Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La IIIéme République et le pacte de Bordeaux une république incertaine?

Par   •  8 Décembre 2017  •  1 204 Mots (5 Pages)  •  710 Vues

Page 1 sur 5

...

donc rassembler les citoyens, afin que ces derniers votent pour la première fois depuis la fin de l’Empire de Napoléon III.

II/ Le Pacte de Bordeaux : une absence de décision

A) Élections législative : Victoire des conservateurs monarchistes

Suite aux exigences, du chancelier allemand Bismarck. La France organisa les élections le 8 février 1871, en se fondant sur celui du 15 septembre 1848, établissant un scrutin de listes, départemental et élu à la majorité. Les électeurs décidèrent d’élire une assemblé majoritairement conservateurs monarchistes. Les Républicains, ne l’emportèrent qu’a Paris, et dans leurs fiefs urbains de l’Est, du sud-est et du midi.

La nouvelle assemblée, va se réunir le 12 février à Bordeaux. Celle ci, n’arrivant pas à ce mettre d’accord sur la monarchie à restaurer, ainsi que l’inquiétude de ne pouvoir être capable d’assumer une défaite du nouveau monarque, ils ne réinstaurés pas la monarchie. La République était donc toujours en l’état. Même si tous pensèrent que la République n’était qu’un régime qui ne serait que de courte durée.

Jules Grévy, républicain modéré, fut désigné par les monarchiste pour être le Président de l’Assemblée. Puis, elle désigna Adolphe Thiers, chef du pouvoir exécutif de la République française. Tous étaient du même opinion en ce qui concerne la paix en France, or elle pris aucune décision concernant la forme du régime actuel.

B) La création du pacte de Bordeaux :

L’Assemblée s’étant réfugié au grand théâtre de Bordeaux après invasion des Prussiens à Paris. Ils étaient d’avis divers sur le régime, certains pour la restauration de la monarchie, alors que d’autres veulent établir une République. Le but d’Adolphe Thiers était de faire régner la paix et une stabilité du pouvoir. Avec ses deux discours le 19 février et 10 mars 1871, il proclama qu’aucune trahison ne sera faite, qu’aucune solution exclusive ne sera prise afin de ne pas décevoir aucun partis. C’est pourquoi le 10 mars 1871, le pacte de Bordeaux fut créer. Il décida donc de faire voter, donc de choisir l’un des partis lorsque le pays sera réorganisé. En attendant il s’agit d’un statut quo institutionnel entre monarchistes et républicains.

C) Un tournant majeur pour la France

Des événements marqua les débuts de la III ème république, le 18 mars 1871 et la semaine sanglante en font parties. En effet, le 18 mars 1871 une émeute éclata à Paris . La capitale affronte donc l’Assemblée, il s’agit de la riposte des parisiens face à la décision du gouvernement d’Adolphe Thiers de leurs retirer leurs armes et leurs canons. S’en suivra la Commune de Paris. Ce soulèvement, entraîna la mort de 20,000 parisiens.

La semaine sanglante, se déroule du 21 mai au 28 mai 1871. La commune de Paris est insurger, se sont les communards contre les versaillais. 6,000 à 30,000 communards tués, commun de paris insurger se bat contre la commune de Versailles, ces derniers incendièrent de nombreux monuments, entre autres les Tuileries, dont les ruines ont été rasés. Cette semaine sanglante sonna la fin de la commune de Paris.

C’est seulement le 31 aout 1871, avec la loi Rivet, que la III eme république à été voté et élu avec comme Président Adolphe Thiers

CONCLUSION

Le pacte de Bordeaux marque un caractère incertain, propre à la III éme République due à l’instabilité dans laquelle elle à été créer., car en effet elle à tout d’abord était créer dans le but d’être provisoire puis n’a été proclamé qu’environs 10 mois après. Elle à été d’avantages imposée ou choisit par dépit ce qu’il l’a rend incertaine. Le pacte de Bordeaux montre que l’Assemblée, n’est pas unie et à des avis qui diverges sur le régime à adopter. L’absence de décisions provoque des crises venant du peuple parisien et provincial. La France reste un pays dont la situation reste critique.

On peut donc se demander, pourquoi l’instabilité politique persiste t-elle durant l’intégralité de la III éme République ?

...

Télécharger :   txt (7.8 Kb)   pdf (76.4 Kb)   docx (14.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club