Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Commentaire critique sur Mauritus Cornelius Escher

Par   •  20 Octobre 2018  •  1 484 Mots (6 Pages)  •  544 Vues

Page 1 sur 6

...

la suite, Escher est un artiste à part de son temps, suivant les propos d’Ernst . On ne peut l’associer à aucun courant, et il n’a eu aucune influence de son époque. En plus, il n’a influencé aucun artiste. Escher a pour but unique l’étude de l’art, des mathématiques et de l’espace. Son œuvre est donc objective. En revanche, il y a un côté paranormal à son œuvre, ce qui permet à tout le monde d’y trouver sa propre signification. L’œuvre d’escher est marqué par une scission entre la première partie de son œuvre et la deuxième. La première partie est marquée par la parfaite maîtrise de la technique d’Escher qui est alors un artiste graphique. La deuxième partie de son œuvre est la plus connue et la meilleure. Escher crée alors son propre style en créant des œuvres comme personne ne l’avait fait avant. Il va alors représenter des doctrines scientifiques et mathématiques en art. C’est alors qu’il développe sa caractéristique la plus importante, qui le rend si originale ; il n’y a aucune expression des sentiments. Cette absence de subjectivité est voulue et, par conséquent, on ne doit pas porter d’autre interprétation. Il se consacre alors à l’importance des notions mathématiques et scientifiques dans ses œuvres. Le principal défaut de l’œuvre d’Escher est de ne pas avoir d’aspiration vis-à-vis la réalité, et sa principale qualité est la dualité de son œuvre entre le blanc et le noir qui s’opposent.

Enfin, l’œuvre d’Escher arrive à nous soustraire de notre réalité pour nous amener dans un autre monde qui défie les dimensions et la gravité, selon Kozinska . Il mérite sa popularité à cause des détails de ses dessins et l’inclusion dans son travail d’éléments scientifiques et mathématiques. Il est imaginatif et méticuleux, car il sort des sentiers battus en créant des œuvres précises qui ont des thèmes peu abordés.

Pour conclure, Escher est un artiste irréfutablement original. Dans la première période de ses œuvres, il se distingue par sa composition où les éléments sont décentrés, son cadrage où plusieurs éléments sont coupés et son point de vue où les axes sont penchés. Dans la seconde période, il aborde des thèmes insolites. Plusieurs de ses œuvres présentent la métamorphose de formes géométriques en éléments reconnaissables comme des animaux. D’autres œuvres s’efforcent de percer les mystères de l’infini en représentant ce concept de manière fractale. D’ailleurs, Escher tente de se rapprocher de l’objectivité totale. Son projet est uniquement de représenter des concepts mathématiques et scientifiques. Pourtant, on ne peut s’empêcher d’être traversé par des sentiments en regardant les œuvres d’Escher. Cela est tout d’abord causé par la vision du monde d’escher qui est tout de même présente, malgré ses tentatives d’objectivité. L’originalité de son art nous fait aussi réfléchir, car il nous montre un nouveau point de vue sur la vie. Ceci est une des grandes forces de son œuvre, mais pas l’unique. L’art d’Escher doit aussi beaucoup de son importance à son détail. Ses œuvres ne seraient pas aussi imposantes si elles n’avaient pas été faites de manière aussi minutieuse. En voyant une œuvre aussi détaillé, on ne peut s’empêcher de croire qu’il s’agit d’une reproduction exacte de la réalité, pourtant la plupart de ses œuvres ne pourrait exister en trois dimensions. Ainsi, Il propose, à travers son œuvre, une nouvelle définition de l’art qui exclut les sentiments pour apporter une plus grande place à l’esthétique et à l’harmonie des œuvres d’art. Escher est un artiste unique. Il a cependant eu de nombreuses influences dont la mosaïque de style mauresque qui fut son premier contact avec les théories mathématiques, plus précisément par rapport à l’infinité. Il fut aussi influencé par Roger Penrose afin de créer ses architectures impossibles. Cette influence fut mutuelle car Roger Penrose fut lui-même influencé par Escher.

1500 mots

Bibliographie :

Biographie :

 Contexte historique et artistique de l’œuvre. (2014). Repéré à http://pedagogie2.ac-reunion.fr/col-j.solesse/HDA%20FicheESCHERmathemathiques.pdf

 Loup, F. (2014). Biographie d’Escher. Repéré à http://mcescher.frloup.com/biographie.php

 Wikipédia. (2015). Mauritus Cornelis Escher. Repéré à https://fr.wikipedia.org/wiki/Maurits_Cornelis_Escher

Commentaire critique :

 ERNST, B. (2014). Medea Diffusion S.A. Fribourg : Le miroir magique de M. C. Escher.

 KOZINSKA, D. (2015). Vie des arts [catalogue d’exposition]. Montréal : SODEP.

 National gallery of Canada. (2015). M.C. Escher, Mindscapes. Repéré à http://www.gallery.ca/escher/mindscapes/50.htm

...

Télécharger :   txt (9.9 Kb)   pdf (57.6 Kb)   docx (13.9 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club