Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

En quoi les banques ont favorisé l’apparition de la crise économique de la fin des années 2000 ?

Par   •  28 Décembre 2017  •  1 059 Mots (5 Pages)  •  72 Vues

Page 1 sur 5

...

Ensuite, à partir de 2004, les taux américains se mettent à augmenter précipitant la hausse des taux variables des prêts subprimes. Les ménages, ne pouvant faire face à des échéances plus élevés, commencent à faire défaut. Les banques mettent logiquement leurs maisons en vente, le prix des maisons commence à baisser courant 2006. Avec l’explosion de la bulle spéculative, les banques se sont retrouvées avec des crédits qui ne pouvaient pas être remboursé. Le marché immobilier se retourne et les prix de l’immobilier finissent par baisser. Le développement des risques de défaut incitent les banques, alors très fragiles, à limiter les crédits qu'elles accordent, soit chut du crédit ou « crédit crunch ». En restreignant trop brutalement le crédit, les banques font alors chuter la demande, ce qui provoque la baisse des prix, et la faillite des entreprises les plus fragiles. Le taux moyen de défaut passe d’environ 11% au début de 2006 à environ 14% au début de 2007. L'endettement des ménages atteint son point culminant en 2007, la crise des subprimes éclate à partir de juillet 2007, lorsque des banques commencent à émettre publiquement des doutes quant à la valeur de leur bilan. La crise se propage dans la zone euro en 2008, créant un durcissement de l’offre de crédits bancaires aux entreprises. Lorsque les entreprises veulent emprunter pour investir, elles ne peuvent plus. On assiste à un choc d’offre, soit à la difficulté pour les entreprises à produire due à une difficulté à investir, à renouveler ou acheter du matériel et donc à moderniser leur production. Ce choc d’offre va se transformer en choc de demande. En effet, la baisse du crédit va baisser la consommation à crédit et des investissements provoquant la baisse de la demande globale. La contraction du prix des actifs mobiles et immobiliers due à l’éclatement de la bulle immobilière va ainsi entraîner une baisse de la valeur du patrimoine des ménages et des entreprises. En essayant de reconstituer leur patrimoine, ils ne vont pas emprunter, mais essayer de se désendetter. Ils font ainsi baisser la demande globale et donc, créent un double choc de demande. Pour s’adapter aux chocs, les entreprises vont baisser leur production, elles vont licencier du personnel, augmentant ainsi le chômage et baissant la consommation. La crise financière américaine se propage à toute la planète et les pays européens entrent en récession.Pour en atténuer les effets, tous se lancent dans de gigantesques plans de relance.

Pour conclure, nous pouvons dire que le rôle des banques à travers la logique du crédit facile, fut décisif dans le déclenchement de la crise. La crise des subprimes a entraîné de graves chocs économiques et s’est propagé mondialement. En 2010, la majorité des 27 pays de l'UE renoueront avec la croissance, qui restera cependant en-dessous des 2%. Il a fallu attendre juin 2012 pour que les États s’attaquent au secteur bancaire de manière crédible et ramènent ainsi le calme sur les marchés.

...

Télécharger :   txt (6.8 Kb)   pdf (44.5 Kb)   docx (12.4 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club