Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Gestion des ressources humaines. Etude de cas

Par   •  13 Octobre 2018  •  6 114 Mots (25 Pages)  •  92 Vues

Page 1 sur 25

...

- Analyse - diagnostic de la situation de l’entreprise

Pour une bonne maitrise des RH dans l’entreprise, il nous faut faire un diagnostic, une analyse complète et objective des problèmes dans l’entreprise. Ces problèmes peuvent être internes comme externes d’où la nécessite de caractériser l’analyse interne et l’analyse externe.

- Analyse interne

L’analyse-diagnostic de cette partie sera surtout consacrée aux aspects liés à la sélection et la planification des ressources humaines, à la sécurité, à la rémunération à la motivation et à la communication. Elle a été établie sur la base d’une enquête menée sur les différentes parties constituantes de l’entreprise et à travers une observation minutieuse portée sur le fonctionnement de la structure ainsi que le comportement des différents acteurs.

- Problèmes liés à la Sélection et la planification des RH

La société « Emergence- Constructions » SA se trouve confrontée à plusieurs problèmes liés à sélection et la planification des RH. En effet, elle a subi des sanctions qui découlent directement d’une mauvaise exécution des taches concernant le dosage des produits et le dimensionnement de la structure des armatures. Ces sanctions ne doivent être aucunement négligées car pouvant entrainer une mauvaise publicité de l’entreprise. Un diagnostic approfondi a montré que ces lacunes sont dues au fait que les ingénieurs sont trop impliqués dans les taches de réalisation. Les ingénieurs étant tous sortis de la même structure peuvent sous-estimer le niveau des autres employés. Face à cela, une bonne réorganisation s’impose. Le retard accusé dans l’exécution dénote de la non motivation des travailleurs et peut être même qu’il n’y a pas « le personnel qu’il faut à la place qui sied ». Par ailleurs, cela pourrait être imputé à une non maitrise des procédures de réalisation : une main d’œuvre non qualifiée.

On note aussi que la société a décidé de faire venir un cadre malien avec une certaine expérience dans les domaines dudit marché dont la société a été adjudicataire. Par cet acte nous présumons qu’une formation du personnel plus particulièrement des ingénieurs n’est pas à exclure si on tient compte des investissements consentis rien que pour bénéficier de son expertise. En situation concurrentielle, toute entreprise qui se laisse distancer dans le champ des compétences est vouée à disparaitre.

A cela s’ajoute l’implantation de la nouvelle machine qui entrainera le licenciement de 50 agents, licenciement qui devra être fait suivant une politique de planification des RH structurelle et bien adaptée à la société.

Au-delà de ces problèmes, d’autres remarques sont à faire :

- La moyenne d’âge des techniciens est de 42 ans. Cette moyenne est plus élevée que celle des cadres supérieurs (étant donné qu’ils sont sortis en 2007 donc la moyenne devrait tourner autour de 35 ans). Cela pose problème au niveau hiérarchique. Les ingénieurs peinent à faire passer les ordres aux techniciens et les techniciens trouvent du mal à accepter la direction de bien plus jeunes qu’eux.

- Le fait que tous les ingénieurs soient de la même école et en plus de la même promotion n’engendre pas une concurrence entre eux. Le manque de concurrence entraîne une baisse d’évolutivité. Et l’absence d’évolutivité constitue un frein au bon développement de l’entreprise. Frédéric Bastiat disait : « détruire la concurrence, c’est tuer l’intelligence » et donc par analogie on dit que : « détruire la concurrence au sein de l’entreprise tue le développement de celle-ci »

Pour remédier à tout cela une bonne planification stratégique des RH doit être mise sur pied.

- Problèmes liés à la Sécurité au travail

La sécurité au travail, ou par ailleurs la santé au travail, est une démarche pluridisciplinaire qui vise à supprimer ou à réduire les risques d'accidents susceptibles de se produire lors de l'exercice d'une activité professionnelle. Encadrée par l’organisation internationale du travail (OIT), elle ne cesse de donner naissance à de nouvelles réglementations et des innovations. Ainsi, obligation est pour les chefs d’entreprise de réduire au maximum ces risques mettant en jeux l’intégrité physique et morale des salariés car avec les équipements dans les chantiers, il y’a toujours possibilité de faille de système pouvant engendrer une suite néfaste sur le personnel. C’est d’ailleurs le problème auquel s’est confrontée la société « Emergence – Construction ». En effet, elle a enregistré un accident mortel entrainé par un dysfonctionnement de grue. Il est vrai qu’un défaut n’est pas toujours prévisible mais cette perte de vie est principalement liée à un non-respect des normes de sécurité préétablies. Parce que l’utilisation des grues présente un bon nombre de dangers pour tous les intervenants du chantier et la prévention de risques repose avant tout sur la bonne formation des conducteurs de ces machines, sur le respect des mesures de sécurité et sur la prise en compte de l’environnement (champs balayé par les appareils en mouvement).

Il faut tout d’abord noter que la conduite des grues est subordonnée à une certaine autorisation devant être délivrée par l’employeur suite à une formation adaptée aux exigences humaines et mécaniques. Ceci étant dit, donc l’accident de travail pourrait être dû à une forte négligence de la part de l’opérateur et de son chef. Cependant telle n’est pas la seule cause possible car la qualité du matériel et la nature de l’environnement où évolueront les grues sont des facteurs prépondérants dont sont astreints les utilisateurs. En effet, il y’a toujours des contraintes mécaniques (le bon état du matériel, la possibilité d’interférence entre des grues de levage de la même zone…) et géographique (les conditions climatiques de la zone, état du sol…).

« Emergence – Construction » est ainsi rentrée dans une situation indésirable qui ne manque de ternir son image. D’où la nécessité de préconiser les solutions appropriées à l’apaisement des tensions au niveau interne et au redressement de sa considération à l’externe.

- Problème liés au contrat de travail et à la rémunération

Un plan de rémunération efficient est à la base de la réussite

...

Télécharger :   txt (41.2 Kb)   pdf (93.7 Kb)   docx (33.4 Kb)  
Voir 24 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club