Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Réflexion sur la performance et la « transposabilité » des modèles et des approches en gestion des ressources humaines

Par   •  28 Mars 2018  •  2 463 Mots (10 Pages)  •  78 Vues

Page 1 sur 10

...

De nombreux programmes ont étés mis sur pied. L’une d’elle est « son programme de bourses Femmes en finance, une initiative unique dans le secteur bancaire canadien qui vise à encourager des femmes à poursuivre des études supérieures dans un domaine lié à la finance. »[7] Un autre programme est « le programme de formation en fonction de la transformation un client, une banque et pour mieux l’arrimer aux besoins d’affaires de l’organisation.

L’orientation de formation a été revue et corrigé afin qu’elle soit plus complète et mieux intégrée, ce qui a permit aux employés de développer leurs compétences et de progresser au sein de l’organisation quel que soit leur niveau de poste. Parallèlement, leur programme de formation en ligne a connu un développement sans précédent. »[8]

« Il y a quelques années, la Banque Nationale a décidé de miser d’abord et avant tout sur la prévention. En agissant de la sorte, et en favorisant une gestion intégrée des absences et de retour au travail des employés, la Banque croit qu’elle peut augmenter son efficacité, la qualité de son service à la clientèle et conséquemment son rendement, tout en améliorant les habitudes de vie et la santé de façon générale de ses employés. C’est en 2005, quelle a donc lancé Ma santé, mon actif!, un programme qui vise à sensibiliser les employés sur les bienfaits de posséder de saines habitudes de vie. “ Notre objectif consistait à inviter les employés, sur une base volontaire, de faire le point sur leurs habitudes de vie et de les revisiter s’ils le désiraient ”, souligne Mme Chantal Brien, vice-présidente, Rémunération globale à la Banque Nationale.

La Banque a lancé son programme par ligne d’affaires pour le faire connaître à ses employés. Ma santé, mon actif! permet notamment aux employés de passer des tests sanguins directement sur les lieux de leur environnement de travail, afin de mesurer divers aspects de leur santé, comme leur taux de cholestérol. «Les employés sont aussi invités à répondre à un questionnaire concernant leurs habitudes de vie, couvrant notamment leurs habitudes alimentaires, d’activités physiques ou de consommations de médicaments, et en retour ils reçoivent leur profil ainsi que des pistes d’action», mentionne-t-elle.

La Banque est, par la suite, en mesure d’élaborer des activités spécifiques, afin de répondre aux besoins identifiées pour chacun des groupes d’employés. Mme Brien souligne également que les gestionnaires n’ont pas été laissés pour compte. Ils ont été invités à suivre un atelier de formation visant une meilleure gestion intégrée des présences des employés. «Les gestionnaires ont été mieux formés afin qu’ils puissent détecter et identifier les signes avant-coureurs de problèmes de santé potentiels chez les employés qu’ils supervisent. Ils peuvent ainsi agir de façon plus proactive lorsque surviennent des situations plus difficiles par exemple. Ce programme ce nomme Tandem. La Banque Nationale en a également profité pour revoir son programme d’aide aux employés (PAE) durant cette période pour mieux l’aligner vers la prévention. «Nous voulons que notre PAE constitue une source de prévention pour nos employés afin de leur permettre d’être accompagnés plus tôt lors de difficultés personnelles et ainsi, d’éviter les cas d’invalidité. Par le passé, notre approche en santé était davantage axée sur le curatif que sur le préventif. »[9] Une autre initiative Banque Nationale Groupe financier est de mettre à la disposition de ses employé une garderie en milieu de travail. Cela a été crée en 1980.

Une des nouvelles approches que la Banque Nationale Groupe financier a adopté est l’amélioration de leur efficacité énergétique. « Au cours de la dernière année, le Groupe financier a poursuivi l’implantation de son Programme global d’efficacité énergétique (PGEE), lequel a pour but de réduire de 20 % à 30 % de leur consommation moyenne d’énergie dans l’ensemble de ses réseau de succursales. Cet ambitieux objectif avait pour but à l’intégration énergétique des succursales au moyen d’une interface Web. Ce projet novateur a permis de centraliser la gestion de quelque 170 établissements du Groupe financier depuis quatre ans, dont 45 au cours de la dernière année.

Depuis la mise sur pied du PGEE, le Groupe financier a réduit leur intensité énergétique de manière significative et généré d’importantes économies, notamment des millions de kWh d’électricité, des milliers de mètres cubes de gaz naturel et de litres de mazout, représentant une diminution globale des émissions de CO2.

Au cours des quatre dernières années, il on investi 3,1 millions de dollars en mesures d’efficacité énergétique pour atteindre leurs objectifs de réduction d’énergie. À terme, ces investissements a permi de générer des économies annuelles anticipées de 700 000 $. »[10]

Le Groupe financier mesure ses émissions directes et indirectes puis « en fait rapport au Carbon Disclosure Project (CDP), un intervenant d’envergure mondiale dans l’évaluation de l’impact des activités des entreprises sur les changements climatiques. »[11]

Tableau 1

[pic 1]

Dans l’illustration ci-haut on voit en pourcentage la répartition des émissions de GES

« Le Groupe financier recherche continuellement de nouvelles façons de développer des relations d’affaires durables avec des chefs de file prometteurs issus d’entreprises à vocation écologique. Par l’entremise de notre groupe Cleantech, par exemple, nous fournissons à cette catégorie d’entrepreneurs une large gamme de services financiers, allant du conseil en matière de vente et de négociation de titres jusqu’aux services de crédit, de recherche et de financement par émission d’actions.

De même, à travers son Plan récompenses À la carte, MasterCard Banque Nationale intègre la tendance verte dans son offre de primes. En effet, des produits certifiés Energy Star, en raison de leur grande efficacité énergétique, ainsi que des produits verts, tels que des composteurs et des tondeuses hélicoïdales, sont maintenant offerts. Par ailleurs, l’utilisation du papier a été réduite dans les communications avec la clientèle à la faveur d’Internet. »[12]

[pic 2]

Tous les programmes, les pratiques et la nouvelle approche en GRH a mené la Banque Nationale Groupe financier à être parmi les plus important employeurs de la province et du

...

Télécharger :   txt (16.4 Kb)   pdf (60.6 Kb)   docx (17.5 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club