Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Rapport de stage: cours particulier en sciences

Par   •  16 Novembre 2017  •  1 082 Mots (5 Pages)  •  184 Vues

Page 1 sur 5

...

avec la définition scientifique la chaleur est un transfert d’énergie thermique d’un objet à un autre lorsqu’il y a une différence de température entre les deux objets. En bref, on remarque bien que la conception de l’élève converge avec le concept scientifique de la chaleur. En se qui concerne la divergence, elle est remarquée dans le concept de la température car l’élève n’a pas parlé du degré d’agitation des particules ce qui diverge sa conception avec le concept scientifique. D’après les conceptions de Marya il y a une absence de langage scientifique comme un transfert d’énergie et agitation thermique de plus un manque de précision car, avec une bonne réflexion elle pouvait trouver que la température est mesurée avec un thermomètre puisque on utilise ce dernier dans la vie quotidienne dans la maison, chez le docteur....

Conclusion : Parmi les modèles de changement conceptuels celui proposé par Stella Vosniadou est celui qui s’interroge le mieux sur l’origine des conceptions naïves des élèves.par son intérêt envers les raisons fondamentales d’existence et de maintien des conceptions, il permet d’aborder des problèmes conceptuels parmi les plus fondamentaux, les plus endurcis et les plus établies.[2] comme ceux de la différenciation chaleur, température.qui cause du souci a l’enseignant tel que celle qui porte sur le la nature même de la chaleur et sur son contraire le froid, car l’un ne va pas sans l’autre. En suivant les étapes de ce modèle, je vais trouver une solution afin d’expliquer ces concept. L’induction du conflit cognitif par la discussion, l’expérimentation et la démonstration. En suite, viens l’étape de la présentation des concepts pertinents dans la quelle l’enseignant présente les concepts scientifiques aux élèves en respectant les conditions d’intelligibilité, de plausibilité et de fertilité [2]. Finalement, l’étape de discussion sur les causes des conceptions qui selon Vosniadou elle permet d’achever la « psychanalyse » du cadre conceptuel naïf et des présuppositions ontologiques et épistémologiques [2], ces précédentes forment un cadre de référence rigide qu’a partir l’élève produise des explications et des réponses.il est nécessaire que l’enseignant les prend en considération afin de les exploités dans la production de réponses et d’explications.

Biographie :

[1] : Thouin, Enseigner les sciences et les technologies au préscolaire et au primaire.

[2] : Potvin, Manuel d’enseignement des sciences et de la technologie.

[3] : Marie-Noel Bêty, Les conceptions initiales des élèves en sciences : un déjà à considérer !

[4] : Vinneau, Apprentissage et enseignement.

[5] : http://www.alloprof.qc.ca/BV/pages/s1006.aspx.

...

Télécharger :   txt (7.1 Kb)   pdf (69.8 Kb)   docx (10.7 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club