Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

A une Passante - Baudelaire

Par   •  3 Septembre 2018  •  1 107 Mots (5 Pages)  •  792 Vues

Page 1 sur 5

...

-Dans ce poème, le poète est bouleversé => changement d'attitudes, métamorphose émotionnel. Au (v.10), il passe d'une mort psychologique à une nouvelle vie « renaître » Cette idée de la mort est également incarner par l'habit de la femme puisque « deuil » (v.2) nous incite à penser qu'elle est vêtu noir.

Cette transformation est inattendue et rapide, autrement dit, il passe du Spleen à l'Idéale qui incarne la perfection.

- B: -On a affaire a une description de la femme qui est en mouvement, alors que le poète lui est immobile « crispé » (v.6) « autours de moi » (v.1). Les deux verbes « Soulevant » et « balançant » évoqué précédemment, donnent également à voir les mouvement et donc la marche et son rythme => Valse à 3 temps puisque chaque participe passé est en 3 temps.Ce contraste renforce l'idée de bouleversement intérieur du poète.

- Au (v.8), présence de mots qui s'opposent à savoir « douceur » et « plaisir » qui s'opposent à « tue ». Cette antithèse souligne la violence de l'amour. Le cadre spatio-temporel au (v.12) est aussi antithétique => « ailleurs » qui s'oppose à « ici » qui se trouve à l’hémistiche et « tard » qui s'oppose à « jamais ». Tous c'est éléments nous montre bien la solitude du poète.

-Cette scène est trop hyperbolique pour être réelle. ? Existence de la femme, elle n'est peut être qu'un mirage c'est a dire un fantasme. Si fantasme il y a, c'est parce que le poète a « bu » (v.6) => dérèglement des sens. Dans dernier tercet, le poète monte un véritable scénario. Il ne parle plus alors d'un coup de foudre mais d'un amour passé qui est de lors de l'échec. On le voit grâce au «Ô » x2 mais aussi avec le verbe (v.14) conjugué au plus-que-parfait qui marque la nostalgie et le désespoir => ce coup de foudre se transforme en une véritable Plainte élégiaque (souffrances liées a l'amour).

Conclusion

- C'est un sonnet ambivalent qui montre aussi bien les aspects positifs et négatifs de cet amour mettant le poète en un tournant intérieur . Le fait qu'il s'agisse d'un sonnet renforce la difficulté de l'écriture.

- En faisant référence à L’œuvre de Zola où il est également question d'une histoire d'amour chaotique entre Claude et Christine, , le lecteur assiste a un coup de foudre qui lui aussi annonce déjà un échec dès le début de l'incipit. La rencontre amoureuse est donc un topos littéraire qui a traversé les siècles et les genres.

...

Télécharger :   txt (6.4 Kb)   pdf (47.2 Kb)   docx (13.5 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club