Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Droit musulman

Par   •  9 Janvier 2018  •  977 Mots (4 Pages)  •  606 Vues

Page 1 sur 4

...

La jurisprudence musulmane : c’est l’ensemble des jugements de plusieurs cadi de l’islam relativement à des affaires qui se ressemblent quant à leurs objets et dont les solutions ont été agrées par des Ôulamas. La jurisprudence musulmane, qui trouve sa cause originelle dans la décrépitude du Fiqh, se fonde sur le Coran et la Sunna qui ne peut en aucun cas l’enfreindre. L’opinion ne peut être suivi par la jurisprudence tant qu’elle n’a pas été déclarée préférable, en raison des besoins du moment par un des jurisconsultes confirmés, qualifié pour exercer le choix (Ahl al ikhtiyar).

Al maslaha al morsala : ce sont des intérêts au sujet desquels il n’y a pas d’ordre divin de les prendre en considération ou de les écarter. Elles visent la réalisation d’une utilité ou la prévention d’un mal ou d’un préjudice. Elle n’est pas réglementée par la chariaa, c’est une intelligence humaine. La maslaha morsala est soumise à des conditions :

- la conformité à la finalité et aux buts poursuivis par la chariaa

- elle doit être raisonnable et acceptable par tout esprit logique

- elle doit avoir pour but la réalisation d’un intérêt évident ou la prévention d’un inconvénient ou préjudice imminent

- elle doit être réelle et non imaginaire

- elle doit être générale et impersonnelle

Al istishâb : c’est l’une des sources additionnelles du droit musulman qui consiste à maintenir l’application d’une loi qui était en vigueur dans le passé et continue de l’être dans les circonstances actuelle jusqu’à ce qu’une preuve juridique vienne la contredire.

Al istihsane : c’est une technique juridique du droit musulman par laquelle le moujtahid délaisse la solution qui découle d’un texte de loi, du Kiyas, ou d’une regle d’ijmâa. Dans le but de réaliser une meilleure justice, une équité ou une utilité, al istihssane est fondée sur une nécessité, une coutume, une analogie sous-jacente ou toute autre raison qui justifie ce délaissement. Il existe six formes d’istihssane, la première dont le sannad est la chariaa , la deuxième est fondé sur l’ijtihad, la troisième est fondée sur la coutume, la quatrième sur la nécessité impérieuse, la cinquième sur la masslaha et la sixième sur le Kiyas.

...

Télécharger :   txt (6.2 Kb)   pdf (42.2 Kb)   docx (13.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club