaque assuré-souscripteur verse sa quote-part à l’assurance. L’ensemble des primes ainsi versées financent le remboursement des sinistres dans une même catégorie de risques. Les cotisants, pour eux comme pour les autres, constituent ainsi une mutualité.

L’industrie de l’assurance consiste donc à organiser cette réunion de capitaux et leur versement. Il faut donc une organisation rigoureuse et une forte solidarité réciproque. Ainsi, il serait aléatoire d’attendre l’accident pour réunir les fonds nécessaires à ceux qui sont frappés, de même que divers mécanismes doivent prévoir l’aggravation continue ou temporaire

...

Télécharger :   txt (45.4 Kb)   pdf (113.7 Kb)   docx (46.3 Kb)  
Voir 24 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club