Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Gestion du risque, crédit au sein de la banque populaire

Par   •  30 Septembre 2018  •  8 602 Mots (35 Pages)  •  97 Vues

Page 1 sur 35

...

En perspective de la transposition des approches avancées du dispositif de Bâle II, le régulateur marocain « Bank Al Maghreb » a émis une note, en 2009, relative à la définition du défaut pour les besoins de l’approche notation interne, et a consulté, en 2010, les banques de la place au sujet du projet de transposition des approches avancées de Bâle II au titre du risque de crédit.

Au-delà de l’exigence réglementaire, la notation interne devrait jouer un rôle essentiel dans l’approbation du crédit, la gestion des risques et la gouvernance de la banque.

La première partie de ce rapport sera consacrée à présenter d’une part le Crédit Populaire du Maroc et d’autre part la Banque Populaire Régionale El-Jadida-Safi.

La deuxième partie quant à elle portera sur la présentation des différents produits financiers de la BPR El-Jadida-Safi ainsi que la méthodologie de la gestion des risques et de la notation.

Première partie : Présentation de l’entité d’accueil

La stabilité et la solvabilité du système bancaire sont des conditions importantes pour le bon fonctionnement du système financier. Au Maroc, le secteur bancaire a été consolidé par un ensemble de réformes édictées par Bank Al-Maghreb dans le but d’assurer sa stabilité et de maintenir une rentabilité maitrisé. Ces réformes, ont fait l'objet d'évaluations de la Banque mondiale et du FMI en 2007 qui ont conclu que le Maroc possède un système bancaire solide capable de faire face à la crise financière internationale.

Le Groupe de la Banque Populaire est un maillon très important du système bancaire marocain. Il a été introduit au Maroc par le Dahir du 25 mai 1926. Son modèle organisationnel et commercial est fondé dès l’origine, sur les concepts de mutualité et de coopération, ce dernier est composé du Crédit Populaire du Maroc, de ses filiales spécialisées et de ses Fondations.

Cette partie portera sur la présentation de l’entité d’accueil. Il sera composé de deux chapitres : Le premier portera sur la présentation du Crédit Populaire du Maroc, et le deuxième sur la présentation de la Banque Populaire Régionale d’EL Jadida Safi.

Chapitre I : Présentation du Crédit Populaire du Maroc

1 – Fiche technique :

Dirigeants

Président Directeur Général

Mohamed BENCHAABOUN

Directeur Général en charge de la Banque de l'Entreprise et de l'International

Rachid AGOUMI

Directeur Général en charge du Secrétariat Général

Mohamed Karim MOUNIR

Informations sur la société

Raison sociale

BCP

Siège social

101. BD Zerktouni -BP : 10 622-21 100. Casablanca

Secteur d'activité

Banques

Commissaire aux comptes

Deloitte Audit & Mazars Audit et Conseil

Date de constitution

02/02/1961

Date d'introduction

06/07/2004

Objet social

L’objet social de la BCP comprend quatre grands domaines :

- Opérations de Banque;

- Organisme Central Bancaire des Banques Populaires Régionales;

- Activités pour le compte du Comité Directeur;

- Opérations de Fonctionnement. d’Investissement. de Prise de Participation-Filiales .

Durée de l'Exercice Social

12

Contact de la société

Personne(s) à contacter

Mohamed Karim MOUNIR

Adresse e-mail contact

MKMounir@cpm.co.ma

Téléphone

(212) 522 46 91 00

Fax

(212) 522 48 06 23

Site internet

www.gbp.ma.

Informations financières

Exercice

2013

Capital actuel

1 731 419 230

Chiffre d'Affaires

13 181 490 000

Nombre d'actions

173 141 923

Dividende (en MAD)

4,75

Résultat Net

1 952 075 000

Date détachement dividende

26/06/2012

Valeur nominale

10

2- Historique

La Banque Populaire existe au Maroc depuis 1926, elle a été introduite par le dahir du 25 mai 1926, d’où la création des premières banques populaires au Maroc à la fin des années 20 du XXème siècle.

Au lendemain de l’indépendance, les pouvoirs publics ont procédé à la mise en place d’un ensemble de mesures pour développer un système bancaire et financier marocain. Dans ce cadre, et à travers le Dahir du 28 février 1961, les pouvoirs publics ont procédé à la refonte du Crédit Populaire du Maroc (CPM), qui sera orienté principalement vers le développement de l’artisanat

...

Télécharger :   txt (67.2 Kb)   pdf (140.1 Kb)   docx (60.5 Kb)  
Voir 34 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club