Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Madame Bovary, Les Comices Agricoles

Par   •  22 Janvier 2018  •  1 062 Mots (5 Pages)  •  728 Vues

Page 1 sur 5

...

ce passage qui marque un tournant de la vie d’Emma, la conduisant à l’adultère et en amplifiant ses désillusions.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Question n°2

Gustave Flaubert est un écrivain français du 19e siècle. Il a mis cinq ans au total pour rédiger Madame Bovary et l’a publié en 1956 dans la Revue de Paris. C’est un roman réaliste, satirique et ironique.

L’amour est très dans le roman, cependant il n’est pas pour autant au centre de l’œuvre. Le pathétisme, l’ennui, le tragique ou encore l’ironie sont des thèmes récurrents dans Madame Bovary.

Pensez-vous que l’amour soit au centre du roman de Flaubert Madame Bovary ?

Tout d’abord, nous verrons que c’est un roman mêlant tragique et pathétique, puis que c’est un roman de l’ennui et ironique.

Ce roman possède un tragique particulier. L’œuvre raconte le quotidien de personnes qui sont ni des héros ni exceptionnels contrairement à la tragédie traditionnelle. Cet aspect tragique particulier réside dans la banalité de l’existence, dans la médiocrité de l’ordinaire. En accusant la fatalité, Charles accentue le tragique du roman puisque la fatalité n’est pas héroïque mais évoque les souffrances qu’inflige la vie.

Le pathétique évoque la souffrance physique et morale. L’échec de l’opération du pied bot (2e partie – chapitre XI) mène à une amputation d’Hippolyte dont l’entourage manifeste une bêtise puis une indifférence choquante. La description de l’empoisonnement d’Emma et son rire (3e partie - chapitre VIII) sont insupportable. Le désespoir de Charles et du père Rouault (3e partie - chapitre IX) suscite la compassion.

De la déception à l’ennui. Emma est déçue par ce qui l’entoure comme le paysage, la campagne, son mari, sa fille. Elle cherche du bonheur auprès de ses deux amants, Rodolphe et Léon. Elle est toujours dans l’attente et elle n’est pas créative donc elle s’ennuie ans sa vie.

L’ennui est présent dans le mariage d’Emma et Charles Bovary. La vie d’Emma devient une routine et son quotidien est répétitif. Elle s’ennuie avec Charles car il a un tempérament trop ordinaire pour elle, c’est pour cela qu’elle va avoir des amants.

L’ennui présent également dans l’adultère. Emma s’ennuie avec Rodolphe, elle est déçue et lassée de lui. Il devient de moins en moins le prince charmant qu’elle avait imaginé. Elle s’ennuie aussi avec son deuxième amant, Léon, car, comme avec Rodolphe, il change et n’est plus le Léon qu’Emma imaginait.

L’ironie est constamment présente dans le roman. De façon traditionnelle, dire le contraire de ce que l’on veut entendre. Dans le montage réalisé par Flaubert pour le passage des Comices. L’ironie est une arme pour Flaubert pour dénoncer les idées réçus et la bêtise humaine.

Flaubert nous livre une version pessimiste de l’amour. La passion est trompeuse, le mariage ennuyeux, la femme exploitée et les hommes stupides, lâches. L’amour qui rend libre est inexistant. Néanmoins, il y a quand même des passions heureuses dans Madame Bovary, même si elles ne durent qu’un temps. Emma et Rodolphe vivent des moments amoureux (du moins, du côté d’Emma), avec Léon, les deux amants sont amoureux l’un de l’autre, et Charles est le seul homme qui a véritablement aimé Emma. Cependant, l’amour n’est pas au centre du roman. Le tragique, l’ironie, le pathétique et l’ennui sont au cœur de Madame Bovary.

...

Télécharger :   txt (7 Kb)   pdf (46.7 Kb)   docx (13 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club