Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La seule fonction du personnage de roman est-elle de refléter  la société dans lequel il vit ?

Par   •  27 Octobre 2018  •  1 289 Mots (6 Pages)  •  636 Vues

Page 1 sur 6

...

Ne faire des personnages que les reflets de la société présentent beaucoup d’inconvénients : des personnages schématiques et peu humains, des personnages sans relief, parfois démodés, miroirs d’une société déprimante qui risquent de détourner le lecteur du roman. C’est la raison pour laquelle le personnage de roman remplit bien d’autres fonctions.

2)

a) Le roman à travers ses personnages doit aussi satisfaire le goût du lecteur pour l'imaginaire et son besoin de s'évader du réel. C’est ainsi que le personnage peut incarner un héros idéalisé qui évolue dans un cadre peu réel, dans un monde fantastique comme dans les romans de chevalerie avec par exemple Lancelot dans les Chevaliers de la Table Ronde. Il peut aussi incarner un individu extraordinaire doté de pouvoirs magiques comme Harry Potter dans la saga de J.K. Rowling qui met en scène un jeune garçon doté de pouvoirs spécifiques et qui intègre une école de sorciers. Ainsi un certain nombre de lecteurs peuvent s'imaginer un jour rentrer dans cette école ou encore posséder de tels pouvoir magiques. On peut donc se permettre de rêver d'un monde différent du réel. Tout est alors fait pour que l'on s'identifie au personnage et que l'on admette un univers éloigné de notre société où les règles sont bien différentes. Il s’opère alors une évasion au côté d'un héros hors du commun.

b) Le personnage peut également constituer le symbole d'une cause, d'une idéologie à défendre. Il rassemble des hommes et des femmes autour de lui pour défendre cette cause ce qui fait de lui un héros plus idéologique que romanesque ou fantastique. Dans La Peste d’ Albert Camus, le docteur Rieux estime qu'il faut lutter et combattre la maladie pour échapper à la mort alors que d’autres y sont opposés. Et le personnage tente ainsi de ramener le lecteur à sa cause.

c) Le personnage peut aussi nous permettre de méditer sur la condition humaine et ainsi en faire une analyse psychologique. Emile Zola disait "au bout il y a la connaissance de l'Homme". Le personnage va donc permettre de nous faire réfléchir et de mieux comprendre nos comportements et ceux des autres comme dans l'Etranger d’ Albert Camus. Il nous aide à mieux connaître notre identité. Nous pouvons citer Balzac qui met en scène le Père Goriot qui se sacrifie pour que ses filles puissent grimper l'échelle sociale et ainsi les protéger de la misère. Une fois mariées elles vont ruiner leur père et le laisser de côté par souci d'apparence. Ici l’on retrouve une analyse sur les rapports familiaux qui nous fait réfléchir sur ce que nous sommes capable de faire et à quel point l'être humain peut être ingrat.

Il favorise enfin l’exploration des tourments de l'amour comme dans le « Rouge et le noir » de Stendhal ou dans « Madame de Bovary » de Flaubert.

C'est une sorte de remise en question sur nous- même.

d) Pour finir le personnage de roman peut aussi nous instruire en nous apportant des connaissances. Il nous fait découvrir d'autres milieux. C’est le cas dans « Germinal » de Zola où l'auteur nous fait connaître le métier de mineur avec de nombreux détails et tout un vocabulaire spécifique à ce milieu. Il peut aussi nous faire voyager dans d’autres pays avec d’autres coutumes et apporte ainsi au lecteur de nouvelles connaissances du monde.

C’est à travers toutes ses fonctions que le personnage de roman suscite auprès du lecteur une large gamme d’émotions.

La fonction du personnage de roman ne se réduit donc pas à refléter la société dans laquelle il vit. Il a aussi et surtout la vocation d’offrir au lecteur des émotions, un moyen de s’évader, de se cultiver mais aussi une remise en question en lui transmettant des valeurs. Sans ces fonctions le personnage perdrait de son intérêt et de son importance qui est capitale dans un roman. Ainsi à bien des égards il reste le compagnon du lecteur

...

Télécharger :   txt (7.9 Kb)   pdf (48.7 Kb)   docx (13.6 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club