Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Gestion d'équipe de travail

Par   •  10 Novembre 2018  •  887 Mots (4 Pages)  •  158 Vues

Page 1 sur 4

...

- Les facteurs de cohésion du groupe

Huit facteurs influent la cohésion du groupe :

- L’homogénéité : elle favorise la cohésion du groupe si les membres partagent les mêmes valeurs, intérêt et croyances

- L’accord sur les buts : lorsque les membres du groupe s’entendent sur les objectifs à réaliser.

- La taille : joue un rôle important dans la définition des buts, des rôles et les responsabilités.

- La communication : la qualité de la communication influence la cohésion du groupe et qui peut être mesurée par les interactions.

- La menace externe : face à une menace externe, le groupe doit faire preuve d’une cohésion.

- La compétition intergroupe : incite les membres d’un groupe à unir les efforts.

- Le succès du groupe : la cohésion est renforcée par le succès du groupe et l’esprit d’équipe.

- Le taux de roulement : le départ et le remplacement d’un membre du groupe influence sa cohésion.

- La pensée du groupe

La « pensée du groupe » est inventée par Irving Janis, c’est lorsque les membres d’un groupe se trouvent dans un processus de prise de décisions. La cohésion élevée conduit souvent au conformisme excessive qui a des conséquences négatives sur le rendement du groupe. Et parfois, le groupe tombe dans des situations de déviance.

- Les équipes de travail semi-autonome

Les équipes de travail semi-autonomes consiste à offrir aux membres de ces équipes la liberté nécessaire d’autocontrôler de manipuler leurs travaux. Cette équipe se caractérise par les membres qui travaillent ensemble, ils ont un contrôle sur leur travail et ils l’organisent eux même.

- Les équipes de travail interfonctionnelles

Sont des groupes de travail réunissant des personnes issus de différents domaines afin d’assurer la création, la fabrication ou la production d’un produit ou un service. En effet, six facteurs peuvent contribuer à l’efficacité d’une équipe interfonctionnelle : la composition, les objectifs prioritaires, la proximité, l’autonomie, le règlement et le leadership.

- Les équipes de travail virtuelles

Ce sont des groupes qui bénéficient des nouvelles technologies pour se communiquer et travailler ensemble, sans qu’il y ait une rencontre physique.

Les avantages de cette équipe : elle travail 24h sur 24, elle minimise les coûts des déplacements et elle cherche les ressources humaines compétentes.

Les inconvénients : absence de la communication en personne, l’isolement, absence d’interaction.

...

Télécharger :   txt (6 Kb)   pdf (39.4 Kb)   docx (13.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club