Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Comment les personnes emprisonnées vivent-elles leur incarcération ?

Par   •  6 Novembre 2018  •  1 390 Mots (6 Pages)  •  198 Vues

Page 1 sur 6

...

Pour finir, les différents documents du corpus exposent un point de vue convergent sur la réhabilitation des détenus. L’étude de ce corpus dégage une première question pour savoir si toutes les prisons prévoient une préparation pour la sortie. Effectivement, selon Michel Foucault évoque que la prison rend possible, mieux, elle favorise l’organisation d’un milieu de délinquants, solidaires les uns les autres, hiérarchisés, prêts pour toutes les complicités futures. En revanche, l’ex détenu Mustapha, exprime a son témoignage que lorsque de sa libération, on ne lui a rien dit, il s’est juste douté qu’il allait être libéré, les autorités l’ont convoqué, on lui a prit son uniforme, on lui a remit des habits civils, puis il a été emmené dans un avion pour un vol de 18h ne sachant pas sa destination. Ce dernier nous répondrait que non, pas toutes les prisons prévoient une préparation pour la sortie. Ensuite, l’article exprime que oui, quelques prisons prévoient la sortie. L’article dit « qu’à travers ces activités socio-éducatives, encadrées avec une discipline ferme mais juste, la prison se donne pour objectif de rappeler aux détenus les règles sociales communes ». Ainsi, la caricature de Mabi démontre la question suivante : est ce qu’ils ont droit à une réhabilitation ? on voit le détenu tenir un panneau avec un indiqué dedans « Réhabilitation ? » Ensuite, l’étude de ce corpus dégage une deuxième idée qui évoque le l’intégration des détenus dans leur vie. Michel Foucault dit « le détenu aura un premier désir qui va naître en lui d’apprendre des habiles comment on échappe aux rigueurs de la loi » Lors de sa sortie, la première chose qu’un détenu doit retenir, c’est de respecter la loi. Ensuite, Mustapha, lui, explique qu’il n’a pas vraiment été préparé mentalement à revenir à la vie « réel », il dit qu’il va enfin pouvoir faire connaissance de son fils âgé de 7ans, il ne sait pas ce qui va se passer après sa sortie, mais il lui faudra plusieurs mois pour revenir à un semblant de vie normale. En outre, l’article démontre que plusieurs activités sont mises en place pour les habitués a effectuer des actions éducatives et à respecter les règles. Pour finir, la caricature de Mabi montre le détenu ayant peur du jugement, d’être montrer du doigt a cause de son passé.

En conclusion, cette synthèse démontre que d’être incarcéré n’est pas facile, que ce soit au niveau des conditions de vie, d’hygiène, de santé, de relations etc mais aussi concernant leur réhabilitation, que certaines prisons les aident, mais pas toutes. De plus, la réinsertion à la vie normale est compliqué car ils n’y sont pas préparés. La société doit faire en sorte de les respectés et doivent avoir la chance d’avoir en emploi par la suite, pour qu’ils aient une vie comme tout le monde.

Justine Piriou

...

Télécharger :   txt (8.8 Kb)   pdf (47.7 Kb)   docx (13.7 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club