Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La distance professionnelle

Par   •  13 Novembre 2021  •  Fiche de lecture  •  1 487 Mots (6 Pages)  •  28 Vues

Page 1 sur 6

Distance Professionnelle

1

Introduction 

Dans la profession infirmière, le patient est au centre de l’attention dans les soins et  activités, peu importe l’établissement de santé et la situation rencontrée. Le concept de  distance professionnelle, difficile à expliquer, est au centre de la réflexion des soignants.  Étymologiquement, la distance signifie “se tenir debout” en étant séparé par un espace de  taille différente. Le concept de distance professionnelle dans notre métier est alors vu  comme étant suffisamment proche des personnes pour pouvoir prendre soin d’elles mais  également éloigné pour que cela ne nous affecte pas.

Dans un premier temps, nous aborderons le concept de distance  professionnelle ainsi que sa réglementation. Ensuite, nous verrons la distance dans la relation  soignant-soigné. Pour finir, nous expliquerons comment trouver la juste distance dans les  soins et en quoi cela est utile dans la relation de soin avec le patient ?

I) Réglementation et formes de distances 

Du point de vue réglementaire, la distance professionnelle est encadrée par des lois.  On peut la retrouver dans différentes notions comme celle de la dignité, d’intimité et de vie  privée.

Par exemple, la loi relative aux droits des patients et à la qualité du système de santé  du 4 mars 2002 énonce une bonne prise en charge en soins relationnels du patient à travers  le droit au respect de sa dignité et de sa vie privée grâce au secret professionnel, et ne peut  faire l’objet de discriminations dans les soins.

Selon le Code de la Santé Publique, l’article R-4311-2 : “Les soins infirmiers,  préventifs, curatifs ou palliatifs intègrent qualité technique et qualité des relations avec le  malade...” et l’article R-4312-2 : “L'infirmier ou l'infirmière exerce sa profession dans le respect  de la vie et de la personne humaine. Il respecte la dignité et l'intimité du patient et de la famille”.  C’est pour cela que les professionnels doivent garder une juste distance avec les patients afin  de respecter leur intimité. 

L’américain Edward T. HALL a défini 4 zones de distances qui sont des sortes de bulles  d’espace autorisées à notre corps :

● La distance publique (3m50 ou plus)

● La distance sociale (1m20 à 3m50)

 La distance personnelle (40 cm à 1m20)

 La distance intime (40 cm ou moins)

2

Dans le cadre de la relation soignant-soigné, c’est la distance personnelle et la distance  intime qui sont utilisées. Le soignant doit associer à la distance, une implication adaptée. Il  doit gérer une proximité physique tout en ayant une distance professionnelle.

II) La relation soignant/soigné 

Un soignant doit réconforter, écouter, rentrer dans l’intimité de la personne soignée. Il  doit créer un lien de confiance et être dans l'authenticité.

En tant que soignant, nous devons donc avoir un lien proche avec le patient afin de  pratiquer une relation de soin de qualité.

Comme nous le dit Catherine DESHAYS, médecin et  psychothérapeute : « La relation est au carrefour de toute action dans le milieu professionnel … ». Elle explique que dans toute profession, la relation humaine est au cœur d’une réussite et d’une bonne entente.

Elke Mallem explique dans son article “Objectif Soins” que la bonne distance  professionnelle est celle qui permet une communication de qualité, une écoute attentive des  besoins du patient, mais aussi de sa souffrance.

Anne MASSEBEUF et Alexandre MANOUKIAN dans “la relation soignant-soigné”  citent « Les équipes soignantes, par leurs fonctions dans les services hospitaliers, entrent en  relation avec les malades de façon intime et souvent prolongée ».

En tant que professionnels de santé, nous devons tous les jours et à chaque moment  trouver une relation adaptée avec la personne soignée qui est en face de nous, différente  qu’elle soit.

Nous devons nous adapter tout en respectant la distance professionnelle. C'est cette  relation qui nous lie et nous donne la satisfaction d’être un bon professionnel. Nous ne pouvons pas soigner sans interagir avec nos patients donc nous devons  construire une relation avec eux sans être dans la compassion tout en étant empathique. La  compassion est une forme de sympathie, c’est la capacité de se mettre à la place de la  personne d’en face afin de ressentir sa douleur ainsi que sa souffrance. Tandis que l’empathie  nous porte à être sensible et compréhensif à ce qui arrive aux autres, sans que cela nous  affecte.

D’après Alexandre MANOUKIAN “Une relation, c’est une rencontre entre deux  personnes au moins, c'est-à-dire deux caractères, deux psychologies particulières et deux  histoires”. Il existe un risque, “Celui d’être affecté, touché, et de perdre la clairvoyance d’un

3

raisonnement rationnel”. C’est alors qu’il faut trouver la bonne distance dite “distance  professionnelle”.

III) La distance professionnelle dans les soins 

L'empathie est une forme de protection pour les soignants car si on devait absorber  toutes les émotions que ressentent nos patients, cela nous perturberait et impacterait la  communication que nous entretenons avec eux. De plus, nous n'arriverons pas à couper le  lien professionnel en dehors du travail, ce qui aurait un impact sur notre vie privée.

...

Télécharger :   txt (9.2 Kb)   pdf (91.7 Kb)   docx (12.6 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club