Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

DISCOURS DU PRINCIPAL DU COLLEGE DE NGUITH

Par   •  1 Octobre 2018  •  820 Mots (4 Pages)  •  263 Vues

Page 1 sur 4

...

corrections. Ce n’est pas un temps de repos que je leur donne. Comment se reposer quand il y a du travail à faire ? Dans le cas échéant, c’est de la paresse et c’est mauvais pour la jeunesse.

J’ai mis sur pied le Gouvernement scolaire pour appliquer une directive venant des autorités qui cherchent à contourner les difficultés créées dans les anciens Foyers socio-éducatifs. Cependant, les mêmes maux, les mêmes trafics d’influence, les mêmes réseaux existent toujours. Les professeurs encadreurs doivent aider le Principal. Aider le Principal, c’est tout lui dire, ne rien lui cacher. Aider le Principal, c’est aider le Président du GS à jouer son rôle. C’est le Président qui doit être devant. Les questions d’argent doivent être traitées de façon transparente. Après tout, je suis le seul responsable ici. Ce n’est pas bon si j’ignore tout de ce qui entre et de ce qui sort. Je crois que c’est clair pour tout le monde.

Te niou bayyi masla bu bare bi ! Bagn kuma maasale moo tax may wax li !

Da ngay woolu nit, fal ko, mu wëlba tiku, dula woolu, dila xagn li nga moom !

Evitons de manipuler les élèves qui sont les acteurs du GS. Encadrer n’est pas manipuler.

Nous prions pour que notre ancien Président de l’APE retrouve une santé de fer afin qu’il continue de jouer sa partition dans la vie du CEM.

Comme vous le savez, les élèves choisissent chaque année leur parrain et leur marraine parmi les ressortissants du village. Je ne les connais pas ! Je n’ai jamais reçu d’enveloppe. Je ne sais pas ce qu’il y a dedans. Da fa mel ne xale yi amu niou kilifa ! Je sais que ce n’est pas normal. C’est pourquoi je le dis.

L’Association des Etudiants Ressortissants de Nguith est encore au rendez-vous, cette année. Eux aussi ne s’adressent pas à moi. Ce n’est pas grave ! kuma bëgg ma bëgg la, kuma bagn nak, xaw ma ci yow dara !

Chers élèves, cette fête est la vôtre ! Vous devez en profiter pour vous réjouir, mais votre devoir c’est le travail.

LE PRINCIPAL DU COLLEGE

AMAR GUEYE

...

Télécharger :   txt (4.9 Kb)   pdf (46.2 Kb)   docx (12.6 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club