Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Devoir E1 numéro 1

Par   •  19 Octobre 2022  •  Compte rendu  •  919 Mots (4 Pages)  •  53 Vues

Page 1 sur 4

Exercice 1 :

Devoir 1

1) L’auteur de cet extrait est Tzvetan Todorov. C’était un théoricien de la littérature, c’est à présent un penseur contemporain et un chercheur au CNRS d’origine bulgare.

2) Le texte provient d’une revue du nom de « La mémoire, entre histoire et politique, Cahiers Français », plus spécialement dans la partie « La vocation de la mémoire ».

3) Le texte date de d’entre juillet et août 2001.

4) Mise à part la date indiquée à la fin. Dans le texte il n’y a pas réellement d’indication quant à la date de publication. On peut juste devinés que l’auteur a écrit son texte au moins après la Seconde Guerre Mondiale avec dans le 5ème paragraphes ligne 21 « La répétition lancinante du « Plus jamais ça » au lendemain de la Première Guerre mondiale n’a en rien empêché l’avènement de la Seconde ». Mais malgré cela, on est loin de la vraie date de publication.

Exercice 2 :

Le mot « irrévocablement » veut dire qu’il n’y a pas de retour en arrière possible. Dans la phrase du texte « (...) pour un passé qui s’éloigne irrévocablement (...) », on peut donner le synonyme de « définitivement » (le passé s’éloigne définitivement, on ne peut pas y retourner).

Le mot « reliques » veut dire un ou des objet(s) important(s) qui provient(nent) du passé et qu’on ne veut pas oublier.

Le mot « ferveur » peut être synonyme « d’enthousiasme ». Dans la phrase du texte « (...) et s’adonnent avec ferveur à des rites conjuratoires (...) », cela veut dire qu’ils mettent toutes leurs énergies dans les rites pour ne pas oublier les reliques ou leurs mémoires.

Le mot « compulsive » peut être synonyme « d’irrépressible », c’est-à-dire qu’on ne peut pas s’empêcher de faire ou de penser quelque chose. La phrase du texte « Cette préoccupation compulsive avec le passé (...) » illustre bien ce propos. La préoccupation est irrépressible, il est impossible de contrôler sa venue.

Le terme « commémoration rituelle » signifie une sorte de cérémonie servant à se souvenir de quelqu’un ou de quelque chose, le mot « rituelle » vise ici à dire que c’est une sorte d’habitude, c’est une commémoration qui revient souvent et qui se déroule de la même manière.

Le terme « droits imprescriptibles » veut dire dans un langage familier que ce sont des droits qui n’ont pas de date de péremption. Ces droits ne seront pas supprimés au bout d’un certain temps.

Le mot « recouvrement » peut avoir comme synonyme le mot « reprise ». Dans la phrase du texte « (...) pas un travail de recouvrement de la mémoire (...) », cela veut dire que ce n’est pas un travail de reprise de la mémoire ou de retrouver la mémoire.

Le mot « sécrète » peut avoir comme synonyme « laisser ». Dans la phrase du texte « (...) ne sécrète tout seul aucune valeur (...) », cela veut dire qui ne laisse tout seul aucune valeur.

...

Télécharger :   txt (5.8 Kb)   pdf (39.4 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club