Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

ISIC MISE EN PLACE D'UNE ACTION

Par   •  8 Septembre 2017  •  4 151 Mots (17 Pages)  •  452 Vues

Page 1 sur 17

...

l’ASS en lien avec la pratique de l’ISIC.

1) Les constats

Ce projet part d’une demande de l’assistant de service social qui souhaitait s’inscrire dans un travail collectif auprès des patients car elle veut développer un autre moyen d’intervention auprès de ce public, qu’elle rencontre en entretien individuel. Le Conseil Supérieur en Travail Social envisage ce type d’intervention comme : « une démarche volontaire et interactive du travailleur social qui prend en compte des intérêts collectifs et entreprend avec la population, des actions visant l’appropriation et l’amélioration de ses conditions de vie ».2

Les professionnels (soignants et médicaux) du service d’addictologie veulent également que l’ASS propose des ateliers collectifs facilitant ainsi le parcours de soins des patients. En effet, les patients participent à de nombreux ateliers dans un but thérapeutique, mais l’équipe du service, en échangeant avec les patients, a fait le constat de l’absence d’un atelier qui serait porté sur une thématique sociale et non médicale. Dans le cadre du parcours de soin du patient, il était alors pertinent de penser au bénéfice d’une prise en charge globale.

2 CSTS- Le travail social aujourd’hui et demain-Ministère du travail, des relation sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville- Presses de l’EHSEP 2009- p115

3

De plus, des problématiques communes à été repérées par tous les membres du service : des difficultés d’ordre administratif et d’accès aux droits (pas de mutuelle, problème financier ...) qui pourraient faire l’objet d’un travail de groupe. Cette prise en charge serait bénéfique pour répondre aux besoins des patients et compléter leur parcours de soins.

2) Le public et ses problématiques majeures

Les publics accueillis au sein du service d’addictologie sont les personnes alcoolo-dépendantes. L’Organisation Mondiale de la Santé les définit comme : « des buveurs excessifs dont la dépendance à l’alcool est telle qu’ils présentent soit un trouble mental [...], soit des manifestations affectant leur santé physique ou mentale, leur relation avec autrui et leur bon fonctionnement socio-économique [...] »3. Alors que d’autres sont polyaddicts (drogues illicites, alcool, etc.) . Ce sont principalement des hommes d’environ 40- 50 ans, qui sont consommateurs d’alcool: « Les consommateurs quotidiens sont pour les trois quarts des hommes. La consommation quotidienne d’alcool est beaucoup plus élevée chez les 45-75 ans (28%) que chez les 26-44 ans (6%) ou les 18-25 ans (3%). » 4 . Ce sont des personnes d’origines sociales variées, aux parcours de vie très différents (salariés, bénéficiaires du RSA, parents, personnes âgées, etc.) pouvant rencontrer diverses difficultés sociales : isolement, perte de l’estime de soi, perte d’autonomie, rupture familiale... Les patients du service rencontrent des difficultés sociales concernant le logement, le travail ou son absence (problème financier), les ressources ainsi que la relation à l’autre. Après avoir échangés, avec les différents professionnels et les patients, j’ai pu observer et identifier un sentiment de honte, ainsi qu’une dégradation physique et psychologique chez eux.

3) Intérêt et objectif de l’ISIC en service social

L’expérience de la stagiaire de 3ème année d’addictologie nous a permis, de mieux comprendre et d’appréhender en quoi une ISIC réalisée par l’ASS du service aurait un intérêt pour les personnes addictes. Avec les deux autres stagiaires, nous

3 Sous la direction de J-Y BARREYRE et B.BOUQUET- JOVELIN.E, Alcoolisme, Nouveau Dictionnaire critique de l’Action Sociale, Bayard, 2006, page 57.

4 DROGUES ET DEPENDANCES, Alcool, les chiffres d’une réalité française, disponible sur http://www.drogues-dependance.fr/alcool-chiffres_d_une_realite.html, [consulté le 17 décembre 2014].

4

avons pu échanger avec une psychologue du service proposant des groupes de parole aux patients. Elle a pu nous faire part de son expérience en ce qui concerne la création de groupe auprès des personnes addictes, ainsi que l’intérêt et l’impact que ces actions peuvent avoir dans le parcours de soins de ces personnes.

De plus, l’addiction peut entrainer une baisse de l’estime de soi (par une dégradation physique et/ou psychique, les jugements de l’entourage, la perte d’emploi, comportements déviants lors d’alcoolisation...), isolement, désocialisation de la personne (délaissement de la famille, des amis, perte d’emploi, arrêt d’activité sportive...), ou encore limiter l’expression de la volonté de la personne et de ses affects. Ainsi, l’intérêt de cette ISIC, est d’être membre d’un groupe pour les patients, et de leur permettre d’évoluer au sein d’un lieu d’écoute et d’échange. Cela leur permet également d’exprimer leurs désirs face à autrui, de créer du lien social ; socialisation, dynamisation par l’activité ; de renforcer de l’estime de soi ; ou encore d’établir une relation à l’autre sans l’alcool. Ainsi, par l’appartenance au groupe et la prise de parole face aux autres, les personnes peuvent se sentir reconnues en tant que sujet (par l’écoute) et se sentir valoriser.

Par nos échanges avec les différents professionnels, ainsi que notre participation a des activités thérapeutiques proposées (atelier théâtre, information sevrage) ; nous avons pu poser des objectifs à notre ISIC :

- Améliorer la situation sociale des personnes

- Favoriser l’autonomie des personnes

- Renforcer le lien social

- Valoriser les potentialités, compétences et connaissances des patients

- Améliorer la confiance en soi et l’estime de soi

- Compléter l’accompagnement médicosocial déjà proposé

- Repérer des difficultés plus complexes nécessitant un accompagnement

individuel

4) Présentation de l’atelier

Malgré le manque de moyen, de directive et d’un diagnostique clair, j’ai réalisé

avec les 2 autres stagiaires, une action collective qui se fera sous forme de groupe d’échange ou d’expression. En effet, on peut définir un « groupe d’échange » comme une association de plusieurs

...

Télécharger :   txt (30 Kb)   pdf (151.2 Kb)   docx (21.7 Kb)  
Voir 16 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club